PDA

View Full Version : Et maintenant


Le Ch'Ti Guevara
9 oktober 2006, 13:55
Bon !

Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges ont
largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
"démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants et
comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
sans-papiers ?

Qu'en pensez-vous ?
--
= Le Ch'Ti Guévara =

Faelan
9 oktober 2006, 14:45
"Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
news:lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
> Bon !
>
> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges
ont
> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
et
> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
> sans-papiers ?
>
> Qu'en pensez-vous ?

Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
référendums nationaux.
Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la guerre...
Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
vice-versa...
A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est ce
qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
guerre civile.

--
F.

strixbubo
9 oktober 2006, 15:45
On Mon, 9 Oct 2006 15:44:14 +0200, "Faelan" <me@privacy.net> wrote:

>"Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
>news:lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
>> Bon !
>>
>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges
>ont
>> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
>> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
>et
>> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>> sans-papiers ?
>>
>> Qu'en pensez-vous ?
>
>Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
>référendums nationaux.
>Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la guerre...
>Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
>différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
>vice-versa...
>A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est ce
>qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
>guerre civile.

Nous sommes une démocratie représentative, c'est-*-dire indirecte.
Cela limite le risque des votes démagogiques et émotionnels. Supposez
qu'on ait fait un référendum sur la peine de mort quand on a découvert
Marc Dutroux ? Et consulter les gens sur des dossiers trop
techniques, comme la Constitution Européenne risque fort de mener au
désastre, ce qui a été le cas en France et aux Pays-Bas. Toute
l'Europe - et même le monde dans la mesure où l'Europe a une
responsabilité planétaire qu'elle est incapable d'assumer - paie le
prix très lourd de cette concession * la démocratie directe.

Looping
9 oktober 2006, 16:05
"Faelan" <me@privacy.net> a écrit dans le message de news:
Vt2dnboGTuezz7fYnZ2dnUVZ8sidnZ2d@giganews.com...
> "Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
> news:lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
>> Bon !
>>
>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les
>> Belges
> ont
>> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
>> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
> et
>> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>> sans-papiers ?
>>
>> Qu'en pensez-vous ?
>
> Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
> référendums nationaux.
> Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la guerre...
> Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
> différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
> vice-versa...
> A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est
> ce
> qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
> guerre civile.
>
>

donc tu es bien d'accord que les propositions du Mr n'étaient que de la
poudre aux yeux, on peut promettre tout si on est certain de ne pas donner.


--
Looping

Faelan
9 oktober 2006, 17:05
"Looping" <mettre_mon_pseudo_ici@Eurocockpit.com> a écrit dans le message de
news: 4ov6jiFfsacsU1@individual.net...
>
>>> Bon !
>>>
>>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les
>>> Belges
>> ont
>>> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>>> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun
>>> risque
>>> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
>> et
>>> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>>> sans-papiers ?
>>>
>>> Qu'en pensez-vous ?
>>
>> Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
>> référendums nationaux.
>> Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la
>> guerre...
>> Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
>> différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
>> vice-versa...
>> A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est
>> ce
>> qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
>> guerre civile.
>>
>>
>
> donc tu es bien d'accord que les propositions du Mr n'étaient que de la
> poudre aux yeux, on peut promettre tout si on est certain de ne pas
> donner.

Tu inverses les propositions. Le MR l'a proposé, et c'est une des objections
qui ont été faites, les autres étant par exemple que le peuple ne peut pas
décider de dossiers techniques comme le constitution européenne.

Personnellement, je pense qu'il y a possibilité de contourner celle-ci, par
exemple en disant dès le départ que le referendum n'est valide que si les
différentes parties du pays sont unanimes.
Ce que je relève ci-dessus, c'est que ça n'est pas si simple qu'on le
présente parfois.
Mais pas impossible puisque la Suisse pratique le référendum...

--

F.

MH
9 oktober 2006, 18:05
"strixbubo" a écrit dans le message de news:
> On Mon, 9 Oct 2006 15:44:14 +0200, "Faelan" wrote:
>
>>"Le Ch'Ti Guevara" a écrit dans le message de news:
>>> Bon !
>>>
>>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les
>>> Belges
>>ont
>>> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>>> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun
>>> risque
>>> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
>>et
>>> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>>> sans-papiers ?
>>>
>>> Qu'en pensez-vous ?
>>
>>Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
>>référendums nationaux.
>>Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la guerre...
>>Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
>>différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
>>vice-versa...
>>A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est
>>ce
>>qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
>>guerre civile.
>
> Nous sommes une démocratie représentative...

Et qui représente les votes blancs et nulles?

>, c'est-*-dire indirecte.
> Cela limite le risque des votes démagogiques et émotionnels.

Et qui décide de la "démagogie" et de 'l'émotion"? On pourrait même ne
plus voter.

> Supposez
> qu'on ait fait un référendum sur la peine de mort quand on a découvert
> Marc Dutroux ?

Les gens ne peuvent donc pas s'exprimer... Et quel est le déchet
social et humain qui peut s'exprimer * la place des autres?

> Et consulter les gens sur des dossiers trop
> techniques, comme la Constitution Européenne risque fort de mener au
> désastre, ce qui a été le cas en France et aux Pays-Bas.

Quel désastre?

> Toute
> l'Europe - et même le monde dans la mesure où l'Europe a une
> responsabilité planétaire qu'elle est incapable d'assumer - paie le
> prix très lourd de cette concession * la démocratie directe.

Il résulte de cette intervention que l'aspect "démocratique" de notre
société n'est qu'une façade, de la démagogie électoraliste.
MH

Naibed
9 oktober 2006, 18:15
"Faelan" <me@privacy.net>
in news:T5udnZ12sO937LfYnZ2dnUVZ8s2dnZ2d@giganews.com :

> "Looping" :
>>
>>>> Bon !
>>>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les
>>>> Belges ont largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement
>>>> "démocrates" dans l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire
>>>> qu'il n'y aucun risque "démocratique" * proposer des referundums sur
>>>> des thèmes très importants et comme la constitution européenne ou la
>>>> régularisation de masse des sans-papiers ?
>>>> Qu'en pensez-vous ?
>>>
>>> Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
>>> référendums nationaux.
>>> Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la
>>> guerre... Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons
>>> répondront différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les
>>> Wallons non. Ou vice-versa... A la majorité ? Les Flamands,
>>> majoritaires, auront toujours raison. C'est ce qu'il s'est passé il y
>>> a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en guerre civile.
>>
>> donc tu es bien d'accord que les propositions du Mr n'étaient que de
>> la poudre aux yeux, on peut promettre tout si on est certain de ne pas
>> donner.
>
> Tu inverses les propositions. Le MR l'a proposé, et c'est une des
> objections qui ont été faites, les autres étant par exemple que le
> peuple ne peut pas décider de dossiers techniques comme le constitution
> européenne.
>
> Personnellement, je pense qu'il y a possibilité de contourner celle-ci,
> par exemple en disant dès le départ que le referendum n'est valide que
> si les différentes parties du pays sont unanimes.
> Ce que je relève ci-dessus, c'est que ça n'est pas si simple qu'on le
> présente parfois.

C'est le moins que l'on puisse dire... A commencer par le fait de définir
qui formulera la question et comment, ...ce qui est déj* un fameux filtre.
D'où, pour éviter des dérapages, des procédures d'une complexité inouïe.

> Mais pas impossible puisque la Suisse pratique le référendum...

Parlons-en ! des votations interminables, où le gouvernement remet
périodiquement sur le métier les mêmes questions, dans l'espoir que
les dossiers où les décisions sont soumises * votation finissent par
se débloquer, soit que le citoyen ait fini par comprendre la question
et ses enjeux, soit encore (et c'est de moins en moins souvent le cas)
parce que le quorum a enfin pu être atteint...

Avec une population * qui on demande trois ou quatre fois par an
de se prononcer sur une vingtaine de sujets, souvent mal expliqué,
ou outrageusement caricaturé par l'opposition. Et sans compter les
votations au niveau cantonal ou communal.

Conclusions: la « démocratie directe », c'est encore bien plus la
daube que la démocratie représentative...

Mais bon, ceci étant posé, n'oublions quand même pas non plus, comme
le disait si bien Churchill, que la démocratie est le pire des systèmes
....* l'exception de tous les autres.

N
--
-+---------------+-----------------+-----------------+-
Rien n'est plus beau ...(refrain connu)

alt.idiots
9 oktober 2006, 18:15
"MH" <argonaute@scarlet.remove.be>
in news:KoKdnd-knaYIHbfYRVnyuQ@scarlet.biz :

> "strixbubo" a écrit :

>
>> Et consulter les gens sur des dossiers trop
>> techniques, comme la Constitution Européenne risque fort de mener au
>> désastre, ce qui a été le cas en France et aux Pays-Bas.
>
> Quel désastre?
>
>>
>> Toute l'Europe - et même le monde dans la mesure où l'Europe a une
>> responsabilité planétaire qu'elle est incapable d'assumer - paie le
>> prix très lourd de cette concession * la démocratie directe.
>
> Il résulte de cette intervention que l'aspect "démocratique" de notre
> société n'est qu'une façade, de la démagogie électoraliste.

Dites-nous tout, MH, [C|N]onnard merdeux :

Vous êtes con, ...ou vous êtes con ?


fu2 kivabien
--
(Never argue with an idiot. They drag you down to their level
then beat you with experience.)

dreads
9 oktober 2006, 20:25
Ah ben l*, pour une fois qu'on aborde les problèmes avec un minimum
de constructivité, je vais pas me priver d'en profiter !

La "démocratie participative", que réclament aussi bien les écolos
que les libéraux, est un piège pour la démocratie tout court.

Faelan a très bien exprimé le premier risque (les votes émotionnels)
et je ne lui ferai pas l'affront de le paraphraser.

Il y a d'autres risques... tout aussi grands ! Et des risques qui ne
sont pas de l'ordre du fantasme car il en existe des illustrations fort
concrètes.

Ainsi, par exemple, ce que l'on appelle "l'initiative populaire"...
Dans une démocratie participative, on donne le droit au citoyen, s'il
réunit un noimbre donné de signatures, d'imposer sa volonté au
législateur comme * l'exécutif. C'est un peu comme un référendum
réclamé par le citoyen, mais qui ne serait plus nécessaire puisque
les signatures tiennent lieu de vote.

Illustration concrète : en 1978, les signatures d'un million de
signatures de citoyens nantis (propriétaires fonciers) ont imposé une
diminution de l'ordre de 6 milliards de dollars annuels au financement
public de l'éducation et de l'aide sociale. Rebelote en 1996 avec la
proposition 218 qui impose, dans les mêmes secteurs, une coupe sombre
de 2,5 milliards de dollars par an.

Le raisonnement des signataires était le suivant : nous sommes assez
riches pour envoyer nos enfants dans des écoles privées et, bien
sûr, nous n'avons jamais recours ni aux centres de planning familial,
ni aux centres d'aide sociale et encore moins * l'hébergement
d'urgence ou * la soupe populaire... pourquoi donc paierions-nous pour
ça ?

A priori, dans un Etat simplement démocratique, une telle question ne
serait même pas posée.

Mais la Californie est une démocratie participative qui reconnaît le
référendum d'initiative populaire et même l'intiative populaire tout
court.

Dans le cas présent, moins de 3 % de la population californienne a pu
bloquer le fonctionnement de l'Etat. En effet, dans ce système, un
million de signatures vérifiées suffit * imposer la volonté
"populaire"... Même pas besoin de référendum puisque, subtilité du
procédé, la demande de ces citoyens portait uniquement sur leurs
propres impôts...

Donc, 1 million de propriétaires fonciers refusent que leurs impôts
soient consacrés * l'éducation publique et * l'aide sociale. Comme
il s'agit de la majorité des propriétaires fonciers, l'initative
populaire est adoptée...

Depuis lors, le réseau d'éducation publique est réduit * néant et,
par exemple, la Californie, c'est-*-dire l'Etat le plus peuplé des
Etats-unis, compte moins de bibliothécaires scolaires que l'Alabama,
l'Etat le moins peuplé. Le centre de Los Angeles, où vivent
traditionnellement les populations les plus défavorisées, est devenu
un cloaque hygiénique et social (je l'ai constaté de mes yeux...) :
plus d'adduction d'eau, plus d'hôpitaux, plus de centres d'aide
sociale... et, bien sûr, une criminalité incroyable, causée par une
pauvreté intolérable parce qu'endémique.

Grâce * l'initative populaire, l'intérêt particulier * primé l*
sur l'intérêt commun.

Ce n'est même pas malin car les conséquences * long terme peuvent
être catastrophiques. Mais allez donc dire * 3 % de la population
qu'ils doivent réfléchir * une ou deux générations de distance.
Tout ce qu'ils ont vu, c'est qu'ils payaient chaque année près de
6.000 dollars chacun pour des services dont ils ne profitaient pas
directement.

Je me permet de préciser que 6.000 dollars, ça représente très peu
pour chacun de ces signataires dont le revenu moyen est de 250.000
dollars NETS par an ! C'est * peu près de l'ordre d'un paquet de
cigarettes par mois pour un ouvrier non qualifié !

A noter aussi (c'est l* que ça devient comique !) que l'augmentation
de la criminalité qui a résulté de ces initiatives populaires
(multipliée par 6 en 2 ans !) a imposé * ces "nantis" de dépenser
de l'aregent pour assurer sa propre sécurité. Parce que, bien sûr,
c'est bel et bien chez les riches que les pauvres vont aller chercher
(voler) l'argent nécessaire * leur survie. parce que, bien sûr,
l'Etat californien, malgré son gouverneur Terminator, n'a plus les
moyens d'assumer les frais de la sécurité publique.

Les "bunker towns" (littéralement les villes bunkers, des zones
résidentielles ultra protégées par des services de sécurité
privés) sont une conséquence immédiate de la proposition 13. Ca,
évidemment, quand on crée les conditions de l'insécurité, il faut
assumer.

Dont coût estimé par an pour ces citoyens qui voulaient économiser
6.000 dollars : environ 40.000 dollars !

Au del* de cette absurdité très réelle, je retiens ceci : la
démocratie participative, l'initiative populaire, ne sont pas *
mettre entre toutes les mains. C'est le grand mérite de la démocratie
représentative que d'empêcher les intérêts particuliers de dicter
la politique d'ensemble des Etats.

On ne peut que se demander ce que feraient avec de tels outils les 30 %
du VB...

Comme l'a avoué Arnold récemment : le boulot d'un gouverneur de
Californie c'est de promettre énormément * ses électeurs pour
éviter que les dits électeurs ne le bombardent de trop de
"propositions"... Notez que de 1978 * 1996, on est passé de 13 * 218
!

Imaginez ce qu'aurait été la vie en Belgique depuis une quinzaine
d'années : rétablissement probable de la peine de mort, durcissement
des peines judiciaires et, certainement, disparition des réductions ou
remises de peine, des congés pénitentitaires, diminution de l'aide
sociale et des allocations de chômage...

Accessoirement, je me demande pour les écolos et les libéraux, qui ne
sont pas particulièrement du même bord politique, réclament
conjointement cette démocratie participative.

Pour ce qui est des libéraux, je crois que la démocratie
participative leur permettrait tout simplement de marquer davantage la
tendance * l'individualisme dont a besoin l'économie moderne.
Consommation et intérêts particuliers sont pratiquement synonymes.

Pour les Ecolos, c'est un peu plus compliqué. Je crois (mais cet avis
n'engage que moi et il est assez politisé !) que les thèmes chers aux
écolos, leurs chevaux de bataille, s'accordent très bien avec la
démocratie participative. C'est sans doute une vision caricaturale des
écologistes politiques (très différents des écologistes
scientifiques !), mais je ne peux m'empêcher de penser que, quand on
élève ses propres moutons pour tricoter ses propres pulls avec sa
propre laine, on n'a pas forcément du monde une vision très "large".

Leur goût prononcé, d'ailleurs, pour la politique locale, voire les
comités de quartier, ne m'incite pas * croire que leur horizon
politique aille très loin. (La très récente actualité d'Isabelle
Durant ne signifie rien d'autre !)

Enfin soit... tout ça est * verser au débat que je n'ai pas
l'ambition de clôturer maintenant. J'espère (démocratiquement) que
vous trouverez * me contredire, de façon qu'on puisse avancer un
peu...



Faelan wrote:
> "Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
> news:lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
> > Bon !
> >
> > Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges
> ont
> > largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
> > l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
> > "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
> et
> > comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
> > sans-papiers ?
> >
> > Qu'en pensez-vous ?
>
> Mai si, il y a toujours l'objection habituelle, en tout cas pour les
> référendums nationaux.
> Eviter ce qu'il s'est passé lors de la question royale, après la guerre...
> Que se passera-t-il lorsque les Flamands et les Wallons répondront
> différemment au référendum ? Les Flamands oui, et les Wallons non. Ou
> vice-versa...
> A la majorité ? Les Flamands, majoritaires, auront toujours raison. C'est ce
> qu'il s'est passé il y a près de 60 ans... Et ça a failli dégénérer en
> guerre civile.
>
> --
> F.

Fustigator
9 oktober 2006, 20:35
Vitae forma vocatur Le Ch'Ti Guevara <chti.guevara@XXXchti.net>, die
Mon, 09 Oct 2006 14:57:19 +0200, in littera
<lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com> in foro
soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Bon !
>
>Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges ont
>largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
>"démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants et
>comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>sans-papiers ?
>
>Qu'en pensez-vous ?

Que le VB a progressé de 6.55% en Flandre.

Pas de raison de se réjouir, même si les pontes de ce parti espéraient
une percée plus significative.
--
Fusti

strixbubo
10 oktober 2006, 09:45
On Mon, 09 Oct 2006 21:33:37 +0200, Fustigator <Fustigator@xs4all.nl>
wrote:

>Vitae forma vocatur Le Ch'Ti Guevara <chti.guevara@XXXchti.net>, die
>Mon, 09 Oct 2006 14:57:19 +0200, in littera
><lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com> in foro
>soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>
>>Bon !
>>
>>Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges ont
>>largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>>l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
>>"démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants et
>>comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>>sans-papiers ?
>>
>>Qu'en pensez-vous ?
>
>Que le VB a progressé de 6.55% en Flandre.
>
>Pas de raison de se réjouir, même si les pontes de ce parti espéraient
>une percée plus significative.

En effet, pour les observateurs étrangers, la Flandre est en train de
devenir le paria de l'Europe.

lenel luc
10 oktober 2006, 19:05
"Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
news: lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
> Bon !
>
> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges
> ont
> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
> et
> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
> sans-papiers ?
>
> Qu'en pensez-vous ?


Moi je n'ai pas de problèmes avec cela, mais puisque vous proposez vos
thèmes j'y vais aussi.

1er sujet de consultation populaire : faut il encore payer des impôts ?

l'emmerdeur
10 oktober 2006, 19:55
On Tue, 10 Oct 2006 20:03:12 +0200, "lenel luc"
<luc.lenel@azertychello.be> :

>
>"Le Ch'Ti Guevara" <chti.guevara@XXXchti.net> a écrit dans le message de
>news: lfhki2hsoasj9r1ijdml8e1e6b213isol0@4ax.com...
>> Bon !
>>
>> Et bien maintenant que tout le monde est d'accord pour dire que les Belges
>> ont
>> largement voté "démocrate" et sont donc indéniablement "démocrates" dans
>> l'âme, tout le monde sera aussi d'accord pour dire qu'il n'y aucun risque
>> "démocratique" * proposer des referundums sur des thèmes très importants
>> et
>> comme la constitution européenne ou la régularisation de masse des
>> sans-papiers ?
>>
>> Qu'en pensez-vous ?
>
>
>Moi je n'ai pas de problèmes avec cela, mais puisque vous proposez vos
>thèmes j'y vais aussi.
>
>1er sujet de consultation populaire : faut il encore payer des impôts ?

Le pays ne peux se passer des récolter des impôts.
Tandis que des sans papiers . . . hein ! :-)))

allez, trouve autre chose pour faire rire tonton ou mamy :-)))

lenel luc
10 oktober 2006, 19:55
"dreads" <dreadsbxl@hotmail.com> a écrit dans le message de news:
1160421697.694599.149310@m73g2000cwd.googlegroups. com...


Leur goût prononcé, d'ailleurs, pour la politique locale, voire les
comités de quartier, ne m'incite pas * croire que leur horizon
politique aille très loin. (La très récente actualité d'Isabelle
Durant ne signifie rien d'autre !)



M'est avis qu' ECOLO est programmé pour disparaître comme le FDF avant lui.

"Tout est communautaire" disait celui-ci, "fouteur de merde lui répondait
on.
Et aujourd'hui...

"Tout est est développement durable" dit il, "doux rêveur" lui répond on.
Et demain....

Les 3 courants de tendance lourde (socialisme, libéralisme et humanisme)
assimilent tout ce qui passe.

l'emmerdeur
10 oktober 2006, 20:05
On Tue, 10 Oct 2006 20:51:40 +0200, "lenel luc"
<luc.lenel@azertychello.be> :


>
>Les 3 courants de tendance lourde (socialisme, libéralisme et humanisme)
>assimilent tout ce qui passe.
>

Il y a surtout que les rouges (même camouflés en verts) n'ont plus la
cote.

Parce que des ayatollah, il y en a quelques uns chez écolo

-={ P L M }=-
10 oktober 2006, 21:25
Bonjour ou bonsoir "lenel luc" <luc.lenel@azertychello.be>,

Le Tue, 10 Oct 2006 20:03:12 +0200 dernier, confondant clavier et
VACMA, tu écrivais 21 lignes * propos de Re: Et maintenant :


>
>Moi je n'ai pas de problèmes avec cela, mais puisque vous proposez vos
>thèmes j'y vais aussi.
>
>1er sujet de consultation populaire : faut il encore payer des impôts ?

Bien sûr !

--
Meilleurs sentiments de la part de PLM
(Pour me joindre par e-mail, ajoutez PLM dans la ligne de sujet)
-={ Rail Savoie http://www.RailSavoie.fr }=-