PDA

View Full Version : =?iso-8859-1?q?=AB_Votre_argent_les_int=E9resse_=BB?=


mino
6 november 2006, 19:55
Bonjour Ã* tous. Je ne sais pas si vous avez vu l'émission de LCI ce
matin sur le livre « Votre argent les intéresse » (Robert Laffont)
Ca parle des abus bancaires en tous genres, les tarifs proches du
racket, les conseils désastreux des professionnels et même l'enfer
que vivent les salariés. En plus, il y a plein de conseils pratiques
Ã* la fin du livre.

dreads
7 november 2006, 06:35
mino a écrit :

> Bonjour Ã* tous. Je ne sais pas si vous avez vu l'émission de LCI ce
> matin sur le livre « Votre argent les intéresse » (Robert Laffont)
> Ca parle des abus bancaires en tous genres, les tarifs proches du
> racket, les conseils désastreux des professionnels et même l'enfer
> que vivent les salariés. En plus, il y a plein de conseils pratiques
> Ã* la fin du livre.

Bonjour Ã* vous...

Avez-vous remarqué que les banques sont les seules entreprises qui,
depuis la première "crise pétrolière" au début des années 70,
n'ont jamais perdu un sou ? Avec les compagnies d'assurances, elles
sont le seul secteur de notre économie qui soit en croissance
perpétuelle...

Ce livre a le mérite de dire les choses, mais il ne nous apprend rien
de neuf que nous ne saurions déjÃ* si nous gardions les yeux ouverts.

En revanche, je n'y ai pas trouvé d'analyse du pouvoir
socio-économique des banques : détentrices des fonds
d'investissement, elles exercent un contrôle "Ã* la source" sur le
développement de nos économies ; détentrices de la gestion des fonds
privés, elles peuvent exercer sur l'individu un pouvoir coercitif, par
le biais de l'exclusion bancaire, par exemple.

A ce titre, les mesures prises en Belgique pour tenter de modérer le
pouvoir exorbitant des banques sont pleines d'enseignements :

- il a fallu mettre en place des moyens publics de financement de
l'intitiative individuelle (Fonds de participation, Fonds de garantie,
Fonds de solidarité...) afin de compenser l'extrême frilosité des
banques quand il s'agit de financer des projets d'entreprise quand les
porteurs de projet ne possèdent pas les "garanties bancaires"
requises...

- l'Etat s'est vu contraint d'OBLIGER une banque (Dexia, pour la
nommer) Ã* ouvrir un compte courant aux allocataires sociaux que les
autres banques rejettent systématiquement (par la fermeture, entre
autres, des comptes courant inactifs...)

J'aurais bien aimé que ce bouquin dévoile aussi le rôle des banques
dans le creusement du fossé social. n'est-ce pas ce qu'elles font
quand elles virent les comptes peu rentables et qu'elles organisent
l'évasion de capitaux de leurs clients qui sont source de profits ?

(par parenthèse, la complicité des banques dans l'évasion fiscale
n'est plus un mythe depuis les différents scandales qui ont agité
l'actualité belge, voir KBC, KBL et autres...)