PDA

View Full Version : Re: Hioshima


Duraton
6 augustus 2005, 14:40
"Laxounet" <Laxa@Dieru.Tik> a écrit dans le message de news:
42efd494$0$19342$ba620e4c@news.skynet.be...
>
> "Duraton" <duraton@skynet.be> wrote in message
> news:3l9t42F11is59U1@individual.net...
> > "Laxa" <Laxa@Dieru.Tik> a écrit dans le message de news:
> > 4iGHe.9691$vn4.6551@news.cpqcorp.net...
> >>
> >> "Duraton" <duraton@skynet.be> wrote in message
> >> news:3l7je5F10kf7pU1@individual.net...
> >> > Tous les bien-pensants actuels nous font comprendre que RIEN NE PEUT
> >> > JUSTIFIER le massacre de civils, femmes, enfants et vieillards.
> >> > Hiroshima + Nagasaki : 150.000 civils morts.
> >> >
> >> > QQ explique ?
> >>
> >> Comment tu le justifie toi par exemple ?
> >>
> >>
> >> > D'accord que Pearl Harbour était un coup tordu mais c'était contre
des
> >> > militaires.
> >> > En fait Hitler était un doux enfant de coeur comparé * Hirohito le
Dieu
> >> > vivant.
> >> > Aux funérailles du plus grand criminel de l'humanité, 163 nations
l'ont
> >> > salué.
> >> >
> >> > QQ explique ?
> >>
> >> Et Hambourd, Dresde, Tokyo pour les bombes incendiaires
> >>
> >> http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombardement_de_Tokyo
> >>
> >> Un début de réponse (juste pour introduire un début de débat) ?
> >>
> >>
> >
http://www.assomption.org/Ressources/ItinerairesAugustiniens/IA32/Renouard.h
> > tm
> >>
> >> http://images.google.com/images?q=Yosuke+Yamahata&hl=fr
> >>
> >> Laxa
> >
> > Tout ça ne répond pas * mes interrogations, au contraire !
>
> Tu as lu Michael Walzer, il est pourtant assez connu ?
> Dans les liens fournis (plus recherche sur les auteurs cités) on explique
> pourquoi ces bombardements ne sont pas justifié et comment on en est
arrivé
> la.
> Sur cette justification tu peux toi même donner ton sentiment, ton avis,
tes
> arguments appuyant ou contre.

Mais qui suis-je pour donner un avis intelligent sur de tels événements.
J'essaie simplement de faire une comparaison entre ceux qui s'attaquaient
aux civils * l'époque et les terroristes d'aujourd'hui.
Même argumentation, mêmes justifications, même barbarie.