PDA

View Full Version : Re: =?ISO-8859-1?Q?Oc=E9ans=2C_le_point_de_non_retour_?==?ISO-8859-1?Q?approche=2E=2E=2E?=


=?ISO-8859-1?Q?R=E9jean_Laflamme?=
3 november 2006, 22:15
Nestor le pingouin pour la France a écrit :
> MOUHOUBI a écrit:
>
>> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>> catastrophe pour l'Humanité se profile.
>> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>
>> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>> d'ici 2050
>
>
> « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>

Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)

provocator@moulin.sar
3 november 2006, 22:45
On Fri, 03 Nov 2006 16:13:34 -0500, Réjean Laflamme
<rejean@cooptel.qc.ca> wrote:

>Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>> MOUHOUBI a écrit:
>>
>>> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>> catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>
>>> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>> d'ici 2050
>>
>>
>> « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>
>
>Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
>Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
>plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
>avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
>rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
>pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
>apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)

Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
stocks de cabillaud se reconstruisent.

Malgré l'interdiction de pêche, ceux-ci continuent * disparaître.

Il me semble avoir lu qu'en dessous d'un certain seuil, la disparition
de l'espèce est inéluctable. Il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres
prédateurs et de plus que l'ecosystème est complètement perturbé.

=?windows-1252?Q?R=E9jean_Laflamme?=
3 november 2006, 23:05
provocator@moulin.sar a écrit :
> On Fri, 03 Nov 2006 16:13:34 -0500, Réjean Laflamme
> <rejean@cooptel.qc.ca> wrote:
>
>
>>Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>>
>>>MOUHOUBI a écrit:
>>>
>>>
>>>>On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>>>catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>>>Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>>
>>>>vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>>>Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>>>d'ici 2050
>>>
>>>
>>>« C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>>
>>
>>Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
>>Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
>>plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
>>avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
>>rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
>>pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
>>apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)
>
>
> Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
> stocks de cabillaud se reconstruisent.

Avec tous les phoques que nous avons...

http://www.radio-canada.ca/actualite/semaineverte/ColorSection/peche/030330/morue.shtml

Depuis 20 ans, la morue subit sans répit toutes sortes de pressions. Les
principaux facteurs qui ont provoqué l'effondrement des stocks sont
maintenant connus: la surpêche, le refroidissement de l'eau et la prédation.

La prédation empêche aussi le rétablissement du stock de morue. Le
nombre de femelles prêtes * frayer est * son plus bas depuis 1974.

Les scientifiques n'hésitent plus * affirmer que de plus en plus de
prédateurs mangent les jeunes morues avant qu'elles puissent
reconstruire le stock. Selon M. Fréchet, 35% du stock meurt de façon
naturelle par année, contre 15% dans le passé.

«Les phoques font partie du portrait. C'est un problème de plus en plus
grandissant. On a des photos de populations de phoques énormes.» Alain
Fréchet

Actuellement, le tiers des morues de plus de trois ans est mangé par les
phoques. Et c'est principalement sur les morues de cet âge que l'on
compte pour renouveler la population.

>
> Malgré l'interdiction de pêche, ceux-ci continuent * disparaître.
>

Une fois qu'on a disparu, je ne vois pas comment on continue de disparaître,

Mais c'est surtout faux, il y a des endroits où il y a plus de
cabillauds (morues) aujourd'hui, la surpêche n'est pas la seule responsable.

http://www.naplesnews.com/news/2006/jul/20/front_line_global_warming_threat_greenland_sees_br/

Fishermen have begun catching tons of warm-water cod, after that fish’s
long absence from the region.

Mais bon, je ne dis pas qu'il ne faut pas faire attention, mais il faut
arrêter * toujours nous faire peur, il peut y avoir plusieurs raisons *
un effondrement local et * une non-reconstitution rapide (mais pas au
Groenland par exemple), la surpêche est une raison, mais il y a aussi la
température, la pollution, la prédation.


> Il me semble avoir lu qu'en dessous d'un certain seuil, la disparition
> de l'espèce est inéluctable. Il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres
> prédateurs et de plus que l'ecosystème est complètement perturbé.

Mouais, mouais, généralisation rapide, qui dit que les prédateurs ne
sont pas chassés ou péchés ?

Ah, oui sauf pour les phoques qui sont gentils et que les européens
préfèrent aux morues.

http://www.radio-canada.ca/actualite/semaineverte/ColorSection/peche/030330/morue.shtml

L.G.R.
3 november 2006, 23:15
provocator@moulin.sar a écrit:

> On Fri, 03 Nov 2006 16:13:34 -0500, Réjean Laflamme
> <rejean@cooptel.qc.ca> wrote:
>
>
>>Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>>
>>>MOUHOUBI a écrit:
>>>
>>>
>>>>On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>>>catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>>>Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>>
>>>>vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>>>Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>>>d'ici 2050
>>>
>>>
>>>« C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>>
>>
>>Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
>>Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
>>plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
>>avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
>>rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
>>pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
>>apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)
>
>
> Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
> stocks de cabillaud se reconstruisent.
>
> Malgré l'interdiction de pêche, ceux-ci continuent * disparaître.
>
> Il me semble avoir lu qu'en dessous d'un certain seuil, la disparition
> de l'espèce est inéluctable. Il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres
> prédateurs et de plus que l'ecosystème est complètement perturbé.

La vie sur terre existe depuis 100 millions d'années. Tu crois que c'est
le premier chambardement climatique...et le dernier?.
Puis me semble que ça se dirait bien <Sag-Lac Beach> 12 mois par an.
L.G.R.

--
ÐÏ*¡±á

Synapse CJD Scritch
3 november 2006, 23:15
<provocator@moulin.sar> a écrit dans le message de news:
o0enk29fe04n59ov09jnjogn069t87cos9@4ax.com...
> On Fri, 03 Nov 2006 16:13:34 -0500, Réjean Laflamme
> <rejean@cooptel.qc.ca> wrote:
>
>>Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>>> MOUHOUBI a écrit:
>>>
>>>> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>>> catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>>> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>>
>>>> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>>> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>>> d'ici 2050
>>>
>>>
>>> « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>>
>>
>>Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
>>Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
>>plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
>>avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
>>rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
>>pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
>>apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)
>
> Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
> stocks de cabillaud se reconstruisent.
>
> Malgré l'interdiction de pêche, ceux-ci continuent * disparaître.
>
> Il me semble avoir lu qu'en dessous d'un certain seuil, la disparition
> de l'espèce est inéluctable. Il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres
> prédateurs et de plus que l'ecosystème est complètement perturbé.

l'élevage piscicole pourrait aider * inverser la tendance.

Encore faudrait-il que l'intérêt * moyen et long terme
suscite des vocations * perte pour l'immédiat.

Un tel projet nécessite la mise en place d'îles artificielles
de grande envergure en haute mer.

Amicalement
--
CJD Scritch

signataire du manifeste de l'an 2000
pour une culture de paix et de la non violence
http://www3.unesco.org/manifesto2000/fr/manifeste.htm
http://www.unesco.org/cpp/uk/projects/fun-cofp.pdf

Jean Naimard
4 november 2006, 16:15
Le 03 Nov 2006, provocator@moulin.sar a écrit :

> Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
> stocks de cabillaud se reconstruisent.
>
> Malgr‚ l'interdiction de pˆche, ceux-ci continuent … disparaŒtre.

C’est parce qu’ils se font bouffer par les phoques qui pullulent, depuis
que Frigide Bardasse fait tout un baroud au sujet de leur chasse…

Phoque!!!!

--
Enlevez "-VosClaques" pour me répondre en privé. Merci.

- Parce que ça force * lire * l'envers.
- Pourquoi?
- Les gens qui répondent en haut du texte qu'ils citent.
- C'est quoi la pire chose sur Usenet?

banan@split
4 november 2006, 18:25
On Fri, 3 Nov 2006 23:11:56 +0100, "Synapse CJD Scritch"
<jdcasado@club-internet.fr> wrote:

>
><provocator@moulin.sar> a écrit dans le message de news:
>o0enk29fe04n59ov09jnjogn069t87cos9@4ax.com...
>> On Fri, 03 Nov 2006 16:13:34 -0500, Réjean Laflamme
>> <rejean@cooptel.qc.ca> wrote:
>>
>>>Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>>>> MOUHOUBI a écrit:
>>>>
>>>>> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>>>> catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>>>> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>>>
>>>>> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>>>> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>>>> d'ici 2050
>>>>
>>>>
>>>> « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>>>
>>>
>>>Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
>>>Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
>>>plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
>>>avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
>>>rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
>>>pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
>>>apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)
>>
>> Je crois que les Canadiens attendent depuis plus de 10 ans que les
>> stocks de cabillaud se reconstruisent.
>>
>> Malgré l'interdiction de pêche, ceux-ci continuent * disparaître.
>>
>> Il me semble avoir lu qu'en dessous d'un certain seuil, la disparition
>> de l'espèce est inéluctable. Il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres
>> prédateurs et de plus que l'ecosystème est complètement perturbé.
>
>l'élevage piscicole pourrait aider * inverser la tendance.
>
>Encore faudrait-il que l'intérêt * moyen et long terme
>suscite des vocations * perte pour l'immédiat.
>
>Un tel projet nécessite la mise en place d'îles artificielles
>de grande envergure en haute mer.
>
>Amicalement


Salut, je réponds ici mais pas spécifiquement * toi, surtout au fil...
Si on commençait * organiser les choses pour vivre du mieux que l'on
peut durant notre court passage sur terre, de se soucier de son bien
être sans plus (le besoin doit être le moteur, non l'inverse) cel*
irait déj* mieux....

Gallad
5 november 2006, 14:45
Réjean Laflamme a écrit :
> Nestor le pingouin pour la France a écrit :
>> MOUHOUBI a écrit:
>>
>>> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
>>> catastrophe pour l'Humanité se profile.
>>> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
>>>
>>> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
>>> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
>>> d'ici 2050
>>
>>
>> « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
>>
>
> Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
> Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour plusieurs
> raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien avant que les
> stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus rentable, la
> reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le pensait (parfois 3-4
> ans, autre article dans la même revue de Science apparemment, mais on n'en
> parle pas de celui-l* !)

Absolument n'importe quoi.

La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de fond
parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3 de prises non
voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible valeur commerciale mais
cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes marins), lesquelles sont rejetées
agonisantes ou mortes.

--
Gallad

Le_T
5 november 2006, 20:25
Réjean Laflamme a écrit :

> Nestor le pingouin pour la France a écrit :
> > MOUHOUBI a écrit:
> >
> >> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
> >> catastrophe pour l'Humanité se profile.
> >> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
> >>
> >> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
> >> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
> >> d'ici 2050
> >
> >
> > « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
> >
>
> Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
> Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
> plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
> avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
> rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
> pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
> apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)

Science, on en dira ce qu'on en voudra, reste une des trois revues de
référence en matière de sérieux (et aussi de prestige, ce qui dans
une société aussi méritocratique que celle de la recherche, est
normal).

Effectivement, Science publie des études relativement polémiques,
mais PNAS le fait aussi a ses heures (Nature a un peu plus de réserve,
le flegme britannique sans doute). Ce qui ne fait pas d'elle une revue
d'écolo neuneu (ceci dit, votre remarque m'a bien fait marrer)...

Pour en revenir * l'étude, les signataires sont loin d'être de
petits rigolos, ni même des p'tits jeunes dans le métier. Autre
chose, dès sa parution, elle a été commentée et analysée par un
autre auteur, qui lui ne fait pas partie de l'équipe.

Je vous conseille de lire le rapport ifremer sur le thon rouge
(http://www.le-doc.info/index.php/dlm/2)...

Ceci dit, Science a effectivement publié un grand nombre d'études en
différentes disciplines, en vrac :

Sport Fishing Threat
(24 September 2004)
Science 305 (5692), 1869j. [DOI: 10.1126/science.305.5692.1869j]

Population Dynamics of Exploited Fish Stocks at Low Population Levels
R. A. Myers, N. J. Barrowman, J. A. Hutchings, and A. A. Rosenberg (25
August 1995)
Science 269 (5227), 1106-1108. [DOI: 10.1126/science.269.5227.1106]

ou on peut lire notamment : if depensatory dynamics exist, reduced
mortality may be insufficient to allow recovery of a population after
abundance has been severely reduced by harvesting

Atlantic Herring: Stock Discreteness and Abundance
T. D. Iles, and M. Sinclair (5 February 1982)
Science 215 (4533), 627-633. [DOI: 10.1126/science.215.4533.627]

FISH BIOLOGY: Fishing for Common Ground
E. Pennisi (10 February 2006)
Science 311 (5762), 766-767. [DOI: 10.1126/science.311.5762.766]

la menace que représente la peche est aujourd'hui communément admise.

Ceci dit, si vous aviez les réfs, voire meme l'article que vous citez,
ca permetrrait de voir qui est l'auteur...

Victal
5 november 2006, 23:05
Gallad wrote:

>
> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
> rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de
> fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3
> de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible
> valeur commerciale mais cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes
> marins), lesquelles sont rejetées agonisantes ou mortes.

La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans

Par contre une pèche faite de facon plus traditionelle (hamecon et petit
filet ) peut être bénéfiques pour les petits villages cotiers leur assurant
un développement économique sans mettre en danger les stock de poissons





--
« Il n'existe pas de nuit assez profonde pour arrêter un rayon de
lumière et pourtant le vide ne s'éclaire pas; la lumière ne prend
corps que dans l'½il qui la reçoit »

Extrait de sous-Bois d'A.G.

Rachida
6 november 2006, 09:15
"Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
> Gallad wrote:
>
>>
>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
>> rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de
>> fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3
>> de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible
>> valeur commerciale mais cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes
>> marins), lesquelles sont rejetées agonisantes ou mortes.
>
> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans
>
> Par contre une pèche faite de facon plus traditionelle (hamecon et petit
> filet ) peut être bénéfiques pour les petits villages cotiers leur
> assurant un développement économique sans mettre en danger les stock de
> poissons

victal a découvert l'eau chaude.

Victal
6 november 2006, 12:05
Rachida wrote:
> "Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
> 454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
>> Gallad wrote:
>>
>>>
>>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou
>>> pas rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la
>>> surface de fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans
>>> ses filets 1/3 de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins,
>>> poissons de faible valeur commerciale mais cruciaux pour
>>> l'équilibre des écosystèmes marins), lesquelles sont rejetées
>>> agonisantes ou mortes.
>>
>> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans
>>
>> Par contre une pèche faite de facon plus traditionelle (hamecon et
>> petit filet ) peut être bénéfiques pour les petits villages cotiers
>> leur assurant un développement économique sans mettre en danger les
>> stock de poissons
>
> victal a découvert l'eau chaude.

Victal est surtout conscient de la surpêche étant lui même habitant d'un
pays ou celle-ci est l'assise économique de 5 des 10 provinces qui l'a
compose

--
« Il n'existe pas de nuit assez profonde pour arrêter un rayon de
lumière et pourtant le vide ne s'éclaire pas; la lumière ne prend
corps que dans l'oil qui la reçoit »

Extrait de sous-Bois d'A.G.

sts99
6 november 2006, 13:15
"Rachida" <Rachida nomail@wanadoo.fr> a écrit dans le message de news:
454eeec8$0$27375$ba4acef3@news.orange.fr...
>
> "Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
> 454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
>> Gallad wrote:
>>
>>>
>>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
>>> rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de
>>> fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3
>>> de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible
>>> valeur commerciale mais cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes
>>> marins), lesquelles sont rejetées agonisantes ou mortes.
>>
>> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans


J' ai vu un documentaire qui montrait la vie du fond marin avant et après le
passage du chalut, tout était mort et dévasté, c' était triste et écoeurant,
ce n' est plus de la pèche c' est de la destruction.

Bien sur qu' elles sont en train de se vider et de mourrir les mers, opn ne
va quand mème pas me dire que plus on est de gens sur terre moins on pollue
et moins on détruit nos ressources?


Salut.

Le_T
6 november 2006, 14:05
Réjean Laflamme a écrit :

> Nestor le pingouin pour la France a écrit :
> > MOUHOUBI a écrit:
> >
> >> On connaît le rechauffement climatique mais une autre grande
> >> catastrophe pour l'Humanité se profile.
> >> Bon moi je veux descendre, arrettez tout je me barre...
> >>
> >> vendredi 3 novembre 2006, 10h08
> >> Pêche: la quasi-totalité des poissons risque de disparaître des océans
> >> d'ici 2050
> >
> >
> > « C'est scandaleux » (Nestor le pingouin)
> >
>
> Tiens, vient d'entendre que la FAO trouve peu crédible les scénarios de
> Science (vraiment devenue la feuille des écolo-épouvantails) pour
> plusieurs raisons : la pêche commerciale d'une espèce s'arrête bien
> avant que les stocks soient épuisés : dès que cette pêche n'est plus
> rentable, la reconstitution des stocks serait plus rapide qu'on ne le
> pensait (parfois 3-4 ans, autre article dans la même revue de Science
> apparemment, mais on n'en parle pas de celui-l* !)

a lire aussi, l'article d'un collègue bloggueur :
http://eldecog.wordpress.com/2006/11/03/il-ny-aura-peut-etre-plus-de-poisson-sauvage-dans-les-mers-a-lhorizon-2050

Yahoo actualités:
http://fr.news.yahoo.com/06112006/326/plus-de-poissons-en-2050.html

Synapse CJD Scritch
6 november 2006, 19:55
"sts99" <sts@bigfoot.com> a écrit dans le message de news:
454f2388$0$1977$79c14f64@nan-newsreader-07.noos.net...
>
> "Rachida" <Rachida nomail@wanadoo.fr> a écrit dans le message de news:
> 454eeec8$0$27375$ba4acef3@news.orange.fr...
>>
>> "Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
>> 454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
>>> Gallad wrote:
>>>
>>>>
>>>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
>>>> rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de
>>>> fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3
>>>> de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible
>>>> valeur commerciale mais cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes
>>>> marins), lesquelles sont rejetées agonisantes ou mortes.
>>>
>>> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans
>
>
> J' ai vu un documentaire qui montrait la vie du fond marin avant et après
> le passage du chalut, tout était mort et dévasté, c' était triste et
> écoeurant, ce n' est plus de la pèche c' est de la destruction.
>
> Bien sur qu' elles sont en train de se vider et de mourrir les mers, opn
> ne va quand mème pas me dire que plus on est de gens sur terre moins on
> pollue et moins on détruit nos ressources?

C'est le pillage des ressources qui est * l'origine
du problème, pas le fait d'avoir * nourrir les populations.
Avec les moyens d'aujourd'hui, nous pouvons satisfaire
l'alimentation des humains et dans le même temps,
assurer une protection efficace de l'environnement.

Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
privées * exploiter les ressources naturelles selon les
critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
du profit immédiat.

C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
faim dans le monde. amha.

Amicalement
--
CJD Scritch

signataire du manifeste de l'an 2000
pour une culture de paix et de la non violence
http://www3.unesco.org/manifesto2000/fr/manifeste.htm
http://www.unesco.org/cpp/uk/projects/fun-cofp.pdf

Solanar
6 november 2006, 20:05
Maître Synapse CJD Scritch nous raconte

> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
> du profit immédiat.
>
> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
> faim dans le monde. amha.
>
>

Je pense en effet que l'homme est capable de pourrir laplanete meme en
reduisant a quelques millions la population totale...
Nourrir correctement tout le monde, c'est un detail pour notre technologie
Manque sans doute la volonté de le faire

--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien * perdre"

Parsley
6 november 2006, 22:35
Synapse CJD Scritch wrote:
> "sts99" <sts@bigfoot.com> a écrit dans le message de news:
> 454f2388$0$1977$79c14f64@nan-newsreader-07.noos.net...
>>
>> "Rachida" <Rachida nomail@wanadoo.fr> a écrit dans le message de
>> news: 454eeec8$0$27375$ba4acef3@news.orange.fr...
>>>
>>> "Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
>>> 454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
>>>> Gallad wrote:
>>>>
>>>>>
>>>>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable
>>>>> ou pas rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute
>>>>> la surface de fond parcourue; le chalutage pélagique recueille
>>>>> dans ses filets 1/3 de prises non voulues (oiseaux, requins,
>>>>> dauphins, poissons de faible valeur commerciale mais cruciaux
>>>>> pour l'équilibre des écosystèmes marins), lesquelles sont
>>>>> rejetées agonisantes ou mortes.
>>>>
>>>> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans
>>
>>
>> J' ai vu un documentaire qui montrait la vie du fond marin avant
>> et après le passage du chalut, tout était mort et dévasté, c'
>> était triste et écoeurant, ce n' est plus de la pèche c' est de la
>> destruction. Bien sur qu' elles sont en train de se vider et de
>> mourrir les
>> mers, opn ne va quand mème pas me dire que plus on est de gens sur
>> terre moins on pollue et moins on détruit nos ressources?
>
> C'est le pillage des ressources qui est * l'origine
> du problème, pas le fait d'avoir * nourrir les populations.
> Avec les moyens d'aujourd'hui, nous pouvons satisfaire
> l'alimentation des humains et dans le même temps,
> assurer une protection efficace de l'environnement.
>
> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
> du profit immédiat.
>
> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
> faim dans le monde. amha.
>
Meuh non. Le seul pb c'est la surpopulation.
A suivre sur vos groupes de débiles mentaux fritouillards !

Parsley
6 november 2006, 22:35
Solanar wrote:
> Maître Synapse CJD Scritch nous raconte
>
>> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
>> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
>> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
>> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
>> du profit immédiat.
>>
>> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
>> faim dans le monde. amha.
>>
>>
>
> Je pense en effet que l'homme est capable de pourrir laplanete meme
> en reduisant a quelques millions la population totale...
> Nourrir correctement tout le monde, c'est un detail pour notre
> technologie Manque sans doute la volonté de le faire

Imbécile ! Rien d'autre * dire. tant qu'il y aura
des cons pour soutenir cette imbécilité
l'humanité est eb danger ! Planète finie
donc population raisonnable. Moins que maintenant !
Les belges et les politiques sont les plaies du monde !

Solanar
6 november 2006, 23:05
Maître Parsley nous raconte
> Solanar wrote:
>> Maître Synapse CJD Scritch nous raconte
>>
>>> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
>>> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
>>> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
>>> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
>>> du profit immédiat.
>>>
>>> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
>>> faim dans le monde. amha.
>>>
>>>
>>
>> Je pense en effet que l'homme est capable de pourrir laplanete meme
>> en reduisant a quelques millions la population totale...
>> Nourrir correctement tout le monde, c'est un detail pour notre
>> technologie Manque sans doute la volonté de le faire
>
> Imbécile ! Rien d'autre * dire. tant qu'il y aura
> des cons pour soutenir cette imbécilité
> l'humanité est eb danger ! Planète finie
> donc population raisonnable. Moins que maintenant !
> Les belges et les politiques sont les plaies du monde !

Désolé pour toi, mais malheureusement, je ne suis pas Belge
Des gens bien les belges (en tous ca tout ceux que je connais)
--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien * perdre"

Synapse CJD Scritch
6 november 2006, 23:15
"Parsley" <Parsley@greengarden.org> a écrit dans le message de news:
4r9nm3Fqcqs1U4@mid.individual.net...
> Solanar wrote:
>> Maître Synapse CJD Scritch nous raconte
>>
>>> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
>>> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
>>> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
>>> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
>>> du profit immédiat.
>>>
>>> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
>>> faim dans le monde. amha.
>>>
>>>
>>
>> Je pense en effet que l'homme est capable de pourrir laplanete meme
>> en reduisant a quelques millions la population totale...
>> Nourrir correctement tout le monde, c'est un detail pour notre
>> technologie Manque sans doute la volonté de le faire
>
> Imbécile ! Rien d'autre * dire. tant qu'il y aura
> des cons pour soutenir cette imbécilité
> l'humanité est eb danger ! Planète finie
> donc population raisonnable. Moins que maintenant !
> Les belges et les politiques sont les plaies du monde !


Solanar évoque le fait que l'homme est capable de s'autodétruire
pour perpétuer son comportement actuel de prédateur aveugle.

Ainsi, c'est bien la volonté * reconduire cette forme
de prédation qui nous met en danger, et pas une supposée
surpopulation.
(si j'ai tout bien compris)

Amicalement
--
CJD Scritch

signataire du manifeste de l'an 2000
pour une culture de paix et de la non violence
http://www3.unesco.org/manifesto2000/fr/manifeste.htm
http://www.unesco.org/cpp/uk/projects/fun-cofp.pdf

Synapse CJD Scritch
6 november 2006, 23:25
"Parsley" <Parsley@greengarden.org> a écrit dans le message de news:
4r9nm2Fqcqs1U3@mid.individual.net...
> Synapse CJD Scritch wrote:
>> "sts99" <sts@bigfoot.com> a écrit dans le message de news:
>> 454f2388$0$1977$79c14f64@nan-newsreader-07.noos.net...
>>>
>>> "Rachida" <Rachida nomail@wanadoo.fr> a écrit dans le message de
>>> news: 454eeec8$0$27375$ba4acef3@news.orange.fr...
>>>>
>>>> "Victal" <victallen@sympatico.ca> a écrit dans le message de news:
>>>> 454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com...
>>>>> Gallad wrote:
>>>>>
>>>>>>
>>>>>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable
>>>>>> ou pas rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute
>>>>>> la surface de fond parcourue; le chalutage pélagique recueille
>>>>>> dans ses filets 1/3 de prises non voulues (oiseaux, requins,
>>>>>> dauphins, poissons de faible valeur commerciale mais cruciaux
>>>>>> pour l'équilibre des écosystèmes marins), lesquelles sont
>>>>>> rejetées agonisantes ou mortes.
>>>>>
>>>>> La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans
>>>
>>>
>>> J' ai vu un documentaire qui montrait la vie du fond marin avant
>>> et après le passage du chalut, tout était mort et dévasté, c'
>>> était triste et écoeurant, ce n' est plus de la pèche c' est de la
>>> destruction. Bien sur qu' elles sont en train de se vider et de mourrir
>>> les
>>> mers, opn ne va quand mème pas me dire que plus on est de gens sur
>>> terre moins on pollue et moins on détruit nos ressources?
>>
>> C'est le pillage des ressources qui est * l'origine
>> du problème, pas le fait d'avoir * nourrir les populations.
>> Avec les moyens d'aujourd'hui, nous pouvons satisfaire
>> l'alimentation des humains et dans le même temps,
>> assurer une protection efficace de l'environnement.
>>
>> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
>> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
>> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
>> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
>> du profit immédiat.
>>
>> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
>> faim dans le monde. amha.
>>
> Meuh non. Le seul pb c'est la surpopulation.


Argument * développer. En quoi la population humaine
est-elle un problème ?

> A suivre sur vos groupes de débiles mentaux fritouillards !

Je ne milite pas pour les frictions entre le contributeurs
et comme d'autres, j'essaye d'avoir une vue éclairée de
l'opinion d'autrui. C'est le but des forum, n'est-il pas ?

Débiles mentaux dites vous ?
Voil* bien un jugement de valeur affligeant. Mais bon,
c'est un point de vue.

Amicalement
--
CJD Scritch

signataire du manifeste de l'an 2000
pour une culture de paix et de la non violence
http://www3.unesco.org/manifesto2000/fr/manifeste.htm
http://www.unesco.org/cpp/uk/projects/fun-cofp.pdf

Fustigator
6 november 2006, 23:35
Vitae forma vocatur "Victal" <victallen@sympatico.ca>, die Sun, 5 Nov
2006 17:00:55 -0500, in littera
<454e5e9c$0$14818$9a6e19ea@news.newshosting.com> in foro
soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Gallad wrote:
>
>>
>> La pêche au chalut ne fait pas dans le détail, poisson rentable ou pas
>> rentable: le chalutage de fond détruit quasiment toute la surface de
>> fond parcourue; le chalutage pélagique recueille dans ses filets 1/3
>> de prises non voulues (oiseaux, requins, dauphins, poissons de faible
>> valeur commerciale mais cruciaux pour l'équilibre des écosystèmes
>> marins), lesquelles sont rejetées agonisantes ou mortes.
>
>La pêche au chalut est vraiment une catastrophe pour les océans

Faudrait plutôt penser au chalut des âmes , non?
Cela a quand même été dit aux apôtres, non?


>
>Par contre une pèche faite de facon plus traditionelle (hamecon et petit
>filet ) peut être bénéfiques pour les petits villages cotiers leur assurant
>un développement économique sans mettre en danger les stock de poissons

Midèn agan (ne quid nimis- tout avec modération)
--
Fusti

Solanar
7 november 2006, 00:15
Maître Synapse CJD Scritch nous raconte
> "Parsley" <Parsley@greengarden.org> a écrit dans le message de news:
> 4r9nm3Fqcqs1U4@mid.individual.net...
>> Solanar wrote:
>>> Maître Synapse CJD Scritch nous raconte
>>>
>>>> Si ça n'est pas fait, c'est en vertu du droit des compagnies
>>>> privées * exploiter les ressources naturelles selon les
>>>> critères qui leurs conviennent, de dégazer en mer ou de
>>>> polluer des niches écologiques dans le soucis de réaliser
>>>> du profit immédiat.
>>>>
>>>> C'est de cette folie l* que nous étouffons. Pas de la
>>>> faim dans le monde. amha.
>>>>
>>>>
>>>
>>> Je pense en effet que l'homme est capable de pourrir laplanete meme
>>> en reduisant a quelques millions la population totale...
>>> Nourrir correctement tout le monde, c'est un detail pour notre
>>> technologie Manque sans doute la volonté de le faire
>>
>> Imbécile ! Rien d'autre * dire. tant qu'il y aura
>> des cons pour soutenir cette imbécilité
>> l'humanité est eb danger ! Planète finie
>> donc population raisonnable. Moins que maintenant !
>> Les belges et les politiques sont les plaies du monde !
>
>
> Solanar évoque le fait que l'homme est capable de s'autodétruire
> pour perpétuer son comportement actuel de prédateur aveugle.
>
> Ainsi, c'est bien la volonté * reconduire cette forme
> de prédation qui nous met en danger, et pas une supposée
> surpopulation.
> (si j'ai tout bien compris)
>
> Amicalement

tu as bien compris, toi

--
Solanar
"Etre libre, c'est n'avoir rien * perdre"