PDA

View Full Version : Saviez-vous que... - 882 - ... mais qui s'enflamme pour un rien


D'Iberville
7 augustus 2005, 12:25
.... les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, les avions de
bombardement et de transport japonais privilégiaient eux aussi, et pour
des raisons identiques, la légèreté au détriment du blindage et des
réservoirs auto-obturants.

Si leur formule fit également illusion au début de la guerre, elle eut
des conséquences autrement dramatiques dès lors que la chasse nippone ne
fut plus en mesure d'escorter ces avions qui s'enflammaient tout seuls,
dès la première rafale.

.... "[les bombardiers américains] ne s'enflammaient que très rarement",
résuma le capitaine Kofukuda après la guerre. Ils étaient en outre
défendus par de nombreuses mitrailleuses lourdes qui gênaient
considérablement nos avions. (...) leur capacité de résistance fut
toujours une source d'étonnement pour nos pilotes (...) Nous ne pouvions
leur comparer que nos propres G4M-1
(http://hsfeatures.com/features04/images/Betty-in-flight-700.jpg) qui,
eux, s'enflammaient si facilement sous les coups des chasseurs ennemis
que nous les avions surnommés "cigares" ou "briquet volants"

(...) Le pire restait encore * venir avec le Boeing B29 (...) l'ennemi
disposait d'un engin capable d'attaquer le coeur de l'empire sans
escorte. En dépit des efforts déployés par nos chasseurs, les équipages
américains savaient que, statistiquement, ils avaient plus de chances de
rentrer indemnes que d'être abattus au dessus du Japon. Pour nos propres
équipages de bombardiers, cette statistique s'inversa dès octobre 1942,
* Guadalcanal".



--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"It's not having what you want, it's wanting what you've got"