PDA

View Full Version : BZZZ


Bjorn
8 oktober 2006, 21:15
http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312


Dites-moi que je rêve...

Bjorn

MH
8 oktober 2006, 21:35
"Bjorn" a écrit dans le message de news:
> http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>
> Dites-moi que je rêve...

Une place pour la racaille!!! :-)))

Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre qui
se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait la
chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
MH

Bjorn
8 oktober 2006, 21:35
"MH" <argonaute@scarlet.remove.be> a écrit dans le message de news:
HZadndEWyYm5wrTYnZ2dnUVZ8qqdnZ2d@scarlet.biz...
> "Bjorn" a écrit dans le message de news:
>> http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>>
>> Dites-moi que je rêve...
>
> Une place pour la racaille!!! :-)))
>
> Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
> pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre qui
> se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait la
> chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
> MH

Tu veux parler de l'inventeur de la farandole sympathique autour d'un grand
caillou?

Bjorn

>

l'emmerdeur
8 oktober 2006, 21:45
On Sun, 8 Oct 2006 22:14:58 +0200, "Bjorn" <b.ulvaeus@belgacom.net> :

>http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>
>
>Dites-moi que je rêve...
>
>Bjorn
>

Moi je trouve qu'ils ont raison de faire cette demande.
Tout ce qu'ils feront pour attirer l'animosité des gens est bon.

Ici ils se surpassent

Looping
9 oktober 2006, 00:45
"Bjorn" <b.ulvaeus@belgacom.net> a écrit dans le message de news:
45295c44$0$31476$ba620e4c@news.skynet.be...
> http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>
>
> Dites-moi que je rêve...
>
> Bjorn
>

le pire ce n'est pas tellement qu'ils osent mais qu'ils risquent d'avoir
gain de cause



--
Looping

MH
9 oktober 2006, 01:35
"Bjorn" a écrit dans le message de news:
>
> "MH" a écrit dans le message de news:
>> "Bjorn" a écrit dans le message de news:
>>> http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>>>
>>> Dites-moi que je rêve...
>>
>> Une place pour la racaille!!! :-)))
>>
>> Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
>> pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre
>> qui se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait
>> la chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
>> MH
>
> Tu veux parler de l'inventeur de la farandole sympathique autour d'un
> grand caillou?

...En jetant des pierres au diable :-))
MH

MH
9 oktober 2006, 01:45
"Looping" a écrit dans le message de news:
>
> "Bjorn" a écrit dans le message de news:
>> http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
>>
>> Dites-moi que je rêve...
>>
>> Bjorn
>>
>
> le pire ce n'est pas tellement qu'ils osent mais qu'ils risquent d'avoir
> gain de cause

Tu penses que la racaille va avoir sa place du marché? Eh bé, même *
l'époque du bon vieux gouvernement de Vichy les collabos n'étaient pas allés
jusque l*.
MH

dreads
9 oktober 2006, 07:25
J'aime bien ce "paraît que"...

La différence entre un démocrate et toi, c'est que vos listes de
"nuisibles" sont les mêmes, sauf que le démocrate ajoute les gens
comme toi * la sienne !



MH wrote:
> "Bjorn" a écrit dans le message de news:
> > http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
> >
> > Dites-moi que je rêve...
>
> Une place pour la racaille!!! :-)))
>
> Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
> pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre qui
> se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait la
> chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
> MH

MH
10 oktober 2006, 21:05
"dreads" a écrit dans le message de news:
J'aime bien ce "paraît que"...

La différence entre un démocrate et toi, c'est que vos listes de
"nuisibles" sont les mêmes, sauf que le démocrate ajoute les gens
comme toi * la sienne !

C'est vrai que je suis un démocrate * la sauce héléniste, et cela
dénote pas mal au milieu de démocrates * la sauce léniniste ou maccartiste.
:-)))

Démocrate: Du Grec Demos et Kratos, le pouvoir et le peuple. Soit le
pouvoir du peuple et pas des bandes organisées de la politique.
MH

MH wrote:
> "Bjorn" a écrit dans le message de news:
> > http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
> >
> > Dites-moi que je rêve...
>
> Une place pour la racaille!!! :-)))
>
> Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
> pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre qui
> se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait la
> chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
> MH

dreads
11 oktober 2006, 04:45
Solon et Clisthène, lorsqu'ils mirent au point la constitution
démocratique athénienne, prirent grand soin de limiter les passions
populaires. Ils donnèrent au peuple des institutions qui lui
conféreaient un grand pouvoir, mais des institutions qui encadraient
ce pouvoir de façon qu'il ne puisse déborder.

La démocratie athénienne n'a jamais été une démocratie directe, ni
même une démocratie universelle : les "partis" sont apparus en même
temps qu'elle et l'idée de "peuple" a beaucoup varié avant notre
"suffrage universel"...

De toute façon, la notion de parti politique est amplement expliquée
et justifiée par son principe même : il s'agit de permettre * des
gens qui partagent des opinions similaires de s'allier pour promouvoir
un programme politique commun. On le comprend aisément en songeant que
les membres d'un parti sont les "partisans de..."

Contester la valeur des partis politiques et leur rôle au sein de
notre appareil démocratique, brailler qu'ils sont nuisibles ou les
qualifier de "bandes organiser" relève de la démagogie !

Car la démagogie (du grec "démos", le peuple et "ago", conduire) est
l'art rhétorique de mener le peuple par le bout du nez en lui
proposant des idées simples, * la limite du simplisme, en jouant sur
ses frustrations et sa paresse intellectuelle. Sans souci de
l'intérêt général, bien sûr, mais dans le seul intérêt,
subjectif et illégitime, de "l'orateur"...

Mener une guerre déclarée aux partis politiques en place et au
système des partis a toujours été la "cause" principale des
démagogues, même dans la Grèce des premiers pas de la démocratie.

Car le démagogue est l'homme qui n'a pas su trouver sa place dans le
système politique et qui tente de rassembler autour de lui et de cette
"idée" les autres frustrés du système démocratique.

Le démagogue joue la facilité et la paresse intellectuelle : il est
facile, beaucoup trop facile, de faire croire * l'homme du peuple que
tous les maux du siècle proviennent des "partis"...

Parce que l'homme du peuple dont les idées ne sont pas prises en
compte après les élections, est une proie facile. Il doit se plier *
la majorité et, forcément, s'il n'est pas politiquement mûr, il en
conçoit une profonde frustration. C'est naturel et c'est une "règle
du jeu" démocratique qu'il faut accepter, mais le démagogue n'en a
cure. La frustration populaire est le fonds de commerce du démagogue.

Etymologiquement, la démagogie serait l'art d'éduquer le peuple et,
en l'occurence, le démagogue expliquerait au peuple (surtout aux
frustrés du processus démocratique) en quoi et comment le système
des partis politiques convient * nos démocraties modernes. Il lui
montrerait que le système des partis politiques, dans des nations
aussi populeuses que les nôtres, empêche que la voix de l'individu ne
soit diluée dans la masse. Mais pour ça, il lui faut une culture
politique et philosophique solides !

Au lieu de ça, le démagogue va lancer une ou deux propositions qui
ont le goût et la couleur de la vérité, mais qui ne sont pas la
vérité. Par exemple :

"la démocratie, du grec "démos", le peuple, et "kratos", la
puissance, est le pouvoir, la souveraineté du peuple donc les partis
volent le pouvoir au peuple".

Comme si c'était suffisant, comme si le monde pouvait se réduire *
ça, le démagogue va faire semblant de croire * son propre discours,
sachant fort bien qu'il est tronqué et qu'il ne résisterait pas *
une analyse même simple, * un développement même court.

Mais le démagogue, une fois encore, n'en a cure. Ilsait que son
auditoire est intellectuellement paresseux et frustré. Il sait que ça
va marcher et qu'il réunira, souvent, un nombre de partisans
suffisant. Suffisant pour créer un parti informel, bien sûr !

Car le but ultime du démagogue est l*. Puisqu'il n'a pas pu trouver
sa place dans aucun parti (et surtout * la tête d'aucun parti),
autant créer le sien avec le fonds de commerce qui se trouvge * sa
portée : la frustration d'électeurs trop frustres pour décortiquer
son discours !

Sociologiquement, la démagogie frustrative est l'explication de
l'atomisation de l'extrême-droite francophone en Belgique. En termes
plus simples : la bande de frustrés qui la constitue est tellement
frustrée qu'elle détruit son propre parti dès l'instant où ce parti
devient un peu trop solide * leur goût et où leur voix ne parvient
plus * s'y faire entendre.

En fait, ces "démagos"-l* sont simplement incapables de se plier *
la règle essentielle de la démocratie : la majorité.

Si ce n'est pas LEUR voix qui est entendue, si ce n'est pas LEUR
opinion qui est adoptée, alors ça ne va pas ! Peu importe que
l'opinion du parti soit en tout points semblable * la leur...
l'essentiel est que ce soit EUX et eux seuls qui la portent !

De nouveau frustrés, ils vont alors créer leur propre parti. Et
encore et encore... Jusqu'* obtenir un parti infinitésimal où,
entouré de deux ou trois fidèles, ils seront enfin "le chef" dont la
parole sera applaudie * coup sûr, jamais remise en question par
maman, papa, la bonne et le chauffeur, membres * vie du parti et
colleur d'affiches vachement concernés.

Si vous comprennez que je viens de vous traiter d'affreux démagogue,
vous avez bien compris et j'assume entièrement...


MH wrote:
> "dreads" a écrit dans le message de news:
> J'aime bien ce "paraît que"...
>
> La différence entre un démocrate et toi, c'est que vos listes de
> "nuisibles" sont les mêmes, sauf que le démocrate ajoute les gens
> comme toi * la sienne !
>
> C'est vrai que je suis un démocrate * la sauce héléniste, etcela
> dénote pas mal au milieu de démocrates * la sauce léniniste ou maccartiste.
> :-)))
>
> Démocrate: Du Grec Demos et Kratos, le pouvoir et le peuple. Soitle
> pouvoir du peuple et pas des bandes organisées de la politique.
> MH
>
> MH wrote:
> > "Bjorn" a écrit dans le message de news:
> > > http://info.aol.fr/article.jsp?id=16347312
> > >
> > > Dites-moi que je rêve...
> >
> > Une place pour la racaille!!! :-)))
> >
> > Ben, paraît qu'* Marseille on est en train de construire une caserne
> > pour y vénérer un pédophile fou, pilleur de caravane et chef de guerre qui
> > se partageait les femmes du butin avec ses hommes. C'est qui au fait la
> > chiasse politique * la tête de la ville de Marseille?
> > MH