PDA

View Full Version : Les perles de la police belge


D'Iberville
16 oktober 2006, 11:45
“Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile
d’aliénés, il a été conduit au poste de police!”

“Le défunt a formellement reconnu son agresseur.”

“Cinq des trois suspects ont été relâchés.”

“N’ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement.”

“Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime
laissaient croire * une mort qui n’était pas naturelle.”

“Si la fenêtre du bureau n’avait pas été ouverte, elle aurait été
fermée, ce qui lui aurait permis de s’enfuir…”

“N’écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en
retraite.”

“L’accident qui avait provoqué sa mort était bien un accident mortel.”

“Le récidiviste n’avait jamais rien eu * se reprocher.”

“L’homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas
s’entendre très bien avec elle.”

“La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes.”

“Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2
disparus.”

“Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.”

“Dès que l’homme fut abattu, nous avons pu procéder * son interrogatoire.”

“Jusqu’au bout, l’homme répondit aimablement * toutes les questions par
un grand silence.”

“Il est * noter que les deux véhicules sont entrés en collision l’un
avec l’autre exactement le même jour.”

“C’est la pluie qui empêcha le policier de s’apercevoir qu’il neigeait.”

“Maîtrisé par nos soins, l’homme s’est enfui * toutes jambes, malgré sa
jambe artificielle qui s’était décrochée.”

“Mort sur le coup, l’homme avait déj* été victime d’un accident
identique l’an dernier.”

“Le suspect s’est alors décidé * passer aux aveux sans même qu’on ait *
le frapper.”

“L’homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme, sans
parvenir * s’y introduire.”

“La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.”


“Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort nous
décrive son agresseur.”

“Le mur avançait * grand pas vers le véhicule.”
http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=158093

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

=?iso-8859-1?B?U29yY2nocmU=?=
17 oktober 2006, 20:35
merci chou
mais depuis le matin on l'avait dans not' gazette et dans nos mailbox
enfin c gentil de nous tenir au courant

La Sorcière

D'Iberville a écrit :

> "Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile
> d'aliénés, il a été conduit au poste de police!"
>
> "Le défunt a formellement reconnu son agresseur."
>
> "Cinq des trois suspects ont été relâchés."
>
> "N'ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement."
>
> "Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime
> laissaient croire * une mort qui n'était pas naturelle."
>
> "Si la fenêtre du bureau n'avait pas été ouverte, elle aurait été
> fermée, ce qui lui aurait permis de s'enfuir..."
>
> "N'écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en
> retraite."
>
> "L'accident qui avait provoqué sa mort était bien un accident mortel."
>
> "Le récidiviste n'avait jamais rien eu * se reprocher."
>
> "L'homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas
> s'entendre très bien avec elle."
>
> "La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes."
>
> "Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2
> disparus."
>
> "Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés."
>
> "Dès que l'homme fut abattu, nous avons pu procéder * son interrogatoire."
>
> "Jusqu'au bout, l'homme répondit aimablement * toutes les questions par
> un grand silence."
>
> "Il est * noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un
> avec l'autre exactement le même jour."
>
> "C'est la pluie qui empêcha le policier de s'apercevoir qu'il neigeait."
>
> "Maîtrisé par nos soins, l'homme s'est enfui * toutes jambes, malgré sa
> jambe artificielle qui s'était décrochée."
>
> "Mort sur le coup, l'homme avait déj* été victime d'un accident
> identique l'an dernier."
>
> "Le suspect s'est alors décidé * passer aux aveux sans même qu'onait *
> le frapper."
>
> "L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme, sans
> parvenir * s'y introduire."
>
> "La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière."
>
>
> "Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mortnous
> décrive son agresseur."
>
> "Le mur avançait * grand pas vers le véhicule."
> http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=158093
>
> --
> Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
> sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
> "Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Hermes
17 oktober 2006, 20:45
Ce jour d'automne 17 Oct 2006 12:29:39 -0700, "Sorcière"
<aisha_kandisha@yahoo.fr> tu écris dans ce forum de discussion:

>merci chou

Il est atteint de loopingite. Il copie/colle des faits divers.

--
Hermes
__

=?iso-8859-1?B?U29yY2nocmU=?=
17 oktober 2006, 22:15
Hermes a écrit :

> Ce jour d'automne 17 Oct 2006 12:29:39 -0700, "Sorcière"
> <aisha_kandisha@yahoo.fr> tu écris dans ce forum de discussion:
>
> >merci chou
>
> Il est atteint de loopingite. Il copie/colle des faits divers

du nacada
au cas où on aurait loupé le truc
c'est gentil comme tout !

La Sorcière

> --
> Hermes
> __

D'Iberville
17 oktober 2006, 23:45
Sorcière a écrit :
> merci chou
> mais depuis le matin on l'avait dans not' gazette et dans nos mailbox

Et alors ? on doit vous demander la permission avant de parler de
quelque chose ? on doit s'abstenir de parler de quelque chose sous
prétexte que vous l'avez déj* lu ?


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Le Busard
18 oktober 2006, 20:15
"D'Iberville" <Diberville@gmail.com> a écrit dans le message de
news:4ph615Fis346U1@individual.net...
> “Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile
> d’aliénés, il a été conduit au poste de police!”
>
> “Le défunt a formellement reconnu son agresseur.”
>
> “Cinq des trois suspects ont été relâchés.”
>
> “N’ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement.”
>
> “Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime
> laissaient croire * une mort qui n’était pas naturelle.”
>
> “Si la fenêtre du bureau n’avait pas été ouverte, elle aurait été
> fermée, ce qui lui aurait permis de s’enfuir…”
>
> “N’écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en
> retraite.”
>
> “L’accident qui avait provoqué sa mort était bien un accident mortel.”
>
> “Le récidiviste n’avait jamais rien eu * se reprocher.”
>
> “L’homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas
> s’entendre très bien avec elle.”
>
> “La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes.”
>
> “Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2
> disparus.”
>
> “Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.”
>
> “Dès que l’homme fut abattu, nous avons pu procéder * son interrogatoire.”
>
> “Jusqu’au bout, l’homme répondit aimablement * toutes les questions par
> un grand silence.”
>
> “Il est * noter que les deux véhicules sont entrés en collision l’un
> avec l’autre exactement le même jour.”
>
> “C’est la pluie qui empêcha le policier de s’apercevoir qu’il neigeait.”
>
> “Maîtrisé par nos soins, l’homme s’est enfui * toutes jambes, malgré sa
> jambe artificielle qui s’était décrochée.”
>
> “Mort sur le coup, l’homme avait déj* été victime d’un accident
> identique l’an dernier.”
>
> “Le suspect s’est alors décidé * passer aux aveux sans même qu’on ait *
> le frapper.”
>
> “L’homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme, sans
> parvenir * s’y introduire.”
>
> “La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.”
>
>
> “Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort nous
> décrive son agresseur.”
>
> “Le mur avançait * grand pas vers le véhicule.”
> http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=158093

C'est pour cela qu'après flic c'est chômedu.
Le Busard