PDA

View Full Version : Saviez-vous que... - 1313 - faute d'alternative


D'Iberville
12 oktober 2006, 10:35
.... en cet été 1942, alors que les Panzers progressaient péniblement
vers une ville connue sous le nom de Stalingrad, l'immense majorité de
la population et de l'armée allemandes se tenait encore derrière son
Führer, et aurait assurément voté massivement pour lui si des élections
libres avaient été organisées.

Par l'intermédiaire du docteur Goebbels et de son Ministère de la
Propagande, le régime nazi contrôlait il est vrai l'ensemble des moyens
d'information, et pouvait, avec le SD ou la Gestapo, compter sur des
services de police et de répression efficaces, ainsi que sur le concours
de millions de délateurs potentiels, toujours prêts * rendre service.

Il s'était également arrangé pour se rendre indispensable * la
population : c'est lui qui venait directement en aide aux victimes de
bombardement, versait les allocations aux veuves et aux orphelins de
guerre, ou distribuait les tickets de rationnement ainsi que les places,
au moins aussi précieuses, dans les abris antiaériens.

Ayant éliminé toute Opposition structurée dès son arrivée au Pouvoir, en
1933, et s'étant assuré la sujétion absolue de l'armée et de ses
officiers supérieurs par le biais de primes et d'avantages substantiels,
ainsi que par une tradition d'obéissance toute germanique, il
représentait aussi la seule forme de Pouvoir reconnu comme légitime.

Enfin, sa conduite de la guerre elle-même, et particulièrement * l'Est,
lui garantissait le soutien des uns et des autres. Au sein de l'Armée,
mais aussi parmi la population civile, chacun savait que les exactions
perpétrées contre l'ennemi ne pourraient que provoquer des représailles
au moins aussi terribles si le dit ennemi devait en définitive gagner la
guerre...


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

In vino veritas
12 oktober 2006, 10:55
D'Iberville a écrit :
> ... en cet été 1942, alors que les Panzers progressaient péniblement
> vers une ville connue sous le nom de Stalingrad, l'immense majorité de
> la population et de l'armée allemandes se tenait encore derrière son
> Führer, et aurait assurément voté massivement pour lui si des élections
> libres avaient été organisées.
>
> Par l'intermédiaire du docteur Goebbels et de son Ministère de la
> Propagande, le régime nazi contrôlait il est vrai l'ensemble des moyens
> d'information, et pouvait, avec le SD ou la Gestapo, compter sur des
> services de police et de répression efficaces, ainsi que sur le concours
> de millions de délateurs potentiels, toujours prêts * rendre service.

En plus doux : Chirac (83%) , l'UMPS, le MRAP, SOS Racisme, les lois
Gayssot et les lois homophones et anti-racistes...???

JoliCoco
12 oktober 2006, 16:45
In lapsus veritas a écrit :
> D'Iberville a écrit :
>> ... en cet été 1942, alors que les Panzers progressaient péniblement
>> vers une ville connue sous le nom de Stalingrad, l'immense majorité de
>> la population et de l'armée allemandes se tenait encore derrière son
>> Führer, et aurait assurément voté massivement pour lui si des élections
>> libres avaient été organisées.
>>
>> Par l'intermédiaire du docteur Goebbels et de son Ministère de la
>> Propagande, le régime nazi contrôlait il est vrai l'ensemble des moyens
>> d'information, et pouvait, avec le SD ou la Gestapo, compter sur des
>> services de police et de répression efficaces, ainsi que sur le concours
>> de millions de délateurs potentiels, toujours prêts * rendre service.
>
> En plus doux : Chirac (83%) , l'UMPS, le MRAP, SOS Racisme, les lois
> Gayssot et les lois homophones et anti-racistes...???

Heu... les lois homophones, kezaco ???

JoliCoco