Politics.be Problemen met registreren of reageren op de berichten?
Een verloren wachtwoord?
Gelieve een mail te zenden naar [email protected] met vermelding van je gebruikersnaam.

Ga terug   Politics.be > Diverse > Archief > Usenet > soc.culture.belgium
Registreer FAQForumreglement Ledenlijst Markeer forums als gelezen

soc.culture.belgium Via dit forum kun je alle berichten lezen die worden gepost op de nieuwsgroep soc.culture.belgium. Je kunt hier ook reageren op deze berichten, reacties worden dan ook in deze nieuwsgroep gepost. Vergeet niet om dit te lezen.

 
 
Discussietools
Oud 10 april 2007, 06:34   #1
M. Delaniche
 
Berichten: n/a
Standaard La Belgique est Riche

Lu ce matin:

Les 95 entreprises belges cotées en Bourse de Bruxelles ont, pour la
plupart, réalisé l'an dernier des bénéfices importants, ce qui leur a
permis de distribuer * leurs actionnaires des dividendes pour un montant
total de 8,2 milliards d'euros. C'est 17% de plus qu'en 2005. Le quotidien
financier flamand De Tijd a analysé les prestations réalisées en 2006
par les 95 entreprises belges cotées en Bourse.

Ces dernières ont enregistré l'an dernier des résultats record et une
croissance nette de leurs bénéfices de 29%. Ensemble, elles ont ainsi
engrangé un bénéfice net de 22,8 milliards d'euros. Ce sont avant tout
les holdings comme le Groupe Bruxelles Lambert et les grandes banques
telles que Fortis, KBC et Dexia qui ont vu leurs gains augmenter, jusqu'*
100% dans certains cas.

Conséquence: les investisseurs et actionnaires ont pu bénéficier l'an
dernier d'une augmentation globale de 17% de leurs dividendes. Les
entreprises cotées ont en effet alloué quelque 8,2 milliards d'euros
comme quote-part des bénéfices réalisés.

Les actionnaires de la bancassurance KBC ont ainsi vu leurs dividendes
augmenter de 32% par rapport * l'année précédente, tandis que les
actionnaires du groupe brassicole belgo-brésilien InBev recevaient un
dividende double comparé * 2005.

Il n'y a cependant pas que les grandes entreprises faisant partie de
l'indice Bel 20 qui ont enregistré des résultats record. Ainsi
l'entreprise de pierres calcaire Cimescaut s'est révélée avoir octroyé
la plus grosse augmentation de dividende.

Le petit fabriquant de machines * laver Jensen a, pour sa part, causé la
surprise en distribuant de beaux dividendes après avoir accusé en 2005
une réduction de capital.


L'année 2006 a également vu une augmentation spectaculaire des salaires
des administrateurs-délégués des plus grandes entreprises belges.

Albert Frère , grand patron du holding Groupe Bruxelles Lambert (GBL) et
réputé l'homme le plus riche de Belgique, a ainsi vu son salaire annuel
augmenter de 171% par rapport * 2005, pour atteindre la somme de 5,5
millions d'euros. Sa prime de 3 millions d'euros l'a propulsé en tête de
la liste des patrons les mieux payés de Belgique.

Jean-Paul Votron, l'administrateur-délégué du groupe de banque Fortis,
a été récompensé pour les bénéfices record enregistrés par son
entreprise en 2006 avec une augmentation salariale de 25%. Il a ainsi
gagné 4,47 millions d'euros l'an dernier.

Le troisième homme le mieux rémunéré en Belgique est le Brésilien
Carlos Brito, administrateur-délégué du groupe brassicole InBev. Il
recevait 3,96 millions d'euros en 2006, dont 3,2 millions représentent
une prime liée * ses performances.


De quoi pourrait-on se plaindre ?
--
-_-_-_-
Maurice

 
Oud 10 april 2007, 08:44   #2
Sal Khalbar
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

"M. Delaniche" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]
> Lu ce matin:
>
> Les 95 entreprises belges cotées en Bourse de Bruxelles ont, pour la
> plupart, réalisé l'an dernier des bénéfices importants, ce qui leur a
> permis de distribuer * leurs actionnaires des dividendes pour un montant
> total de 8,2 milliards d'euros. C'est 17% de plus qu'en 2005. Le quotidien
> financier flamand De Tijd a analysé les prestations réalisées en 2006
> par les 95 entreprises belges cotées en Bourse.
>
> Ces dernières ont enregistré l'an dernier des résultats record et une
> croissance nette de leurs bénéfices de 29%. Ensemble, elles ont ainsi
> engrangé un bénéfice net de 22,8 milliards d'euros. Ce sont avant tout
> les holdings comme le Groupe Bruxelles Lambert et les grandes banques
> telles que Fortis, KBC et Dexia qui ont vu leurs gains augmenter, jusqu'*
> 100% dans certains cas.
>
> Conséquence: les investisseurs et actionnaires ont pu bénéficier l'an
> dernier d'une augmentation globale de 17% de leurs dividendes. Les
> entreprises cotées ont en effet alloué quelque 8,2 milliards d'euros
> comme quote-part des bénéfices réalisés.
>
> Les actionnaires de la bancassurance KBC ont ainsi vu leurs dividendes
> augmenter de 32% par rapport * l'année précédente, tandis que les
> actionnaires du groupe brassicole belgo-brésilien InBev recevaient un
> dividende double comparé * 2005.
>
> Il n'y a cependant pas que les grandes entreprises faisant partie de
> l'indice Bel 20 qui ont enregistré des résultats record. Ainsi
> l'entreprise de pierres calcaire Cimescaut s'est révélée avoir octroyé
> la plus grosse augmentation de dividende.
>
> Le petit fabriquant de machines * laver Jensen a, pour sa part, causé la
> surprise en distribuant de beaux dividendes après avoir accusé en 2005
> une réduction de capital.
>
>
> L'année 2006 a également vu une augmentation spectaculaire des salaires
> des administrateurs-délégués des plus grandes entreprises belges.
>
> Albert Frère , grand patron du holding Groupe Bruxelles Lambert (GBL) et
> réputé l'homme le plus riche de Belgique, a ainsi vu son salaire annuel
> augmenter de 171% par rapport * 2005, pour atteindre la somme de 5,5
> millions d'euros. Sa prime de 3 millions d'euros l'a propulsé en tête de
> la liste des patrons les mieux payés de Belgique.
>
> Jean-Paul Votron, l'administrateur-délégué du groupe de banque Fortis,
> a été récompensé pour les bénéfices record enregistrés par son
> entreprise en 2006 avec une augmentation salariale de 25%. Il a ainsi
> gagné 4,47 millions d'euros l'an dernier.
>
> Le troisième homme le mieux rémunéré en Belgique est le Brésilien
> Carlos Brito, administrateur-délégué du groupe brassicole InBev. Il
> recevait 3,96 millions d'euros en 2006, dont 3,2 millions représentent
> une prime liée * ses performances.
>
>
> De quoi pourrait-on se plaindre ?



Du manque de guillotines et de potences, qui permettraient
d'éliminer les profiteurs afin que *tous* les Belges profitent
de cette croissance dont on leur parle mais qu'ils ne voient
jamais dans leur portefeuille.
Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.



 
Oud 10 april 2007, 09:04   #3
eraK
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche


"Sal Khalbar" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected] ..

> Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
> et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
> monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.


Dévelopez donc, tenez prenons l'exemple du kg de farine
vendu au détail en grandes surfaces


>
>


 
Oud 10 april 2007, 13:24   #4
yoki
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

> Les 95 entreprises belges cotées en Bourse de Bruxelles ont, pour la
> plupart, réalisé l'an dernier des bénéfices importants, ce qui leur a
> permis de distribuer * leurs actionnaires des dividendes pour un montant
> total de 8,2 milliards d'euros. C'est 17% de plus qu'en 2005. Le quotidien
> financier flamand De Tijd a analysé les prestations réalisées en 2006
> par les 95 entreprises belges cotées en Bourse.


Vous n'avez pas les chiffres sur les impôts qu'elles ont versé l'an dernier
? L'évolution par rapport aux exercices précédents ? Un benchmarking
sommaire au niveau européen, histoire de vérifier si les entreprises belges
paient plus ou moins d'impôts qu'ailleurs ?

> Ces dernières ont enregistré l'an dernier des résultats record et une
> croissance nette de leurs bénéfices de 29%. Ensemble, elles ont ainsi
> engrangé un bénéfice net de 22,8 milliards d'euros. Ce sont avant tout
> les holdings comme le Groupe Bruxelles Lambert


Savez-vous ce qu'est un holding ? Quelle est l'utilité de mettre en évidence
le résultat du GBL : l'an dernier, ils ont cédé leurs 25 % dans Bertelsmann
(c'est un one-shot, qui ne se répètera pas en 2007, bref il stupide
d'exciper l'amélioration de leurs résultats par rapport * 2005 comme de
stigmatiser que ceux-ci auront fondu en 2008) ?

> et les grandes banques
> telles que Fortis, KBC et Dexia qui ont vu leurs gains augmenter, jusqu'*
> 100% dans certains cas.


Un scoop pour vous : le secteur bancaire est cyclique. Savez-vous ce que
cela signifie ? Qu'après des années marquées par des taux historiquement
bas, les temps * venir seront plus difficiles (si le secteur ne fait pas
d'effort, ses profits chuteront). Idem pour Total et le secteur pétrolier et
para-pétrolier.

p.s.: concrètement, pour l'investisseur ayant du Fortis en portefeuille
(l'action du bon père de famille par excellence), le cours était * 38 euros
il y a 10 ans ; il est redescendu *... 8 euros en 2003 ; aujourd'hui, malgré
l'"explosion des bénéfices" il plafonne * 35 euros, bref il n'a toujours pas
retrouvé son sommet d'il y a 10 ans.

> Conséquence: les investisseurs et actionnaires ont pu bénéficier l'an
> dernier d'une augmentation globale de 17% de leurs dividendes. Les
> entreprises cotées ont en effet alloué quelque 8,2 milliards d'euros
> comme quote-part des bénéfices réalisés.


Ils sont super riches, alors, les actionnaires ? Les actionnaires de Fortis,
KBC et Dexia (les boîtes les plus généreuses après les Sicafi) reçoivent *
peu près du 3 % de dividende par rapport au cours de leurs titres : bref, un
véritable pactole, n'est-ce pas ? Fortune sur laquelle le Trésor ponctionne
encore 25 % de précompte mobilier, soit, je vous le rappelle, 10 % de plus
que sur les revenus des compte-épargne, des obligations et bons d'Etat ! Et
si le titre est étranger (par ex. Total, Suez, Ing, Pfizer, Exxon,...) vous
paierez deux fois 25 ou 30 %, plus encore des frais d'encaissement et
parfois de change.

Bref, la rage taxatoire s'exerce davantage sur les produits risqués.
Résultat des course : contrairement au Néerlandais, au Suédois ou *
l'Anglais, le Belge et le Français laissent dormir des centaines de
milliards sur de stupides comptes défiscalisés. Conséquence ? Nos
entreprises sont bon marchés (PER plus faible qu'aux USA ou au Japon) et ce
sont essentiellement des étrangers qui investissent chez nous. Et les
bénéfices de nos joyaux de bénéficier par exemple au retraités de la
fonction publique californienne (le fonds Calpers) quand elles ne passent
pas carrément sous contrôle étranger comme Arcelor. Génial, non !?

> Les actionnaires de la bancassurance KBC ont ainsi vu leurs dividendes
> augmenter de 32% par rapport * l'année précédente, tandis que les
> actionnaires du groupe brassicole belgo-brésilien InBev recevaient un
> dividende double comparé * 2005.


C'est le b.a.-ba du droit commercial et du droit du travail : *
l'actionnaire de décider souverainement, lorsque sa société réalise un gain,
si celui-ci doit être réinvesti et comment, épargné sous forme de réserve ou
affecté au remboursement de la dette, voire distribué * l'actionnaire sous
forme de dividende ou de rachat d'actions. Un travailleur salarié est dans
une relation totalement différente : son salaire doit lui être versé
indépendamment du résultat de l'entreprise, tous les mois la même somme * la
même date conformément au contrat qu'il a signé. C'est le fondement même du
salariat ! C'est trop facile de réclamer une participation les années de
vache grasse, sans subir le risque actionnarial les années de vache maigre.

Ceci étant dit, peut-on affirmer comme on l'entend parfois que ces dernières
années les actionnaires ont été privilégié au détriment des travailleurs ?
Ben non. Leur part respective dans la valeur ajoutée du PIB n'évolue pas
beaucoup : en tous lieus, en tous temps, elle tourne toujours autour de
60-70 - 40-30. C'est ce que les économistes appellent "loi de
Cobbs-Douglas". Concrètement, si vous cherchez * rompre l'équilibre en
améliorant exagérément la part du travail vous raréfierez le capital
(résultat : le gâteau * se partager - les richesses globales - diminuera, le
chômage augmentera, et on retrouvera l'éternel équilibre autour de 65-35).

> Il n'y a cependant pas que les grandes entreprises faisant partie de
> l'indice Bel 20 qui ont enregistré des résultats record. Ainsi
> l'entreprise de pierres calcaire Cimescaut s'est révélée avoir octroyé
> la plus grosse augmentation de dividende.
>
> Le petit fabriquant de machines * laver Jensen a, pour sa part, causé la
> surprise en distribuant de beaux dividendes après avoir accusé en 2005
> une réduction de capital.


Ne me dites pas que vous préférez les années de vache maigre, de pertes et
autres réductions de capital ?

> L'année 2006 a également vu une augmentation spectaculaire des salaires
> des administrateurs-délégués des plus grandes entreprises belges.
>
> Albert Frère , grand patron du holding Groupe Bruxelles Lambert (GBL) et
> réputé l'homme le plus riche de Belgique, a ainsi vu son salaire annuel
> augmenter de 171% par rapport * 2005, pour atteindre la somme de 5,5
> millions d'euros. Sa prime de 3 millions d'euros l'a propulsé en tête de
> la liste des patrons les mieux payés de Belgique.


Excusez-moi, mais ce sont des peanuts pour un homme de la qualité d'Albert
Frère : en tant qu'actionnaire du GBL, de la CNP, de Pargesa,... M. Frère
n'a pas besoin de ce salaire, il se rémunère déj* largement avec les
dividendes. En réalité, il s'agit plutôt de maintenir une échelle de
rémunération dans ses sociétés, de manière * éviter que le salaire de son
supérieur hiérarchique ne soit finalement pas inférieur * ceux de ses
collaborateurs. Mais pourquoi cette prime exceptionnelle ? On l'a dit plus
haut : le GBL a revendu sa part de 25 % dans Bertelsmann, empochant
plusieurs milliards d'euros. Ces primes viennent donc récompenser des années
de gestion fructueuse. Elles sont légitimes (je conçois difficilement qu'un
actionnaire du GBL se rende * l'AG pour reprocher * M. Frère sa mauvaise
gestion ou son salaire disproportionné ; au contraire, les actionnaires
doivent plutôt le remercier et le féliciter). J'ajoute d'ailleurs que cette
situation du patron-actionnaire est plus saine que celle des
patrons-irresponsables * la Jean-Marie Messier et autres qui ont tant
détruit de valeur pour leurs actionnaires, tout en continuant * se gaver de
primes, de stock-options et de parachutes dorés, la plupart du temps - mais
pas toujours - sans que l'actionnaire ne réagisse.

> Jean-Paul Votron, l'administrateur-délégué du groupe de banque Fortis,
> a été récompensé pour les bénéfices record enregistrés par son
> entreprise en 2006 avec une augmentation salariale de 25%. Il a ainsi
> gagné 4,47 millions d'euros l'an dernier.


Mérité.

> Le troisième homme le mieux rémunéré en Belgique est le Brésilien
> Carlos Brito, administrateur-délégué du groupe brassicole InBev. Il
> recevait 3,96 millions d'euros en 2006, dont 3,2 millions représentent
> une prime liée * ses performances.


Mérité. Une fois encore, si l'AG n'y trouve rien * redire, où est le
problème ? D'un point de vue moral, vous le dites, la boîte va bien et la
rémunération est en l'occurrence liée * la performance (que les actionnaires
continuent de bien rémunérer un mauvais patron me gêne bien davantage * cet
égard). Et d'un point de vue fiscal, ce n'est pas comme si l'Etat n'imposait
pas ces revenus : * la rigueur, vous pouvez prôner une augmentation de
l'impôt sur les très très haut revenus, mais comment voulez-vous empêcher de
telles rémunérations ?

> De quoi pourrait-on se plaindre ?


Du populisme et des réclamations simplistes * l'emporte-pièce exploitent
démagogiquement la lutte des classes au lieu de s'adresser aux vrais
problèmes (par exemple pourquoi si peu de Belges détiennent directement des
actions en portefeuille) ?


 
Oud 10 april 2007, 13:34   #5
yoki
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche


> Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
> et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
> monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.


Qui a dit que les prix ne montaient pas ? Il y a de l'inflation, * un niveau
certes historiquement bas, mais même 2-3 % par an ça finit par faire
beaucoup au bout d'une décennie... En outre, il y a une grande disparité
selon les produits concernés, accentuant le "sentiment" de la ménagère que
les prix montent davantage qu'"on" ne nous l'explique * longueur de journée.
S'agissant des produits alimentaires, l'explication a moins * voir avec
l'euro (je remarque par ailleurs que d'aucuns, souvent les mêmes, reprochent
aussi * la BCE de chercher * combattre l'inflation, 'faudrait savoir)
qu'avec la hausse du prix de l'énergie, hausse due aux kleptocrapties de
l'Opep et des gangsters Vladimir Poutine et Hugo Chavez : l'agriculture
consommant énormément d'énergie, il faudra faire des choix dans les années *
venir, soit réduire sa consommation de viande et de fruits et légumes
importés ou produits en serre et privilégier les produits de saison, soit en
payer le juste prix.

Cela dit, si vous tenez vraiment * finir comme le Zimbabwé (ou bientôt le
Vénézuéla), vous pouvez toujours bloquer les prix. Il se passera ce qui se
produit toujours dans ces cas-l* : pénurie, magasins vides, hyper-inflation,
chute de la productivité et développement du marché noir
(http://econoclaste.org.free.fr/dotcl...-venezuela-20).
Le bonheur, quoi.


 
Oud 10 april 2007, 19:34   #6
MH
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

"Sal Khalbar" a écrit dans le message de news:
> "M. Delaniche" a écrit dans le message de news:
>> Lu ce matin:
>>
>> Les 95 entreprises belges cotées en Bourse de Bruxelles ont, pour la
>> plupart, réalisé l'an dernier des bénéfices importants, ce qui leur a
>> permis de distribuer * leurs actionnaires des dividendes pour un montant
>> total de 8,2 milliards d'euros. C'est 17% de plus qu'en 2005. Le
>> quotidien
>> financier flamand De Tijd a analysé les prestations réalisées en 2006
>> par les 95 entreprises belges cotées en Bourse.
>>
>> Ces dernières ont enregistré l'an dernier des résultats record et une
>> croissance nette de leurs bénéfices de 29%. Ensemble, elles ont ainsi
>> engrangé un bénéfice net de 22,8 milliards d'euros. Ce sont avant tout
>> les holdings comme le Groupe Bruxelles Lambert et les grandes banques
>> telles que Fortis, KBC et Dexia qui ont vu leurs gains augmenter, jusqu'*
>> 100% dans certains cas.
>>
>> Conséquence: les investisseurs et actionnaires ont pu bénéficier l'an
>> dernier d'une augmentation globale de 17% de leurs dividendes. Les
>> entreprises cotées ont en effet alloué quelque 8,2 milliards d'euros
>> comme quote-part des bénéfices réalisés.
>>
>> Les actionnaires de la bancassurance KBC ont ainsi vu leurs dividendes
>> augmenter de 32% par rapport * l'année précédente, tandis que les
>> actionnaires du groupe brassicole belgo-brésilien InBev recevaient un
>> dividende double comparé * 2005.
>>
>> Il n'y a cependant pas que les grandes entreprises faisant partie de
>> l'indice Bel 20 qui ont enregistré des résultats record. Ainsi
>> l'entreprise de pierres calcaire Cimescaut s'est révélée avoir octroyé
>> la plus grosse augmentation de dividende.
>>
>> Le petit fabriquant de machines * laver Jensen a, pour sa part, causé la
>> surprise en distribuant de beaux dividendes après avoir accusé en 2005
>> une réduction de capital.
>>
>>
>> L'année 2006 a également vu une augmentation spectaculaire des salaires
>> des administrateurs-délégués des plus grandes entreprises belges.
>>
>> Albert Frère , grand patron du holding Groupe Bruxelles Lambert (GBL) et
>> réputé l'homme le plus riche de Belgique, a ainsi vu son salaire annuel
>> augmenter de 171% par rapport * 2005, pour atteindre la somme de 5,5
>> millions d'euros. Sa prime de 3 millions d'euros l'a propulsé en tête de
>> la liste des patrons les mieux payés de Belgique.
>>
>> Jean-Paul Votron, l'administrateur-délégué du groupe de banque Fortis,
>> a été récompensé pour les bénéfices record enregistrés par son
>> entreprise en 2006 avec une augmentation salariale de 25%. Il a ainsi
>> gagné 4,47 millions d'euros l'an dernier.
>>
>> Le troisième homme le mieux rémunéré en Belgique est le Brésilien
>> Carlos Brito, administrateur-délégué du groupe brassicole InBev. Il
>> recevait 3,96 millions d'euros en 2006, dont 3,2 millions représentent
>> une prime liée * ses performances.
>>
>>
>> De quoi pourrait-on se plaindre ?

>
>
> Du manque de guillotines et de potences, qui permettraient
> d'éliminer les profiteurs afin que *tous* les Belges profitent
> de cette croissance dont on leur parle mais qu'ils ne voient
> jamais dans leur portefeuille.
> Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
> et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
> monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.


Vos dirigeants ne sont que les "techniciens de surface" des
multinationales de la finance.
MH

 
Oud 10 april 2007, 19:34   #7
MH
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

"eraK" a écrit dans le message de news:
>
> "Sal Khalbar" a écrit dans le message de news:
>
>> Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
>> et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
>> monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.

>
> Dévelopez donc, tenez prenons l'exemple du kg de farine
> vendu au détail en grandes surfaces


Ou l'évolution du prix du blé et du prix du pain.
MH

 
Oud 10 april 2007, 21:04   #8
Sal Khalbar
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

"eraK" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]
>
> "Sal Khalbar" <[email protected]> a écrit dans le message de
> news:[email protected] ..
>
> > Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
> > et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
> > monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.

>
> Dévelopez donc, tenez prenons l'exemple du kg de farine
> vendu au détail en grandes surfaces



Honnêtement, combien de Kg de farine achètes-tu
chaque mois ??? Et combien de pains ? de litres
de diesel ou essence ? de Kg de viande, charcuterie
et fromage ? Alors, tes références stupides, garde les :
tu peux aussi choisir le prix des sabots en bois,
des chandelles en suif, des yoyos et des pièges * souris,
si ça t'amuse...




 
Oud 10 april 2007, 21:14   #9
eraK
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche


"Sal Khalbar" <[email protected]> a écrit dans le message de
news:[email protected]
> "eraK" <[email protected]> a écrit dans le message de
> news:[email protected]
>>
>> "Sal Khalbar" <[email protected]> a écrit dans le message de
>> news:[email protected] ..
>>
>> > Au contraire : malgré tout ce que racontent nos dirigeants
>> > et leurs valets lèche-Q des médias, les prix ne cessent de
>> > monter en flèche et le pouvoir d'achat diminue de jour en jour.

>>
>> Dévelopez donc, tenez prenons l'exemple du kg de farine
>> vendu au détail en grandes surfaces

>
>
> Honnêtement, combien de Kg de farine achètes-tu
> chaque mois ??? Et combien de pains ? de litres
> de diesel ou essence ? de Kg de viande, charcuterie
> et fromage ? Alors, tes références stupides, garde les :
> tu peux aussi choisir le prix des sabots en bois,
> des chandelles en suif, des yoyos et des pièges * souris,



****> > les prix ne cessent de monter en flèche******
Va pour les sabots, je vous écoute.........

> si ça t'amuse...
>
>
>
>


 
Oud 11 april 2007, 02:14   #10
marioleoz
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

On 10 avr, 07:27, "M. Delaniche" <[email protected]>
wrote:
> Lu ce matin:
>
> Les 95 entreprises belges cotées en Bourse de Bruxelles ont, pour la
> plupart, réalisé l'an dernier des bénéfices importants, ce qui leur a
> permis de distribuer * leurs actionnaires des dividendes pour un montant
> total de 8,2 milliards d'euros. C'est 17% de plus qu'en 2005. Le quotidien
> financier flamand De Tijd a analysé les prestations réalisées en 2006
> par les 95 entreprises belges cotées en Bourse.

....> -_-_-_-
> Maurice


Faudra que je pense * remettre des piles dans mon Soulagicon. Comme
les cigognes, la complainte des entreprises qui gagnent de l'argent
est de retour.

Je n'ai aucune idée du nombre d'actionnaires, mais en imaginant qu'ils
sont quelques centaines de milliers, 8 milliards d'euros ne
représentent pas grand'chose par tête... Si on n'accepte pas que des
gens qui mettent de l'argent dans une entreprise en reçoivent en
retour, pourquoi est-ce que les mêmes râlent sur les comptes d'épargne
qui ne rapportent rien ?

C'est de la contestation "sélective"

 
Oud 11 april 2007, 12:24   #11
M. Delaniche
 
Berichten: n/a
Standaard Re: La Belgique est Riche

On Tue, 10 Apr 2007 18:12:11 -0700, marioleoz wrote:

> C'est de la contestation "sélective"


Pas dut tout, relisez ma conclusion...
--
-_-_-_-
Maurice

 
 


Discussietools

Regels voor berichten
Je mag niet nieuwe discussies starten
Je mag niet reageren op berichten
Je mag niet bijlagen versturen
Je mag niet jouw berichten bewerken

vB-code is Aan
Smileys zijn Uit
[IMG]-code is Uit
HTML-code is Uit
Forumnavigatie


Alle tijden zijn GMT +1. Het is nu 22:13.


Forumsoftware: vBulletin®
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Content copyright ©2002 - 2020, Politics.be