PDA

View Full Version : Re: Se marier ? Pour divorcer ! (13/10/2006)


Acribia
15 oktober 2006, 18:35
Toutankamon a écrit :
> D'Iberville <Diberville@gmail.com> wrote in news:4peroqFiho43U1
> @individual.net:
>
>
>>Oui, enfin, bon : quand on voit l'augmentation tout aussi vertigineuse
>>des dépressions nerveuses et des suicides, ou celle de la consommation
>>d'antidépresseurs ou de psychothérapies, on est quand même en droit de
>>se demander si les divorcés d'aujourd'hui sont plus heureux que les
>>mariés d'hier...
>>
>
> Ben, il y a un siècle ou deux, * 45 ans

C'est faux, la moyenne était peut-être de 45 ans mais surtout parce
qu'on mourrait beaucoup dans l'enfance (et avec un âge de 1 * 2 * la
mort, la moyenne baisse beaucoup). Au XVIIIe siècle on comptait un
million de naissances par an, mais la moitié disparaissait avant l’âge
de 10 ans. Ayant atteint l'âge de se marier (25 ans au XVIIIe s.), les
gens vivaient plus longtemps que ce 45 ans.


> ils étaient généralement plus très
> vivants... Alors leur enfer durait moins longtemps...

Vous parlez de l'enfer des divorcés et esseulés ?

>
> Mais vous ne vous trompez pas de facteur, pour les suicides ? Comparez avec
> le Japon, c'est le mode de vie, qui demande toujours plus de travail de
> sacrifices au détriment justement du bonheur qui pousse au suicide...

Pffffffffffffff.

Le Québec est un des pays avec le plus de suicides, ce n'est pas un pays
qui se tue * la tâche, ce n'est pas une pays très religieux non plus.
Les hommes s'y suicident huit fois plus que les femmes. Preuve des
méfaits du matriarcat stérile du Québec ? Certains sociologues ont
théorisé les facteurs urbains, la perte du cléricalisme social, la
pauvreté et les dépendances psychologiques et physiques comme la drogue,
l'alcool et le jeu pour expliquer toutes ces pertes de vie.

En France, le taux de suicide est de 27,1 pour 100 000 hommes et de 9,2
pour 100 000 femmes.