PDA

View Full Version : Scenario d'un brusque changement climatique


Amaury Ronflard
14 augustus 2005, 15:25
Hello,

Il semblerait que le Pentagone aie deja prevu le coup:

"Le rapport du Pentagone" - Le scénario d’un brusque changement de
climat et ses implications pour la sécurité nationale des États-Unis,
par Peter Schwartz et Doug Randall

http://paxhumana.info/IMG/pdf/rapportpentagone_climat-2.pdf (environ 1Mb
- langue francais)

Apres, avec les references, facile d'en trouver plus. Comme par exemple
la version originale en Anglais.

On peut l'expliquer pourquoi il pleut de la glace en plein mois d'aout
sur Bruxelles?

Pour finir, je crois que si les USA n'en ont rien a faire du traite de
Kyoto, c'est parce qu'ils savent qu'on ne peut de toute facon rien
faire, c'est un cycle naturel. Ici, il est juste provoque par l'homme
mais cela aurait arrive de toute facon.

Merci a vous, Amaury

Jack
14 augustus 2005, 19:25
les USAs ont planifie tous les scenarios mais ceux qui sont ridicules. ils
ont meme un plan pour envahir le Canada

alors s'ils ont des scenarios catastrophes, ca ne veut pas dire que ca
renforcit l'affaire

"Amaury Ronflard" <amaury99@hotmail.com.com> wrote in message
news:ddnk73$9cn$1@news.brutele.be...
> Hello,
>
> Il semblerait que le Pentagone aie deja prevu le coup:
>
> "Le rapport du Pentagone" - Le scénario d’un brusque changement de climat
> et ses implications pour la sécurité nationale des États-Unis, par Peter
> Schwartz et Doug Randall
>
> http://paxhumana.info/IMG/pdf/rapportpentagone_climat-2.pdf (environ 1Mb -
> langue francais)
>
> Apres, avec les references, facile d'en trouver plus. Comme par exemple la
> version originale en Anglais.
>
> On peut l'expliquer pourquoi il pleut de la glace en plein mois d'aout sur
> Bruxelles?
>
> Pour finir, je crois que si les USA n'en ont rien a faire du traite de
> Kyoto, c'est parce qu'ils savent qu'on ne peut de toute facon rien faire,
> c'est un cycle naturel. Ici, il est juste provoque par l'homme mais cela
> aurait arrive de toute facon.
>
> Merci a vous, Amaury

Fustigator
14 augustus 2005, 19:45
Vitae forma vocatur, Amaury Ronflard <amaury99@hotmail.com.com>, die
Sun, 14 Aug 2005 16:24:42 +0200, in littera
<ddnk73$9cn$1@news.brutele.be> in foro soc.culture.belgium (et aliis)
vere scripsit quod sequitur:

>Hello,

Salut (=traduction de ci-dessus en français),

>Il semblerait que le Pentagone aie deja prevu le coup:
>
>"Le rapport du Pentagone" - Le scénario d’un brusque changement de
>climat et ses implications pour la sécurité nationale des États-Unis,
>par Peter Schwartz et Doug Randall
>
>http://paxhumana.info/IMG/pdf/rapportpentagone_climat-2.pdf (environ 1Mb
>- langue francais)

Lu in extenso.

>Apres, avec les references, facile d'en trouver plus. Comme par exemple
>la version originale en Anglais.

qui dit la même chose, non?

>On peut l'expliquer pourquoi il pleut de la glace en plein mois d'aout
>sur Bruxelles?


Minute papillon...

>Pour finir, je crois que si les USA n'en ont rien * faire du traité de
>Kyoto, c'est parce qu'ils savent qu'on ne peut de toute façon rien
>faire, c'est un cycle naturel. Ici, il est juste provoqué par l'homme
>mais cela aurait arrivé de toute façon.

Tout cela sont des théories dérivées d'observations qui forcément sont
fragmentaires.

Pas que je récuse leurs conclusions, car ils le disent eux-mêmes: ce
sont des extrapolations avec comme modèle ce qui s'est produit il y a
8500 ans.

Mais la réalité pourrait également être différente, au gré et au su
d'observations faites dans les prochaines années.

Je partage néanmoins tes vues quant * la position des USA vis * vis du
traité de Kyoto.

Ce serait en effet étonnant que l'activité humaine ait une telle
influence sur les variations climatiques, alors que dans l'histoire
repérable il y a eu des changements climatiques bien plus importants que
ce que nous semblons subir ces dernières années. Pour mémoire: la petite
ère hypo-glacière entre ± 1300 et 1850. Jusqu'au 13me siècle on
cultivait la vigne dans toute l'Europe y compris le sud de la Suède
(province de Skåne).

Ces 30 dernières année la ligne nord de la cuture vinicole , qui passait
du sud breton * la Moselle est remontée pas mal: on cultive la vigne *
présent dans le Hampshire en Angleterre, dans le sud de la Hollande et
en plusieurs endroits en Belgique y compris le long d'un mur de garage *
l'ouest de Mons, n'est-ce pas Looping?


Il est du plus haut intérêt tant scientifique que social et même
commercial de suivre les évolutions climatiques de près.

Perso je suis assez sceptique que l'on subisse un refroidissement du
climat en Europe dû * la désalinisation de l'Atlantique, car celui-ci ne
semble pas avoir eu lieu dans la période depuis la conquête romaine et
le 1300 siècle.

N'oublions pas que la côte belge se trouvait * +10 km au large de
l'actuelle, mais avec des bras de mer qui atteignaient la ville de
Bruges et d'autres endroits qui ne jouxtent plus la mer actuellement
(Oudenburg près d'Ostende et Boechout en Fl. orientale, près de Zelzate)



--
Fusti

Thibaud
15 augustus 2005, 14:05
Fustigator a écrit:
> Vitae forma vocatur, Amaury Ronflard <amaury99@hotmail.com.com>, die
> Sun, 14 Aug 2005 16:24:42 +0200, in littera
> <ddnk73$9cn$1@news.brutele.be> in foro soc.culture.belgium (et aliis)
> vere scripsit quod sequitur:
>
>
>>Hello,
>
>
> Salut (=traduction de ci-dessus en français),
>
>
>>Il semblerait que le Pentagone aie deja prevu le coup:
>>
>>"Le rapport du Pentagone" - Le scénario d?un brusque changement de
>>climat et ses implications pour la sécurité nationale des États-Unis,
>>par Peter Schwartz et Doug Randall
>>
>>http://paxhumana.info/IMG/pdf/rapportpentagone_climat-2.pdf (environ 1Mb
>>- langue francais)
>
>
> Lu in extenso.
>
>
>>Apres, avec les references, facile d'en trouver plus. Comme par exemple
>>la version originale en Anglais.
>
>
> qui dit la même chose, non?
>
>
>>On peut l'expliquer pourquoi il pleut de la glace en plein mois d'aout
>>sur Bruxelles?
>
>
>
> Minute papillon...
>
>
>>Pour finir, je crois que si les USA n'en ont rien * faire du traité de
>>Kyoto, c'est parce qu'ils savent qu'on ne peut de toute façon rien
>>faire, c'est un cycle naturel. Ici, il est juste provoqué par l'homme
>>mais cela aurait arrivé de toute façon.
>
>
> Tout cela sont des théories dérivées d'observations qui forcément sont
> fragmentaires.
>
> Pas que je récuse leurs conclusions, car ils le disent eux-mêmes: ce
> sont des extrapolations avec comme modèle ce qui s'est produit il y a
> 8500 ans.
>
> Mais la réalité pourrait également être différente, au gré et au su
> d'observations faites dans les prochaines années.
>
> Je partage néanmoins tes vues quant * la position des USA vis * vis du
> traité de Kyoto.
>
> Ce serait en effet étonnant que l'activité humaine ait une telle
> influence sur les variations climatiques, alors que dans l'histoire
> repérable il y a eu des changements climatiques bien plus importants que
> ce que nous semblons subir ces dernières années. Pour mémoire: la petite
> ère hypo-glacière entre ± 1300 et 1850. Jusqu'au 13me siècle on
> cultivait la vigne dans toute l'Europe y compris le sud de la Suède
> (province de Skåne).

Les changements sont très rapides, et l'augmentation de la pollution
atmosphérique et océanique, du déboisement et autres entropies ont
_vraisemblablement_ un impact. Il me semble difficile d'écarter les causes
humaines.

>
> Ces 30 dernières année la ligne nord de la cuture vinicole , qui passait
> du sud breton * la Moselle est remontée pas mal: on cultive la vigne *
> présent dans le Hampshire en Angleterre, dans le sud de la Hollande et
> en plusieurs endroits en Belgique y compris le long d'un mur de garage *
> l'ouest de Mons, n'est-ce pas Looping?
>
>
> Il est du plus haut intérêt tant scientifique que social et même
> commercial de suivre les évolutions climatiques de près.
>
> Perso je suis assez sceptique que l'on subisse un refroidissement du
> climat en Europe dû * la désalinisation de l'Atlantique, car celui-ci ne
> semble pas avoir eu lieu dans la période depuis la conquête romaine et
> le 1300 siècle.

Le courant froid du Labrador a déj* changé, ce qui risque de détourner le
gulf stream, et par conséquent de refroidir l'Europe occidentale. C'est un
scénario plausible.

>
> N'oublions pas que la côte belge se trouvait * +10 km au large de
> l'actuelle, mais avec des bras de mer qui atteignaient la ville de
> Bruges et d'autres endroits qui ne jouxtent plus la mer actuellement
> (Oudenburg près d'Ostende et Boechout en Fl. orientale, près de Zelzate)
>
>
>



--
Thibaud ICQ: 174459367
thibaud_salle @ hotmail.com
Tout savoir non désiré
est un savoir inutile
----------------------

Faelan
15 augustus 2005, 14:35
"Thibaud" <Thibaud_salle@hotMail.com> a écrit dans le message de news:
43009298.10605@hotMail.com...

>> Ce serait en effet étonnant que l'activité humaine ait une telle
>> influence sur les variations climatiques, alors que dans l'histoire
>> repérable il y a eu des changements climatiques bien plus importants que
>> ce que nous semblons subir ces dernières années. Pour mémoire: la petite
>> ère hypo-glacière entre ± 1300 et 1850. Jusqu'au 13me siècle on
>> cultivait la vigne dans toute l'Europe y compris le sud de la Suède
>> (province de Skåne).
>
> Les changements sont très rapides, et l'augmentation de la pollution
> atmosphérique et océanique, du déboisement et autres entropies ont
> _vraisemblablement_ un impact. Il me semble difficile d'écarter les causes
> humaines.

C'est * cause de gens comme lui que lorsqu'on s'apercevra du bien-fondé des
craintes dans ce domaine, il sera trop tard.
Déj* maintenant....

--

F.

lenel luc
15 augustus 2005, 17:15
"Faelan" <me@privacy.net> a écrit dans le message de news:
BoadnY9J3aQ8BZ3eRVnygg@giganews.com...

>> Les changements sont très rapides, et l'augmentation de la pollution
>> atmosphérique et océanique, du déboisement et autres entropies ont
>> _vraisemblablement_ un impact. Il me semble difficile d'écarter les
>> causes humaines.

> C'est * cause de gens comme lui que lorsqu'on s'apercevra du bien-fondé
> des craintes dans ce domaine, il sera trop tard.
> Déj* maintenant....


La situation actuelle du tapis roulant serait au bord de l'instabilité,
c'est-*-dire qu'une petite augmentation des apports d'eau douce en cette
région suffirait pour bloquer la circulation en tapis roulant. Si le
réchauffement global entraîné par le renforcement de l'effet de serre
conduit * une augmentation des précipitations sur la mer de Norvège, ou *
des fontes de glace aux marges du Groenland, risquons-nous un
refroidissement un Europe ?

http://www.alertes-meteo.com/vague_de_chaleur/stream.htm

Fustigator
15 augustus 2005, 22:55
Vitae forma vocatur, Thibaud <Thibaud_salle@hotMail.com>, die Mon, 15
Aug 2005 09:03:20 -0400, in littera <43009298.10605@hotMail.com> in foro
soc.culture.belgium (et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Fustigator a écrit:
>> Vitae forma vocatur, Amaury Ronflard <amaury99@hotmail.com.com>, die
>> Sun, 14 Aug 2005 16:24:42 +0200, in littera
>> <ddnk73$9cn$1@news.brutele.be> in foro soc.culture.belgium (et aliis)
>> vere scripsit quod sequitur:
>>
>>
>>>Hello,
>>
>>
>> Salut (=traduction de ci-dessus en français),
>>
>>
>>>Il semblerait que le Pentagone aie deja prevu le coup:
>>>
>>>"Le rapport du Pentagone" - Le scénario d?un brusque changement de
>>>climat et ses implications pour la sécurité nationale des États-Unis,
>>>par Peter Schwartz et Doug Randall
>>>
>>>http://paxhumana.info/IMG/pdf/rapportpentagone_climat-2.pdf (environ 1Mb
>>>- langue francais)
>>
>>
>> Lu in extenso.
>>
>>
>>>Apres, avec les references, facile d'en trouver plus. Comme par exemple
>>>la version originale en Anglais.
>>
>>
>> qui dit la même chose, non?
>>
>>
>>>On peut l'expliquer pourquoi il pleut de la glace en plein mois d'aout
>>>sur Bruxelles?
>>
>>
>>
>> Minute papillon...
>>
>>
>>>Pour finir, je crois que si les USA n'en ont rien * faire du traité de
>>>Kyoto, c'est parce qu'ils savent qu'on ne peut de toute façon rien
>>>faire, c'est un cycle naturel. Ici, il est juste provoqué par l'homme
>>>mais cela aurait arrivé de toute façon.
>>
>>
>> Tout cela sont des théories dérivées d'observations qui forcément sont
>> fragmentaires.
>>
>> Pas que je récuse leurs conclusions, car ils le disent eux-mêmes: ce
>> sont des extrapolations avec comme modèle ce qui s'est produit il y a
>> 8500 ans.
>>
>> Mais la réalité pourrait également être différente, au gré et au su
>> d'observations faites dans les prochaines années.
>>
>> Je partage néanmoins tes vues quant * la position des USA vis * vis du
>> traité de Kyoto.
>>
>> Ce serait en effet étonnant que l'activité humaine ait une telle
>> influence sur les variations climatiques, alors que dans l'histoire
>> repérable il y a eu des changements climatiques bien plus importants que
>> ce que nous semblons subir ces dernières années. Pour mémoire: la petite
>> ère hypo-glacière entre ± 1300 et 1850. Jusqu'au 13me siècle on
>> cultivait la vigne dans toute l'Europe y compris le sud de la Suède
>> (province de Skåne).
>
>Les changements sont très rapides, et l'augmentation de la pollution
>atmosphérique et océanique, du déboisement et autres entropies ont
>_vraisemblablement_ un impact. Il me semble difficile d'écarter les causes
>humaines.
>
Mais les gonfler peut servir certaines positions idéologiques.

>> Ces 30 dernières année la ligne nord de la cuture vinicole , qui passait
>> du sud breton * la Moselle est remontée pas mal: on cultive la vigne *
>> présent dans le Hampshire en Angleterre, dans le sud de la Hollande et
>> en plusieurs endroits en Belgique y compris le long d'un mur de garage *
>> l'ouest de Mons, n'est-ce pas Looping?
>>
>>
>> Il est du plus haut intérêt tant scientifique que social et même
>> commercial de suivre les évolutions climatiques de près.
>>
>> Perso je suis assez sceptique que l'on subisse un refroidissement du
>> climat en Europe dû * la désalinisation de l'Atlantique, car celui-ci ne
>> semble pas avoir eu lieu dans la période depuis la conquête romaine et
>> le 1300 siècle.
>
>Le courant froid du Labrador a déj* changé, ce qui risque de détourner le
>gulf stream, et par conséquent de refroidir l'Europe occidentale. C'est un
>scénario plausible.


Bien sûr, mais loin d'être sûr.
>
>>
>> N'oublions pas que la côte belge se trouvait * +10 km au large de
>> l'actuelle, mais avec des bras de mer qui atteignaient la ville de
>> Bruges et d'autres endroits qui ne jouxtent plus la mer actuellement
>> (Oudenburg près d'Ostende et Boechout en Fl. orientale, près de Zelzate)
>>


"Se rappeler le passé peut servir l'avenir"(© ?)
--
Fusti

Fustigator
15 augustus 2005, 22:55
Vitae forma vocatur, "Faelan" <me@privacy.net>, die Mon, 15 Aug 2005
15:29:07 +0200, in littera <BoadnY9J3aQ8BZ3eRVnygg@giganews.com> in foro
soc.culture.belgium (et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>"Thibaud" <Thibaud_salle@hotMail.com> a écrit dans le message de news:
>43009298.10605@hotMail.com...
>
>>> Ce serait en effet étonnant que l'activité humaine ait une telle
>>> influence sur les variations climatiques, alors que dans l'histoire
>>> repérable il y a eu des changements climatiques bien plus importants que
>>> ce que nous semblons subir ces dernières années. Pour mémoire: la petite
>>> ère hypo-glacière entre ± 1300 et 1850. Jusqu'au 13me siècle on
>>> cultivait la vigne dans toute l'Europe y compris le sud de la Suède
>>> (province de Skåne).
>>
>> Les changements sont très rapides, et l'augmentation de la pollution
>> atmosphérique et océanique, du déboisement et autres entropies ont
>> _vraisemblablement_ un impact. Il me semble difficile d'écarter les causes
>> humaines.
>
>C'est * cause de gens comme lui que lorsqu'on s'apercevra du bien-fondé des
>craintes dans ce domaine, il sera trop tard.
>Déj* maintenant....


Quèèèèèl pessimisme!

Fais gaffe * l'ulcère de l'estomac, toi! :-))
--
Fusti