Politics.be Problemen met registreren? Of een verloren wachtwoord? Gelieve een mail te verzenden naar maarten@politics.be met vermelding van je gebruikersnaam.

Ga terug   Politics.be > Algemeen > Persmededelingen
Registreer FAQForumreglement Ledenlijst Markeer forums als gelezen

Persmededelingen In dit forum kun je discussiëren over persmededelingen die verschenen zijn op onze portaalsite.
Persmededelingen kunnen ons steeds via dit adres worden toegestuurd.

Antwoord
 
Discussietools
Oud 28 September 2010, 12:50   #1
Politics.be
Redactie
 
 
Politics.be's schermafbeelding
 
Geregistreerd: 27 November 2004
Berichten: 28.705
Standaard Mischaël Modrikamen et Laurent Louis exclus du Parti Populaire

Aujourd’hui lundi 27 septembre, le co-président du PP, Rudy Aernoudt, a convoqué un bureau politique restreint du parti.Ce bureau politique a voté l’exclusion du député Laurent Louis et du co-président Mischaël Modrikamen. Veuillez trouver ci-joint le procès-verbal de ce bureau politique.

Lettre ouverte de Rudy Aernoudt aux membres et ex-membres du PP

Il y a un mois, M. Modrikamen a décidé unilatéralement de mettre fin de manière abrupte à notre projet commun: le parti populaire. La raison: je me suis distancié des propos inacceptables de Laurent Louis, propos d’ailleurs qualifiés par plusieurs observateurs de racistes. J’ai toujours lutté contre les dérives sécuritaires et extrémistes du parti que je sentais poindre de temps à autre. Le manifeste du parti, que j’ai écrit en grande partie, garantissait un bon équilibre entre une pensée de droite et une pensée libérale, qui est la mienne. Avec le temps, M. Modrikamen a tiré le parti vers l’extrémisme, reniant ainsi le manifeste présenté aux électeurs. Deux aspects essentiels nous ont progressivement opposés également. Premièrement, d’un projet fédéral, M. Modrikamen a voulu le transformer en un projet séparatiste (avec un coprésident flamand, c’est gênant). Deuxièmement, les pratiques de gestion financière de Modrikamen. La collaboration entre les deux coprésidents était devenue intenable.

Il fallait donc que les membres tranchent et choisissent le futur et la direction du parti. Début août, j’ai proposé à M. Modrikamen de passer aux élections internes, mais c’est la voie dictatoriale et anti-démocratique que M. Modrikamen a choisie pour m’évincer suite à un pseudo bureau hautement médiatisé. Tous ceux qui ont protesté de manière trop manifeste contre cette décision ont également été exclus manu militari du parti.

Depuis, dans les sondages, le parti n’a cessé de chuter atteignant aujourd’hui un seuil de non-existence. Les militants et les délégués quittent le navire les uns après les autres, dans l’ondifférence générale. On assiste à une véritable hémorragie. J’apprends aussi qu’un grand nombre les jeunes s’apprête à démissionner en bloc.

Vous allez comprendre que face à ces constats, je ne pouvais rester passif. Je ne peux laisser une poignée d’extrémistes prendre en otage un parti fédéral, libéral et démocratique. La justice fait son travail mais il y a urgence. C’est la raison pour laquelle j’ai convoqué un bureau politique ce lundi 27 septembre, qui a décidé à l’unanimité d’évincer les auteurs des propos racistes. D’abord, le député qui, malgré ma demande, a refusé de revenir sur ses propos racistes et ensuite, celui qui a largement appuyé ces propos, M. Modrikamen (voir PV en annexe). Le bureau interdit explicitement à ces deux personnes de s’exprimer désormais au nom du PP car ils n’en respectent pas les valeurs fondamentales.

La décision de ce bureau politique, est-elle valable? Cette décision a la même valeur juridique que la décision prise par M. Modrikamen et son dit bureau du 24 août dernier. Ce n’est pas parce qu’il l’a annoncée à la RTBF qu’elle en est plus valable.

Que va-t-il se passer maintenant? On peut interpréter la situation de 2 manières: soit on en conclut qu’il n’y plus aucun coprésident au PP ; soit que les deux coprésidents sont toujours en place. Dans un cas comme dans l’autre, il faut élire d’urgence une nouvelle présidence. Je réitère ma demande à M. Modrikamen à savoir l’organisation d’un débat contradictoire entre les deux cofondateurs du parti populaire, suivi d’élections en bonne et due forme cette fois.

Rudy Aernoudt

Cofondateur du Parti Populaire



Bron: politics.be
Politics.be is offline   Met citaat antwoorden
Antwoord


Discussietools

Regels voor berichten
Je mag niet nieuwe discussies starten
Je mag niet reageren op berichten
Je mag niet bijlagen versturen
Je mag niet jouw berichten bewerken

vB-code is Aan
Smileys zijn Aan
[IMG]-code is Aan
HTML-code is Uit
Forumnavigatie


Alle tijden zijn GMT +1. Het is nu 01:50.


Forumsoftware: vBulletin®
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Content copyright ©2002 - 2016, Politics.be