PDA

View Full Version : L'UE pour les entreprises et contres les populations!


Sadio Barry
30 oktober 2006, 23:55
Le journal suisse de ce soir, 30 octobre 2006, l'a dit:

depuis la libre circulation des personnes et de leurs biens entre la Suisse
et l'UE, il y eu 30.000 travailleurs de plus venant des pays de l'UE. Et
cela aurait provoqué la baisse des salaires (jusqu'* plus de 25%) dans les
secteurs où le salair minimum n'est pas fixé. C'est bien le problème en
Allemagne aussi: sans la fixation des salaires minimums, les entreprises
profitent de la prolifération des interimaires qui exploitent l'arrivée
massive des pauvres européens de l'Est, donnent des salaires de plus en plus
bas que l'employé qui se soucie de garder son emploi ou le chercheur de
travail est obligé d'accepter. La politique se fait désormais pour les
Entreprises qui font des gains records chaque année, augmentent abusivement
les salaires des Chefs tout en baissant les salaires des vrais travailleurs,
ceux-la même qui transpirent pour le succès de l'entreprise! Les populations
ne semblent toujours pas prendre conscience de la corruption de la classe
politique occidentale de nos jours (il s'agit bien de la corruption; car la
plupart de ces politiciens sont ou se retrouvent après dans les Conseils
d'Administrations des Entreprises en faveur desquelles ils ont faits des
lois) . En Amerique Latine ce genre de phénomène a provoqué un
appauvrissement dangeureux de la majorité et l'élargissement du fossé entre
riches et pauvres de façon * générer des guerres civiles ou graves
insécurités. Aujourd'hui, ces peuples évoluent en votant pour des
syndicalistes qui ont fait preuve d'intégrité et qui lutent pour une
meilleure justice sociale. Et cela donne de bons resultats au Venezuela, en
Bolivie et au Bresil. Ici en occident, on appelle encore ce genre de
personnes "populistes". Pendant ce temps, les dits démocrates (droite comme
gauche) ramènent progressivement les européens aux conditions de travail
chinois.

SADIO BARRY

dreads
31 oktober 2006, 00:35
Et Lula a été réélu... en promettant qu'il s'appuierait encore
davantage sur les plus pauvres. Peut-être, après tout, le salut
viendra-t-il d'Amérique du Sud. C'est l* que se trouvent les derniers
peuples * refuser le mode de vie américain...

Oui, on peut considérer que nos politiciens occidentaux sont
"corrompus" lorsqu'ils font le lit des entreprises et lorsqu'ils y
gagnent de douillets fauteuils dans l'un ou l'autre conseil
d'administration. Oui, bien sûr ! Malheureusement, ce n'est pas le
plus grave et il est même dangereux de tout ramener * la corruption.

Les hommes politiques les plus dangereux ne sont pas les "corrompus",
mais ceux qui agissent dans l'intérêt des entreprises avec beaucoup
de sincérité. Les ultra-libéraux CROIENT en effet * ce système ;
ils le défendent avec conviction et avec passion... Je le répète :
la plupart d'entre-eux sont sincères et c'est bien ça qui est
inquiétant ! Il y a aussi les sociaux-démocrates comme Tony Blair qui
essaient de nous vendre la mondialisation "par réalisme" et oublient
un peu trop vite qu'ils sont censés défendre les travailleurs et pas
le patronat...



Sadio Barry wrote:
> Le journal suisse de ce soir, 30 octobre 2006, l'a dit:
>
> depuis la libre circulation des personnes et de leurs biens entre la Suisse
> et l'UE, il y eu 30.000 travailleurs de plus venant des pays de l'UE. Et
> cela aurait provoqué la baisse des salaires (jusqu'* plus de 25%) dans les
> secteurs où le salair minimum n'est pas fixé. C'est bien le problème en
> Allemagne aussi: sans la fixation des salaires minimums, les entreprises
> profitent de la prolifération des interimaires qui exploitent l'arrivée
> massive des pauvres européens de l'Est, donnent des salaires de plus enplus
> bas que l'employé qui se soucie de garder son emploi ou le chercheur de
> travail est obligé d'accepter. La politique se fait désormais pour les
> Entreprises qui font des gains records chaque année, augmentent abusivement
> les salaires des Chefs tout en baissant les salaires des vrais travailleurs,
> ceux-la même qui transpirent pour le succès de l'entreprise! Les populations
> ne semblent toujours pas prendre conscience de la corruption de la classe
> politique occidentale de nos jours (il s'agit bien de la corruption; car la
> plupart de ces politiciens sont ou se retrouvent après dans les Conseils
> d'Administrations des Entreprises en faveur desquelles ils ont faits des
> lois) . En Amerique Latine ce genre de phénomène a provoqué un
> appauvrissement dangeureux de la majorité et l'élargissement du fossé entre
> riches et pauvres de façon * générer des guerres civiles ou graves
> insécurités. Aujourd'hui, ces peuples évoluent en votant pour des
> syndicalistes qui ont fait preuve d'intégrité et qui lutent pour une
> meilleure justice sociale. Et cela donne de bons resultats au Venezuela, en
> Bolivie et au Bresil. Ici en occident, on appelle encore ce genre de
> personnes "populistes". Pendant ce temps, les dits démocrates (droite comme
> gauche) ramènent progressivement les européens aux conditions de travail
> chinois.
>
> SADIO BARRY

D'Iberville
31 oktober 2006, 00:35
dreads a écrit :
> Et Lula a été réélu... en promettant qu'il s'appuierait encore
> davantage sur les plus pauvres. Peut-être, après tout, le salut
> viendra-t-il d'Amérique du Sud. C'est l* que se trouvent les derniers
> peuples * refuser le mode de vie américain...

La preuve : ils veulent tous rouler en vélo ;-)


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

banan@split
31 oktober 2006, 21:05
On Mon, 30 Oct 2006 23:52:50 +0100, "Sadio Barry"
<barry@hilton.rwth-aachen.de> wrote:

>Le journal suisse de ce soir, 30 octobre 2006, l'a dit:
>
>depuis la libre circulation des personnes et de leurs biens entre la Suisse
>et l'UE, il y eu 30.000 travailleurs de plus venant des pays de l'UE. Et
>cela aurait provoqué la baisse des salaires (jusqu'* plus de 25%) dans les
>secteurs où le salair minimum n'est pas fixé.

Etonnant alors que l'oignon allait améliorer l'ordinaire du "peuple"
européen....

>c'est bien le problème en
>Allemagne aussi: sans la fixation des salaires minimums, les entreprises
>profitent de la prolifération des interimaires qui exploitent l'arrivée
>massive des pauvres européens de l'Est, donnent des salaires de plus en plus
>bas que l'employé qui se soucie de garder son emploi ou le chercheur de
>travail est obligé d'accepter.

Les seuls nivellements par le haut des salaires sont ceux des
eurocrates en tous genres et des subterfuges nationaux prennant le
pas, pour le reste c'est " l'économie démarchée" et le nivellement
par le bas...

> La politique se fait désormais pour les
>Entreprises qui font des gains records chaque année, augmentent abusivement
>les salaires des Chefs tout en baissant les salaires des vrais travailleurs,

Plutôt que de s'émouvoir d'un hypothétique réchaufement catastrophique
on ferait mieux de revoir les principes de base de l'économie mondiale
et de lui attribuer ses vrais buts et valeurs, l'homme "moderne" n'est
pas plus qu'un esclave moderne aux mains de spéculants qui ne vendent,
n'achètent et ne produisent que du vent ...



>ceux-la même qui transpirent pour le succès de l'entreprise! Les populations
>ne semblent toujours pas prendre conscience de la corruption de la classe
>politique occidentale de nos jours (il s'agit bien de la corruption; car la
>plupart de ces politiciens sont ou se retrouvent après dans les Conseils
>d'Administrations des Entreprises en faveur desquelles ils ont faits des
>lois) . En Amerique Latine ce genre de phénomène a provoqué un
>appauvrissement dangeureux de la majorité et l'élargissement du fossé entre
>riches et pauvres de façon * générer des guerres civiles ou graves
>insécurités. Aujourd'hui, ces peuples évoluent en votant pour des
>syndicalistes qui ont fait preuve d'intégrité et qui lutent pour une
>meilleure justice sociale. Et cela donne de bons resultats au Venezuela, en
>Bolivie et au Bresil. Ici en occident, on appelle encore ce genre de
>personnes "populistes".

Dans ces pays, les syndicats sont sûrement utiles, par contre, ici ils
sont tout autant despotes que les autres membres du pouvoir....
Un pouvoir en remplace toujours un autre ....


> Pendant ce temps, les dits démocrates (droite comme
>gauche) ramènent progressivement les européens aux conditions de travail
>chinois.

Et les "élus" au rang de tyrans ?

>SADIO BARRY
>

banan@split
31 oktober 2006, 21:15
On Mon, 30 Oct 2006 18:28:36 -0500, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
wrote:

>dreads a écrit :
>> Et Lula a été réélu... en promettant qu'il s'appuierait encore
>> davantage sur les plus pauvres. Peut-être, après tout, le salut
>> viendra-t-il d'Amérique du Sud. C'est l* que se trouvent les derniers
>> peuples * refuser le mode de vie américain...
>
>La preuve : ils veulent tous rouler en vélo ;-)

Ils veulent tous NOUS faire rouler * vélo, nuance !

-={ P L M }=-
1 november 2006, 09:25
Bonjour ou bonsoir "banan@split" <banan@split>,

Le Tue, 31 Oct 2006 21:03:38 +0100 dernier, confondant clavier et
VACMA, tu écrivais 64 lignes * propos de Re: L'UE pour les entreprises
et contres les populations! :


>Plutôt que de s'émouvoir d'un hypothétique réchaufement catastrophique

Hypothétique ? J'ai encore des géranium en fleur devant l'abri de
jardin ! Regarde la nature, les arbres, tout est encore vert !
D'habitude, lorsque je passe en forêt de Soignes * cette époque, il y
a de beaux tapis de feuilles et les arbres sont dénudé * + de 70%. Met
ton nez dehors... ce n'est pas "hypothétique"...

Note qu'aujourd'hui, on a droit * un beau rafraîchissement !

--
Meilleurs sentiments de la part de PLM
(Pour me joindre par e-mail, "philippe" suivit de @ et du nom de domaine ci dessous)
-={ Rail Savoie http://www.RailSavoie.fr }=-

D'Iberville
1 november 2006, 11:55
-={ P L M }=- a écrit :
> Bonjour ou bonsoir "banan@split" <banan@split>,
>
> Le Tue, 31 Oct 2006 21:03:38 +0100 dernier, confondant clavier et
> VACMA, tu écrivais 64 lignes * propos de Re: L'UE pour les entreprises
> et contres les populations! :
>
>
>> Plutôt que de s'émouvoir d'un hypothétique réchaufement catastrophique
>
> Hypothétique ? J'ai encore des géranium en fleur devant l'abri de
> jardin ! Regarde la nature, les arbres, tout est encore vert !

Ben ici on gèle, et mon érable a perdu ses feuilles avec au moins 15
jours d'avance
Comme quoi...


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Fustigator
1 november 2006, 23:05
Vitae forma vocatur -={ P L M }=- <plm@r-a-i-l-s-a-v-o-i-e.org>, die
Wed, 01 Nov 2006 09:19:25 +0100, in littera
<90mgk2d5cvvr5r4rj7g6upor6eitno4n9a@4ax.com> in foro
soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Bonjour ou bonsoir "banan@split" <banan@split>,
>
>Le Tue, 31 Oct 2006 21:03:38 +0100 dernier, confondant clavier et
>VACMA, tu écrivais 64 lignes * propos de Re: L'UE pour les entreprises
>et contres les populations! :
>
>
>>Plutôt que de s'émouvoir d'un hypothétique réchaufement catastrophique
>
>Hypothétique ? J'ai encore des géranium en fleur devant l'abri de
>jardin ! Regarde la nature, les arbres, tout est encore vert !
>D'habitude, lorsque je passe en forêt de Soignes * cette époque, il y
>a de beaux tapis de feuilles et les arbres sont dénudé * + de 70%. Met
>ton nez dehors... ce n'est pas "hypothétique"...
>
>Note qu'aujourd'hui, on a droit * un beau rafraîchissement !

Et * la côte une belle tempête qui a décoiffé plus d'un arbre.
Mais il y a ± 20 ans et plus, les arbres avaient perdu en grand
epartie leurs feuilles après la 3me semaine d'octobre. Maitenant ce
n'est qu'* la mi-novembre.

Qui s'en plaindra?

--
Fusti