PDA

View Full Version : France : =?ISO-8859-1?Q?Premi=E8re?= victime des=?ISO-8859-1?Q?=E9meutes Afro-maghr=E9bines?= 2006


Le Monde doit savoir
29 oktober 2006, 14:05
FRANCE MARSEILLE (AFP) - Une Marseillaise de 26 ans était entre la vie et la
mort, grièvement brûlée dans l'incendie samedi soir d'un bus tombé dans un
"guet-apens" dressé par des jeunes gens: elle est la première victime grave de
violences perpétrées autour de l'anniversaire redouté de la première nuit
d'émeutes en 2005.

Dominique de Villepin tiendra lundi * Matignon une réunion sur la sécurité et
les transports publics, ont annoncé dimanche les services du Premier ministre
dans un communiqué. Le Premier ministre "condamne fortement les agressions
contre les bus de transports publics qui mettent en danger la vie des
transporteurs comme des passagers et les actes de délinquance qui ont eu lieu
ces jours derniers".

Depuis une semaine, au moins sept autobus ont été incendiés dans des banlieues
de grandes villes, dont six en région parisienne, par des groupes de personnes
encagoulées et parfois armées. Même si le pire * parfois été frôlé comme dans
l'Essonne où un bus était plein au moment où le feu a pris, il n'y a pas eu de
blessés graves.

Samedi soir, le bus de la Régie des transports de Marseille (RTM) semble avoir
été pris dans un "vrai guet-apens", a estimé le procureur de la République de
Marseille, Jacques Beaume. Relevant d'une procédure criminelle, l'enquête a été
confiée * la brigade criminelle de la police judiciaire.

Les premiers témoignages de certains passagers et de la conductrice permettent *
la police d'esquisser les grands traits de l'attaque. Le bus, assurant la
liaison entre le centre-ville et les quartiers nord réputés difficiles, aurait
été agressé une première fois dans son trajet aller, des jeunes gens tentant en
vain de monter * bord.

Ils auraient attendu au même arrêt, situé * la frontière des quartiers nord et *
proximité d'une cité, que le même véhicule repasse dans le sens inverse pour
cette fois l'obliger * s'arrêter "par un mécanisme qu'il faut vérifier", selon
le magistrat.

http://www.afp.com/francais/news/stories/061029094050.7h13hw8k.html