PDA

View Full Version : Tout va bien, surtout pour les femmes et les fillettes


Leo
4 augustus 2005, 23:34
Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan dramatiquement
élevés, selon l'UNICEF

KABOUL (AP) - Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan
restent dramatiquement élevés, a déclaré jeudi la directrice de l'UNICEF
pour l'Asie du Sud, Cecilia Lotse.

Environ 20% des enfants afghans meurent avant leur cinquième anniversaire
et sur 100.000 Afghanes, environ 1.600 meurent en couches ou de
complications résultant de l'accouchement, a-t-elle expliqué au cours d'une
conférence de presse * Kaboul.

"Alors que le pays progresse et passe de l'état d'urgence * un objectif de
développement, il est juste de dire que la situation des femmes et des
enfants reste une urgence aiguë". En certains endroits de l'Afghanistan,
les taux de mortalité maternelle atteignent des sommets, avec 6.000 décès
pour 100.000 femmes, a-t-elle ajouté. Par comparaison, ce taux n'est que de
trois pour 100.000 en Suède, pays d'origine de Mme Lotse.

"Les femmes afghanes ne vivent pas vieilles", dit-elle. "L'Afghanistan est
peut être le seul pays au monde où les femmes meurent avant les hommes". De
très nombreux enfants meurent avant cinq ans de diarrhées, de pneumonie, de
paludisme ou de typhoïde, autant de décès qui pourraient être évités par de
simples vaccinations, un meilleur accès * de l'eau potable et avec une
meilleure connaissance des pratiques sanitaires, selon Mme Lotse.

Globalement, tous les enfants, mais particulièrement les filles, sont "très
vulnérables", et la moitié de la population infantile souffre de
malnutrition. Le taux de scolarité des petites filles, en outre, est le
plus faible au monde, "un énorme gâchis de possibilités", souligne la
responsable régionale du Fonds des Nations unies pour l'enfance. AP




Thanks, Mr. B. !

D'Iberville
6 augustus 2005, 14:40
Le Fri, 5 Aug 2005 00:32:08 +0200, Leo a écrit :

> Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan dramatiquement
> élevés, selon l'UNICEF
>
> KABOUL (AP) - Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan
> restent dramatiquement élevés, a déclaré jeudi la directrice de l'UNICEF
> pour l'Asie du Sud, Cecilia Lotse.
>
> Environ 20% des enfants afghans meurent avant leur cinquième anniversaire
> et sur 100.000 Afghanes, environ 1.600 meurent en couches ou de
> complications résultant de l'accouchement, a-t-elle expliqué au cours d'une
> conférence de presse * Kaboul.
>
> "Alors que le pays progresse et passe de l'état d'urgence * un objectif de
> développement, il est juste de dire que la situation des femmes et des
> enfants reste une urgence aiguë". En certains endroits de l'Afghanistan,
> les taux de mortalité maternelle atteignent des sommets, avec 6.000 décès
> pour 100.000 femmes, a-t-elle ajouté. Par comparaison, ce taux n'est que de
> trois pour 100.000 en Suède, pays d'origine de Mme Lotse.
>
> "Les femmes afghanes ne vivent pas vieilles", dit-elle. "L'Afghanistan est
> peut être le seul pays au monde où les femmes meurent avant les hommes". De
> très nombreux enfants meurent avant cinq ans de diarrhées, de pneumonie, de
> paludisme ou de typhoïde, autant de décès qui pourraient être évités par de
> simples vaccinations, un meilleur accès * de l'eau potable et avec une
> meilleure connaissance des pratiques sanitaires, selon Mme Lotse.
>
> Globalement, tous les enfants, mais particulièrement les filles, sont "très
> vulnérables", et la moitié de la population infantile souffre de
> malnutrition. Le taux de scolarité des petites filles, en outre, est le
> plus faible au monde, "un énorme gâchis de possibilités", souligne la
> responsable régionale du Fonds des Nations unies pour l'enfance. AP

> Thanks, Mr. B. !

Bref, ça va mieux qu'auparavant mais ce n'est pas encore suffisant.
Puis-je vous suggérer d'envoyer chaque mois un gros chèque en
Afghanistan ou, mieux encore, d'y émigrer en Afghanistan pour y aider la
population locale ?



--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"It's not having what you want, it's wanting what you've got"

Hyppelehtivä Karhu
6 augustus 2005, 14:40
Je comprends que c'est vraiment difficile * comprendre pour les gogolles,
mais ce serait bien d'apprendre * faire un fu.

--
PGå

Tony Halme presidentiksi!

"Leo" <NOSPAMleomarchand@souslebitume.net> a écrit dans le message de news:
1lo2m8mynod5p.1nvvrw6t831hc.dlg@40tude.net...

des trucs

Sal Khalbar
6 augustus 2005, 14:40
"Leo" <NOSPAMleomarchand@souslebitume.net> a écrit dans le message de news:
1lo2m8mynod5p.1nvvrw6t831hc.dlg@40tude.net...
> Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan
dramatiquement
> élevés, selon l'UNICEF
>
> KABOUL (AP) - Les taux de mortalité maternelle et infantile en Afghanistan
> restent dramatiquement élevés, a déclaré jeudi la directrice de l'UNICEF
> pour l'Asie du Sud, Cecilia Lotse.
>
> Environ 20% des enfants afghans meurent avant leur cinquième anniversaire
> et sur 100.000 Afghanes, environ 1.600 meurent en couches ou de
> complications résultant de l'accouchement, a-t-elle expliqué au cours
d'une
> conférence de presse * Kaboul.


C'est impossible !!! Maintenant qu'ils ont été "libérés"
des méchants talibans par les gentils zétazuniens, tou(te)s
les Afghan(e)s*doivent* être contents, dire "merci" et vivre.
D'ailleurs le Gauleiter nommé par les cowboys-gangsters
impérialistes en Afghanistan prendra une nouvelle mesure
en vue d'assurer une satisfaction parfaitement égale dans
toute la population afghane :
"Tou(te)s les Afghan(e)s qui montrent par la maladie
leur refus de vivre seront massacrés par les soudards
zétazuniens, n'importe quand, et où qu'ils se trouvent."



> "Alors que le pays progresse et passe de l'état d'urgence * un objectif de
> développement, il est juste de dire que la situation des femmes et des
> enfants reste une urgence aiguë". En certains endroits de l'Afghanistan,
> les taux de mortalité maternelle atteignent des sommets, avec 6.000 décès
> pour 100.000 femmes, a-t-elle ajouté. Par comparaison, ce taux n'est que
de
> trois pour 100.000 en Suède, pays d'origine de Mme Lotse.
>
> "Les femmes afghanes ne vivent pas vieilles", dit-elle. "L'Afghanistan est
> peut être le seul pays au monde où les femmes meurent avant les hommes".
De
> très nombreux enfants meurent avant cinq ans de diarrhées, de pneumonie,
de
> paludisme ou de typhoïde, autant de décès qui pourraient être évités par
de
> simples vaccinations, un meilleur accès * de l'eau potable et avec une
> meilleure connaissance des pratiques sanitaires, selon Mme Lotse.
>
> Globalement, tous les enfants, mais particulièrement les filles, sont
"très
> vulnérables", et la moitié de la population infantile souffre de
> malnutrition. Le taux de scolarité des petites filles, en outre, est le
> plus faible au monde, "un énorme gâchis de possibilités", souligne la
> responsable régionale du Fonds des Nations unies pour l'enfance. AP
>
>
>
>
> Thanks, Mr. B. !