Los bericht bekijken
Oud 31 oktober 2006, 00:35   #2
dreads
 
Berichten: n/a
Standaard Re: L'UE pour les entreprises et contres les populations!

Et Lula a été réélu... en promettant qu'il s'appuierait encore
davantage sur les plus pauvres. Peut-être, après tout, le salut
viendra-t-il d'Amérique du Sud. C'est l* que se trouvent les derniers
peuples * refuser le mode de vie américain...

Oui, on peut considérer que nos politiciens occidentaux sont
"corrompus" lorsqu'ils font le lit des entreprises et lorsqu'ils y
gagnent de douillets fauteuils dans l'un ou l'autre conseil
d'administration. Oui, bien sûr ! Malheureusement, ce n'est pas le
plus grave et il est même dangereux de tout ramener * la corruption.

Les hommes politiques les plus dangereux ne sont pas les "corrompus",
mais ceux qui agissent dans l'intérêt des entreprises avec beaucoup
de sincérité. Les ultra-libéraux CROIENT en effet * ce système ;
ils le défendent avec conviction et avec passion... Je le répète :
la plupart d'entre-eux sont sincères et c'est bien ça qui est
inquiétant ! Il y a aussi les sociaux-démocrates comme Tony Blair qui
essaient de nous vendre la mondialisation "par réalisme" et oublient
un peu trop vite qu'ils sont censés défendre les travailleurs et pas
le patronat...



Sadio Barry wrote:
> Le journal suisse de ce soir, 30 octobre 2006, l'a dit:
>
> depuis la libre circulation des personnes et de leurs biens entre la Suisse
> et l'UE, il y eu 30.000 travailleurs de plus venant des pays de l'UE. Et
> cela aurait provoqué la baisse des salaires (jusqu'* plus de 25%) dans les
> secteurs où le salair minimum n'est pas fixé. C'est bien le problème en
> Allemagne aussi: sans la fixation des salaires minimums, les entreprises
> profitent de la prolifération des interimaires qui exploitent l'arrivée
> massive des pauvres européens de l'Est, donnent des salaires de plus enplus
> bas que l'employé qui se soucie de garder son emploi ou le chercheur de
> travail est obligé d'accepter. La politique se fait désormais pour les
> Entreprises qui font des gains records chaque année, augmentent abusivement
> les salaires des Chefs tout en baissant les salaires des vrais travailleurs,
> ceux-la même qui transpirent pour le succès de l'entreprise! Les populations
> ne semblent toujours pas prendre conscience de la corruption de la classe
> politique occidentale de nos jours (il s'agit bien de la corruption; car la
> plupart de ces politiciens sont ou se retrouvent après dans les Conseils
> d'Administrations des Entreprises en faveur desquelles ils ont faits des
> lois) . En Amerique Latine ce genre de phénomène a provoqué un
> appauvrissement dangeureux de la majorité et l'élargissement du fossé entre
> riches et pauvres de façon * générer des guerres civiles ou graves
> insécurités. Aujourd'hui, ces peuples évoluent en votant pour des
> syndicalistes qui ont fait preuve d'intégrité et qui lutent pour une
> meilleure justice sociale. Et cela donne de bons resultats au Venezuela, en
> Bolivie et au Bresil. Ici en occident, on appelle encore ce genre de
> personnes "populistes". Pendant ce temps, les dits démocrates (droite comme
> gauche) ramènent progressivement les européens aux conditions de travail
> chinois.
>
> SADIO BARRY