PDA

View Full Version : Saviez-vous que... - 1316 - le mauvais homme, au mauvais endroit,au mauvais moment


D'Iberville
15 oktober 2006, 14:15
.... tout au long de sa carrière militaire, Friedrich Wilhelm Ernst
Paulus (http://photos1.blogger.com/blogger/5471/452/1600/Paulus.jpg), né
en 1890, ne fut jamais considéré comme un tacticien brillant ou un
stratège hors pair - comme pouvaient l'être un Guderian ou un Manstein -
mais plutôt comme un officier compétent, dont la principale qualité
était de faire ce que ses supérieurs attendaient de lui.

D'extraction modeste - ce qui contrastait singulièrement avec la
majorité de ses pairs - l'homme n'était pas, en soi, dénué de talent
militaire - sa conduite lors de l'offensive russe dans le saillant de
Kharkov, en mai 1942 (1) en témoigne - mais il lui manquait l'audace,
l'imagination, le petit-quelque-chose qui, dans une bataille, sépare
souvent la victoire du triomphe, et le simple repli stratégique de la
débâcle pure et dure.

C'est Paulus, qui avec son collègue Erich Marcks, avait établi les plans
de l'Opération Barbarossa, dont la grossière sous-estimation du
potentiel de l'adversaire faillit mener l'armée allemande au désastre
lors de l'hiver 1941-1942.

Ironiquement, c'est encore Paulus qui, nommé * la tête de la VIème armée
en mai 1942, conduisit celle-ci, * l'hiver 1942-1943, au pire désastre
militaire de l'Histoire allemande - mais n'anticipons pas.

Paulus, donc, savait obéir aux ordres, mais pas les devancer ni les
interpréter, ce pourquoi il se focalisa jusqu'* l'obsession sur la
prise de Stalingrad, comme le lui avait ordonné son maître Adolf Hitler,
sans réaliser ce que l'Armée rouge lui préparait non loin de l*.

Et quand Hitler lui ordonna de rester sur place et de tenir jusqu'au
dernier homme, Paulus fit encore ce qu'on lui demandait, sans pouvoir
imaginer une autre solution...

(1) Saviez-vous que... no 1267


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".