PDA

View Full Version : Re: L'Espagne aura besoin d'au moins 4 millions d'immigrants d'ici 2020


Bamako sur Seine
11 oktober 2006, 06:45
Synapse CJD Scritch wrote:
> "UBUjean-jacques viala" <jejviala@free.fr> a écrit dans le message de news:
> gpini294covt0i3u4r18j4ienht1opff1u@4ax.com...
> > On 9 Oct 2006 08:55:36 -0700, "Zulu" <zulu@volcanomail.com> wrote:
> >
> >>
> >>timeo Danaos a écrit :
> >>
> >>
> >>> C'est d'ailleurs la raison pour laquelle d'ici 30 ans l'immigration
> >>> mexicaine (vers les États-Unis) ou Algérienne et Tunisienne (versla
> >>> France) se tarira : il n'y aura plus beaucoup d'enfants, puisque tous
> >>> ces pays sont déj* sous la barre de renouvellement des générations.
> >>
> >>Sources?

Sources de quoi ? Que ces pays sont sous le taux de remplacement, wiki
est votre avis.

Taux de fécondité tunisien : 1,75 enfant/femme (2006)
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Tunisie

Taux de fécondité algérien : 1,89 enfant(s)/femme
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l%27Alg%C3%A9rie

Taux de fécondié mexicain :
2,65 enfants/femme (sans date)
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_du_Mexique

2,42 enfants/femme (2006 est)
http://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Mexico

Mais lisez les derniers chiffres (plus une prédiction, publiés 5
avril 2006);
http://www.findarticles.com/p/articles/mi_qn4155/is_20060405/ai_n16197272
After decades of decline, the national fertility rate dropped to a
milestone 2.1 children per woman last year, according to Mexico's
National Population Council. That puts Mexico's rate about even with
the United States (2.08).


> >
> > c'est un des mensonges habituels de la propagande, ou alors la betise
> > des lecteurs superficiels.

????

> >
> > quand le nombre d'enfants par femme passe qu desous de 2,1, le nombre
> > d'enfants devient inferieur au nombre d'adulte de la generation qui fait
> > des enfants

Bien sûr, parfois même avant (2,2 ou 2,3 disons dans des pays avec
une mortalité *juvénile* importante, avant la reproduction).

> >
> > les gens croient ou essayent de faire croire que l'effectif total
> > baisse.
> >
> > cela n'est pas exact pour un certain nombre de raison:
> >
> > - les gens qui meurent et que les nouveaux nés remplacent ne sont pas
> > leurs parents mais une generation d'avant.

Nous connaissons tous cet effet d'inertie, c'est pour ça qu'on ne dit
pas que c'est parce que l'Algérie, la Tunisie ou l'Iran sont bien
en-dessous du taux de remplacement dès aujourd'hui que la population
décroîtra immédiatement, mais qu'on peut dire que sans augmentation
dans la fécondité (ou l'immigration, de retour d'Europe ?) la
population décrôitra certainement en 2050 et donc que les candidats
* l'immigration seront relativement moins nombreux (la France avait
très peu d'immigrants par rapport * l'Allemagne, l'Angleterre et
l'Italie dès 1800, pourquoi ? Parce que la France n'avait plus
d'enfants, plus de cadets qui devaient chercher fortune ailleurs).

> > si la génération de leurs parents était plus nombreuse que celle des
> > morts, la population totale augmente, puisque les nouveaux nés sont
> > aussi nombreux que leurs parents.
> > ceci est le cas général des pays du tiers monde où la baisse des enfants
> > par femme est un phenoméne trés recent, qui succéde * des quantités
> > phenomenales d'enfants par femme (jusqu'* une moyenne de 6 dans certains
> > pays africians).
> >
> > - les gens meurent de plus en plus tard. la durée de vie augmente, le
> > nombre de mort est inferieur * l'effectif de la géneration qui
> > normalment doit mourir, d'où une augmentation de la population.
> >

Tout cela est très bien connu.

> > pas de stabilisation avant (au niveau mondial) les années 2050.

Scénario moyen de l'ONU,

Avant pour le scénario le plus bas.
http://www.earth-policy.org/Indicators/Pop/2004.htm
U.N. projections of world population growth show several potential
trajectories. The low-fertility scenario has population peaking at 7.5
billion by 2040 and then falling to 7.4 billion in 2050. The
medium-growth scenario has the world hitting 8.9 billion by
mid-century, with growth slowing until population peaks at 9.2 billion
around 2075. The high-growth variant brings us to 10.6 billion by 2050
and 14 billion by the end of the century.

Les scénarios moyens de l'ONU ont toujours été trop optimistes.
Estimation totale moyenne de la population en 2050 (en milliards).
Prévision de 1973 : 11,1 ; 1996 : 9,4 ; 2000 : 9,3 (7,9 * 9,3) dont 2
de + de 60 ans. Niveau de fécondité supposé en 2045-50 : 2,15 (2,03
en 1998), entre 2,62 (hypothèse haute) et 1,68 (hypothèse basse).
http://www.quid.fr/2003/40_03.htm


>
> Garsp !
> en 2050, nous serons presque 30 milliards ?

SVP RENSEIGNEZ-VOUS !

>
> Promis, * cette date, j'émigre sur l'une des bases lunaire
> qui aura été mise en place.

Mais vous seriez-vous renseigné avant ?

UBUjean-jacques viala
11 oktober 2006, 19:35
On 10 Oct 2006 22:37:53 -0700, "Bamako sur Seine"
<meigret@technologist.com> wrote:

>Synapse CJD Scritch wrote:
>> "UBUjean-jacques viala" <jejviala@free.fr> a écrit dans le message de news:
>> gpini294covt0i3u4r18j4ienht1opff1u@4ax.com...
>> > On 9 Oct 2006 08:55:36 -0700, "Zulu" <zulu@volcanomail.com> wrote:
>> >
>> >>
>> >>timeo Danaos a écrit :
>> >>
>> >>
>> >>> C'est d'ailleurs la raison pour laquelle d'ici 30 ans l'immigration
>> >>> mexicaine (vers les États-Unis) ou Algérienne et Tunisienne (vers la
>> >>> France) se tarira : il n'y aura plus beaucoup d'enfants, puisque tous
>> >>> ces pays sont déj* sous la barre de renouvellement des générations.
>> >>
>> >>Sources?
>
>Sources de quoi ? Que ces pays sont sous le taux de remplacement, wiki
>est votre avis.

wiki est n'importe quoi.
>
>Taux de fécondité tunisien :

en tapotant ça vous donnez l'impression aux gens qui lisent vite que la
population baisse ce qui n'est pas le cas, et de loin.

--


UBU

En 1905, la France profonde était rurale et catholique.
En 2005, la France profonde est celle des banlieues * majorité musulmane.
Nicolas Sarkosy, le 19.09.2005, * l'institut de France.

Zulu
12 oktober 2006, 00:05
Bamako sur Seine a écrit :

> Synapse CJD Scritch wrote:
> > "UBUjean-jacques viala" <jejviala@free.fr> a écrit dans le message denews:

> > >>timeo Danaos a écrit :
> > >>> C'est d'ailleurs la raison pour laquelle d'ici 30 ans l'immigration
> > >>> mexicaine (vers les États-Unis) ou Algérienne et Tunisienne (vers la
> > >>> France) se tarira : il n'y aura plus beaucoup d'enfants, puisque tous
> > >>> ces pays sont déj* sous la barre de renouvellement des générations.
> > >>
> > >>Sources?
>
> Sources de quoi ? Que ces pays sont sous le taux de remplacement, wiki
> est votre avis.
>
> Taux de fécondité tunisien : 1,75 enfant/femme (2006)
> http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Tunisie
>
> Taux de fécondité algérien : 1,89 enfant(s)/femme
> http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_l%27Alg%C3%A9rie
>
> Taux de fécondié mexicain :
> 2,65 enfants/femme (sans date)
> http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_du_Mexique
>
> 2,42 enfants/femme (2006 est)
> http://en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Mexico
>
> Mais lisez les derniers chiffres (plus une prédiction, publiés 5
> avril 2006);
> http://www.findarticles.com/p/articles/mi_qn4155/is_20060405/ai_n16197272
> After decades of decline, the national fertility rate dropped to a
> milestone 2.1 children per woman last year, according to Mexico's
> National Population Council. That puts Mexico's rate about even with
> the United States (2.08).
>
>
> > >
> > > c'est un des mensonges habituels de la propagande, ou alors la betise
> > > des lecteurs superficiels.
>
> ????
>
> > >
> > > quand le nombre d'enfants par femme passe qu desous de 2,1, le nombre
> > > d'enfants devient inferieur au nombre d'adulte de la generation qui fait
> > > des enfants
>
> Bien sûr, parfois même avant (2,2 ou 2,3 disons dans des pays avec
> une mortalité *juvénile* importante, avant la reproduction).
>
> > >
> > > les gens croient ou essayent de faire croire que l'effectif total
> > > baisse.
> > >
> > > cela n'est pas exact pour un certain nombre de raison:
> > >
> > > - les gens qui meurent et que les nouveaux nés remplacent ne sont pas
> > > leurs parents mais une generation d'avant.
>
> Nous connaissons tous cet effet d'inertie, c'est pour ça qu'on ne dit
> pas que c'est parce que l'Algérie, la Tunisie ou l'Iran sont bien
> en-dessous du taux de remplacement dès aujourd'hui que la population
> décroîtra immédiatement, mais qu'on peut dire que sans augmentation
> dans la fécondité (ou l'immigration, de retour d'Europe ?) la
> population décrôitra certainement en 2050 et donc que les candidats
> * l'immigration seront relativement moins nombreux (la France avait
> très peu d'immigrants par rapport * l'Allemagne, l'Angleterre et
> l'Italie dès 1800, pourquoi ? Parce que la France n'avait plus
> d'enfants, plus de cadets qui devaient chercher fortune ailleurs).
>
> > > si la génération de leurs parents était plus nombreuse que celle des
> > > morts, la population totale augmente, puisque les nouveaux nés sont
> > > aussi nombreux que leurs parents.
> > > ceci est le cas général des pays du tiers monde où la baisse des enfants
> > > par femme est un phenoméne trés recent, qui succéde * des quantités
> > > phenomenales d'enfants par femme (jusqu'* une moyenne de 6 dans certains
> > > pays africians).
> > >
> > > - les gens meurent de plus en plus tard. la durée de vie augmente, le
> > > nombre de mort est inferieur * l'effectif de la géneration qui
> > > normalment doit mourir, d'où une augmentation de la population.
> > >
>
> Tout cela est très bien connu.
>
> > > pas de stabilisation avant (au niveau mondial) les années 2050.
>
> Scénario moyen de l'ONU,
>
> Avant pour le scénario le plus bas.
> http://www.earth-policy.org/Indicators/Pop/2004.htm
> U.N. projections of world population growth show several potential
> trajectories. The low-fertility scenario has population peaking at 7.5
> billion by 2040 and then falling to 7.4 billion in 2050. The
> medium-growth scenario has the world hitting 8.9 billion by
> mid-century, with growth slowing until population peaks at 9.2 billion
> around 2075. The high-growth variant brings us to 10.6 billion by 2050
> and 14 billion by the end of the century.
>
> Les scénarios moyens de l'ONU ont toujours été trop optimistes.
> Estimation totale moyenne de la population en 2050 (en milliards).
> Prévision de 1973 : 11,1 ; 1996 : 9,4 ; 2000 : 9,3 (7,9 * 9,3) dont 2
> de + de 60 ans. Niveau de fécondité supposé en 2045-50 : 2,15 (2,03
> en 1998), entre 2,62 (hypothèse haute) et 1,68 (hypothèse basse).
> http://www.quid.fr/2003/40_03.htm
>
> > Garsp !
> > en 2050, nous serons presque 30 milliards ?
>
> SVP RENSEIGNEZ-VOUS !
>
Avec un post comme ça le gros du boulot est déj* fait.
Merci pour cette masse de renseignements bien étayés.

Mais, comme je suis assez étonné de cette baisse de natalité chez
des pays sources d'émigrés.
Siles forces vives se barrent, des jeunes en age de procréer, ça fait
automatiquement baisser la natalité, non?

UBUjean-jacques viala
12 oktober 2006, 19:25
On 11 Oct 2006 15:58:45 -0700, "Zulu" <zulu@volcanomail.com> wrote:

(...)

>
>Mais, comme je suis assez étonné de cette baisse de natalité chez
>des pays sources d'émigrés.
>Siles forces vives se barrent, des jeunes en age de procréer, ça fait
>automatiquement baisser la natalité, non?

oui.

mais l'invasion que nous voyons chez nous est negligeable vu de chez
eux.

tant le poids relatif est en faveur des pays sous developpés.
donc ça change pas grand chose.

par contre, interessante observation, les femmes immigrées font plus
d'enfants une fois immigrées qu'au pays...

--


UBU

En 1905, la France profonde était rurale et catholique.
En 2005, la France profonde est celle des banlieues * majorité musulmane.
Nicolas Sarkosy, le 19.09.2005, * l'institut de France.

Jeremy
12 oktober 2006, 20:25
UBUjean-jacques viala a écrit :
> On 11 Oct 2006 15:58:45 -0700, "Zulu" <zulu@volcanomail.com> wrote:
>
> (...)
>
>
>>Mais, comme je suis assez étonné de cette baisse de natalité chez
>>des pays sources d'émigrés.
>>Siles forces vives se barrent, des jeunes en age de procréer, ça fait
>>automatiquement baisser la natalité, non?
>
>
> oui.
>
> mais l'invasion que nous voyons chez nous est negligeable vu de chez
> eux.


Tout dépend de qui on parle:

1) le Maghreb n'est pas si peuplé et avec sa forte baisse de fécondité
(juste le Maroc qui est au-dessus du taux de renouvellement pour
l'instant) l'émigration de ces pays va diminuer (* moins de guerres,
persécutions contre Berbères, etc.).

2) l'Afrqiue noire voici le réservoir qui va facilement doubler de
population, attendez-vous * voir de plus en plus d'immigrants noirs en
France pour un bon bout de temps (* moins de voter courageusement).

>
>
> par contre, interessante observation, les femmes immigrées font plus
> d'enfants une fois immigrées qu'au pays...

Plusieurs raisons avancées :

1) souvent les plus pauvres qui émigrent et reproduisent même
comportement démographique qu'au pays (les immigrées tunisiennes en
France ont autant d'enfants que les Tunisiennes pauvres et campagnardes,
mais plus que les Tunisiennes citadines)

2) elles ont plus d'argent une fois immigrées et peuvent se le
permettre (argent = aide et allocations en Europe, argent = salaire plus
haut aux USA qu'au pays pour les Indiennes d'Am. du Sud qui y viennent).

Il faut attendre l'endoctrinement par la société d'accueil pour que la
natalité baisse (bref, pas une solution au déficit démographique, mais
bien un remplacement de population sans que le peuple envahi ait eu son
mot * dire).