PDA

View Full Version : =?iso-8859-1?Q?Appel_=28toujours_boycott=E9=29_=E0_la_Manifes tation_du__s?==?iso-8859-1?Q?amedi_18_novembre_2006_14_H_=E0_Paris_en_d=E9f ense_de_la?=


wen.kroy
12 november 2006, 23:05
Appel Ă* la manifestation du 18 novembre 2006 :
Est-il conforme Ă* la dĂ©mocratie qu'il ne soit nullement
tenu compte du vote NON exprimé par la majorité
du peuple français lors du référendum du 29 mai 2005 ?

L'angoisse gagne toutes les couches de la population :

Des milliers d'intĂ©rimaires, de CDD sont licenciĂ©s Ă* Airbus
Toulouse, sans parler des salariés de la sous-traitance.

VoilĂ* le rĂ©sultat de l'ouverture du capital et de la constitution
du "pôle européen EADS" pour satisfaire aux exigences de
« la concurrence libre et non faussée » imposée par le traité
de Maastricht !

La privatisation d'EDF-GDF est la conséquence de la directive
européenne 96/92-CE, traduite en droit français par la loi
du 10 fĂ©vrier 2000 (gouvernement Jospin) ouvrant Ă* la
concurrence 36% du marché, et de la directive 2003/54/CE, traduite
en droit français par la loi du 9 août 2004 (gouvernement Raffarin).

L'agriculture est frappée par les conséquences désastreuses
de la Politique Agricole Commune, tout comme l'est la
viticulture où la libre concurrence prônée par Bruxelles ruine
les petites exploitations, les campagnes d'arrachage se
succèdent...

La Commission de Bruxelles veut toujours plus :
Elle vient d'ordonner Ă* la France de mettre fin au monopole
de La Poste sur le livret A qui sert Ă* financer la construction
des HLM !

N'est-il pas temps de rompre avec l'Union Européenne ?

N'est-ce pas le traité de Maastricht-Amsterdam avec son pacte
de stabilité qui est le centre de la destruction de nos
services publics ?

Nos hôpitaux sont sinistrés, petits et grands. En dix ans :
la moitié des maternités du pays ont été fermées, leur
nombre passant de 1 369 Ă* 649, un tiers des lits hospitaliers
ont disparu, 10% des établissements ont été fermés par les
gouvernements successifs.

Et il faudrait que les malades payent 18 euros, pour les actes
supĂ©rieurs Ă* 91 euros, 15 euros et bientĂ´t 16 euros de forfait
hospitalier, le déremboursement sur 145 nouveaux médicaments
et la remise en cause de la prise en charge Ă* 100% des
graves maladies ? Comment vont-ils faire pour se soigner ?

Pendant ce temps, les entreprises cotées au CAC 40 ont
réalisé 50 milliards d'euros de bénéfices pendant les six
premiers mois de l'année !

Cela ne peut plus durer : Rupture, maintenant, avec
l'Union européenne !

Avec la LOLF (Loi organique relative aux lois de finance),
tous les budgets publics doivent se soumettre aux
restrictions dictées par Maastricht.

Les budgets des communes sont asphyxiés par les
transferts de charges résultant du désengagement de l'Etat.
Que va-t-il rester de nos 36 000 communes, des prérogatives
de nos conseillers municipaux et de nos maires Ă©lus au suffrage
universel ?

Il faut ouvrir une issue Ă* la crise
plus de 450 maires ont signé une lettre dans laquelle ils disent:
« Il est impossible que tous les problèmes qui assaillent la
population de ce pays ne trouvent pas de réponses politiques
aux élections de 2007. »
Ces maires ont décidé « de soutenir tout candidat qui s'engagerait
Ă* faire un pas rĂ©el et concret remettant en cause le carcan de l'Union
européenne et s'engageant dans la voie de la restauration de la
démocratie.

N'ont-ils pas raison ?

Avec les maires, avec les Ă©lus, avec les travailleurs et les jeunes
venus de toute la France,

Ensemble, manifestons Ă* Paris le samedi 18 novembre 2006 :
Rendez-vous Ă* 14 h place de la Nation :
" Pour la reconquête de la démocratie politique !
" Pour la défense des 36 000 communes et des services publics
" Pour la RĂ©publique une, indivisible et laĂŻque !
" Pour la restauration d'une Ă©cole publique, laĂŻque qui instruise
et offre un rĂ©el avenir Ă* tous les Ă©lèves : fonds publics Ă* l'Ă©cole
publique, fonds privĂ©s Ă* l'Ă©cole privĂ©e !
" Pour la défense de toutes les conquêtes sociales, du droit du
travail, de la Sécurité sociale !
" Pour l'Assemblée nationale constituante souveraine !
" Pour la reconquête de la souveraineté nationale et du droit
imprescriptible de la nation Ă* renationaliser ou Ă* nationaliser
les services clés de l'économie !
" Pour la rupture avec l'Union européenne !
" Pour l'union libre et fraternelle des peuples libres d'Europe !
************************************************** ***************************************
Salutations démocrates et républicaines :
wen (psychologue clinicien)

Nicolas
12 november 2006, 23:15
wen.kroy a Ă©crit :
> Appel Ă* la manifestation du 18 novembre 2006 :
> Est-il conforme Ă* la dĂ©mocratie qu'il ne soit nullement
> tenu compte du vote NON exprimé par la majorité
> du peuple français lors du référendum du 29 mai 2005 ?

Le traité est appliqué ? Le corps d'aide humanitaire de l'article 321
est sur pied ? Le parlement européen a le pouvoir sur 40 nouveaux
domaines ? Il n'y a plus de présidence tournante ? Nous allons avoir une
loi sur les SIEG ? Quelle bonne nouvelle !!!

> L'angoisse gagne toutes les couches de la population :
> Des milliers d'intĂ©rimaires, de CDD sont licenciĂ©s Ă* Airbus
> Toulouse, sans parler des salariés de la sous-traitance.
>
> VoilĂ* le rĂ©sultat de l'ouverture du capital et de la constitution
> du "pôle européen EADS" pour satisfaire aux exigences de
> « la concurrence libre et non faussée » imposée par le traité
> de Maastricht !

Imposé par un référendum où le oui a gagné ? Vous avez une drôle de
définition du mot "imposée" !!!


>
> La privatisation d'EDF-GDF est la conséquence de la directive
> européenne 96/92-CE, traduite en droit français par la loi
> du 10 fĂ©vrier 2000 (gouvernement Jospin) ouvrant Ă* la
> concurrence 36% du marché, et de la directive 2003/54/CE, traduite
> en droit français par la loi du 9 août 2004 (gouvernement Raffarin).
>
> L'agriculture est frappée par les conséquences désastreuses
> de la Politique Agricole Commune, tout comme l'est la
> viticulture où la libre concurrence prônée par Bruxelles ruine
> les petites exploitations, les campagnes d'arrachage se
> succèdent...
>
> La Commission de Bruxelles veut toujours plus :
> Elle vient d'ordonner Ă* la France de mettre fin au monopole
> de La Poste sur le livret A qui sert Ă* financer la construction
> des HLM !
>
> N'est-il pas temps de rompre avec l'Union Européenne ?

Non !

> N'est-ce pas le traité de Maastricht-Amsterdam avec son pacte
> de stabilité qui est le centre de la destruction de nos
> services publics ?

Non, ce sont nos gouvernements.
C'est bizarre, vous ne répondez que rarement avec nos réponses. Le débat
vous ferait-il peur ?

Nicolas

Marc-Casagui
12 november 2006, 23:25
"wen.kroy" <wen.kroy@wanadoo.fr> a Ă©crit dans le message de
news:4557996b$0$5095$ba4acef3@news.orange.fr...
> >
>
> plus de 450 maires

Vos maires bidons ne sont plus 706 mais
seulement " plus de 450 " !
Elle est oĂą la liste des signataires de votre texte
dément ?