PDA

View Full Version : Re: Marriage interracial : un donneur de =?ISO-8859-1?Q?le=E7on?=


Acribia
16 oktober 2006, 08:15
jr a écrit :
> Acribia:
>
>> jr a écrit :
>>> zorglub:
>>>
>>>> Mais pourquoi les Badinter, Fabius et Strauss Kahn, pour ne prendre
>>>> que quelques exemples connus, ne donnent-ils pas l'exemple ?
>>> Je ne comprends pas. Ils ne sont pas mariés * des françaises?
>>
>> Interracial, coco, pas international ni interreligieux.
>
> Ils sont mariés * des femmes, c'est déj* un grand pas vers l'altérité.
>


C'est en effet nettement mieux que mariés * des pédales (narcissisme
stérile)

Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?

Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois ne
suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par l'immigration
qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se mélangent pour que
disparaissent les races et les conflits raciaux. Bientôt des campagnes
de métissage, des publicités sur la beauté automatique des métis
(berk!), si ça ne marche on passera * des mesures coercitives.

jr
16 oktober 2006, 10:05
Acribia:


>>> Interracial, coco, pas international ni interreligieux.
>>
>> Ils sont mariés * des femmes, c'est déj* un grand pas vers l'altérité.
>>
>
>
> C'est en effet nettement mieux que mariés * des pédales (narcissisme
> stérile)

C'est marrant que tous les allumés dans votre genre ne pensent qu'*
l'homosexualité masculine quand on cause d'homosexualité. Ça doit être
parce que vous vous pignolez devant des films X où il y a pléthore de
scènes dites saphiques.

> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?

Ma femme est basque espagnole et moi je suis né * Strasbourg, ça compte?
Vous savez, c'est une vraie race, les basques. Ils sont tous de groupe O,
ils parlent une langue impossible et portent des noms imprononçables.

> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois ne
> suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par l'immigration
> qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se mélangent pour que
> disparaissent les races et les conflits raciaux.

En effet, c'est une excellente méthode. Ça ne marche pas si mal au
Brésil, il y a même mélange des genres. En tous cas, moi j'aime bien me
mélanger.

> Bientôt des campagnes
> de métissage, des publicités sur la beauté automatique des métis
> (berk!), si ça ne marche on passera * des mesures coercitives.

Affreux.

--
jr

strixbubo
16 oktober 2006, 10:15
On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
wrote:

>Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>
>Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois ne
>suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par l'immigration
>qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se mélangent pour que
>disparaissent les races et les conflits raciaux. Bientôt des campagnes
>de métissage, des publicités sur la beauté automatique des métis
>(berk!), si ça ne marche on passera * des mesures coercitives.

Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
"ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
origines soient différentes.

Acribia
16 oktober 2006, 10:35
strixbubo a écrit :
> On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
> wrote:
>
>> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>>
>> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois ne
>> suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par l'immigration
>> qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se mélangent pour que
>> disparaissent les races et les conflits raciaux. Bientôt des campagnes
>> de métissage, des publicités sur la beauté automatique des métis
>> (berk!), si ça ne marche on passera * des mesures coercitives.
>
> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
> origines soient différentes.

Bâillements.

On parlait bien ici des fascistes gauchistes qui préconisent le métissage.

D'Iberville
16 oktober 2006, 10:45
strixbubo a écrit :
> On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
> wrote:
>
>> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>>
>> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois ne
>> suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par l'immigration
>> qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se mélangent pour que
>> disparaissent les races et les conflits raciaux. Bientôt des campagnes
>> de métissage, des publicités sur la beauté automatique des métis
>> (berk!), si ça ne marche on passera * des mesures coercitives.
>
> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
> origines soient différentes.

Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la norme...

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Tervinge
16 oktober 2006, 10:55
Intervenant : strixbubo

> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma famille
> - ne se planifient pas, pas plus que les mariages "ethniquement purs"
> préconisés par les nazis. (..)

Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.

D'Iberville
16 oktober 2006, 10:55
Tervinge a écrit :
> Intervenant : strixbubo
>
>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma famille
>> - ne se planifient pas, pas plus que les mariages "ethniquement purs"
>> préconisés par les nazis. (..)
>
> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.

En revanche, ils avaient souvent un juif ou une juive parmi leurs
grands-parents ou arrière-grand-parents ;-)

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Tervinge
16 oktober 2006, 11:05
Intervenant : D'Iberville

>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. (..)
>>
>> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.
>
> En revanche, ils avaient souvent un juif ou une juive parmi leurs
> grands-parents ou arrière-grand-parents ;-)

Souvent ?

strixbubo
16 oktober 2006, 11:05
On Mon, 16 Oct 2006 11:47:01 +0200, Tervinge <-@--.--> wrote:

>Intervenant : strixbubo
>
>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma famille
>> - ne se planifient pas, pas plus que les mariages "ethniquement purs"
>> préconisés par les nazis. (..)
>
>Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.

Je ne dis pas qu'on a jamais essayé dans le passé. Mais on peut dire
que cela ne fonctionne pas. On se mélange de plus en plus. Et surtout
* cette époque, le régime politique, la conception de la vie privée,
la notion de "'race" et même ce qu'on entend par "nous" et "eux"
n'avaient pas grand chose de commun avec la situation actuelle.

D'Iberville
16 oktober 2006, 11:05
Tervinge a écrit :
> Intervenant : D'Iberville
>
>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. (..)
>>> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.
>> En revanche, ils avaient souvent un juif ou une juive parmi leurs
>> grands-parents ou arrière-grand-parents ;-)
>
> Souvent ?

Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
SD) avait des ancêtres juifs ;-)

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Tervinge
16 oktober 2006, 11:15
Intervenant : D'Iberville

> Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
> SD) avait des ancêtres juifs ;-)

Je présume que vous êtes sûr que ce n'était pas une simple rumeur.

D'Iberville
16 oktober 2006, 11:35
Tervinge a écrit :
> Intervenant : D'Iberville
>
>> Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
>> SD) avait des ancêtres juifs ;-)
>
> Je présume que vous êtes sûr que ce n'était pas une simple rumeur.

C'était en tout cas une rumeur très largement répandue pendant la
guerre, y compris parmi les compagnons d'armes d'Heydrich...

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

strixbubo
16 oktober 2006, 14:45
On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
wrote:

>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>> origines soient différentes.
>
>Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la norme...

C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
Difficile quand il n'y a plus ni l'un ni l'autre. Epouser quelqu'un de
son quartier alors ? Mais les quartiers deviennent de plus en plus
mélangés. Epouser quelqu'un de sa religion ou qui parle la même
langue ? Aucune garantie qu'il ou elle ait la même origine ethnique.

Alors, oui une certaine forme d'endogamie est et restera la "norme"
dans la mesure où les violations de cette norme forment pour
beaucoup de gens le sel de leur vie, la trame d'innombrables
existences humaines qui tentent de sortir de la banalité, et de ce
fait la base d'une grande partie des oeuvres littéraires ou
artistiques.

Sans norme endogamique, Roméo et Juliette, Othello, et Carmen de Bizet
n'auraient pas été écrits, contre la norme ou pour la défier :
"l'amour est enfant de Bohême, il n'a jamais connu de loi"...

Looping
16 oktober 2006, 14:55
"strixbubo" <eld@versateladsl.be> a écrit dans le message de news:
fb27j2lqg6qi6ha3dmo1md0dibdr2tuipd@4ax.com...
> On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
> wrote:
>
>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>> origines soient différentes.
>>
>>Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>norme...
>
> C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
>

alors c'est passer sa nuit de noce avec un endoscope.


--
Looping

Thibaud
16 oktober 2006, 19:25
D'Iberville a écrit:
> strixbubo a écrit :
>
>> On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
>> wrote:
>>
>>> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>>>
>>> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois
>>> ne suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par
>>> l'immigration qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se
>>> mélangent pour que disparaissent les races et les conflits raciaux.
>>> Bientôt des campagnes de métissage, des publicités sur la beauté
>>> automatique des métis (berk!), si ça ne marche on passera * des
>>> mesures coercitives.
>>
>>
>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>> origines soient différentes.
>
>
> Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la norme...
>

Oui, mais moins.

On épouse qui on a l'occasion de rencontrer, et les populations sont moins
«pures». Les collègues de travail ne sont pas tous forcément d'une seule
origine ethnique.

--
Thibaud

Thibaud
16 oktober 2006, 19:25
Tervinge a écrit:
> Intervenant : strixbubo
>
>
>>Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma famille
>>- ne se planifient pas, pas plus que les mariages "ethniquement purs"
>>préconisés par les nazis. (..)
>
>
> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.

Ni les membres du KKK des négresses, c'est ça?

N'empêche qe des Noirs purement noirs, aux Amériques, il faut chercher.

--
Thibaud

Fustigator
16 oktober 2006, 19:45
Vitae forma vocatur D'Iberville <Diberville@gmail.com>, die Mon, 16
Oct 2006 06:01:04 -0400, in littera <4ph3ivFijdpgU1@individual.net> in
foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Tervinge a écrit :
>> Intervenant : D'Iberville
>>
>>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. (..)
>>>> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.
>>> En revanche, ils avaient souvent un juif ou une juive parmi leurs
>>> grands-parents ou arrière-grand-parents ;-)
>>
>> Souvent ?
>
>Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
>SD) avait des ancêtres juifs ;-)

Hitler lui-même avait parait-il une grandmère juive.
--
Fusti

Fustigator
16 oktober 2006, 19:45
Vitae forma vocatur "Groloulou-Looping"
<mettre_mon_pseudo_ici@Eurocockpit.com>, die Mon, 16 Oct 2006 15:50:25
+0200, in littera <4phgvbFisfl6U1@individual.net> in foro
soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>
>"strixbubo" <eld@versateladsl.be> a écrit dans le message de news:
>fb27j2lqg6qi6ha3dmo1md0dibdr2tuipd@4ax.com...
>> On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
>> wrote:
>>
>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>>> origines soient différentes.
>>>
>>>Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>>norme...
>>
>> C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
>>
>
>alors c'est passer sa nuit de noce avec un endoscope.

J'parie que tu n'en as jamais vu un.
--
Fusti

Acribia
16 oktober 2006, 19:45
Fustigator a écrit :
> Vitae forma vocatur D'Iberville <Diberville@gmail.com>, die Mon, 16
> Oct 2006 06:01:04 -0400, in littera <4ph3ivFijdpgU1@individual.net> in
> foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>
>> Tervinge a écrit :
>>> Intervenant : D'Iberville
>>>
>>>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. (..)
>>>>> Notez quand même que les SS épousaient rarement des juives.
>>>> En revanche, ils avaient souvent un juif ou une juive parmi leurs
>>>> grands-parents ou arrière-grand-parents ;-)
>>> Souvent ?
>> Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
>> SD) avait des ancêtres juifs ;-)
>
> Hitler lui-même avait parait-il une grandmère juive.

C'est faux.

D'après Marlis Steinert dans l'Histoire et la biographie de Ian Kershaw

Enfance

Hitler est né le 20 avril 1889 * 18h30 * Braunau-sur-Inn, petite
localité frontalière entre l'Autriche et l'Allemagne. Sa mère, Klara,
était la troisième femme d'un mari plus vieux de 23 ans, Alois, qui
avait de sa deuxième femme deux enfants. Klara, cousine d'Alois, était
son employée du temps de sa deuxième femme. Au moment de son mariage,
Klara était enceinte de plusieurs mois.
Adolf eut ensuite un frère qui mourut * six ans et une soeur Paula
décédée en 1960. Son père était le fils illégitime de la fille d'un
paysan pauvre de Basse-Autriche. La grand-mère d'Hitler épousa un
ouvrier meunier qui ne reconnut jamais Alois mais le confia * son frère
Johann Nepomuk Hüttler.
Alois fit carrière dans les douanes. Il obtint de porter le nom
d'Hüttler qui devint alors Hitler. Si bien qu'il est impossible de
déterminer avec exactitude qui était le grand-père d'Hitler. Nous
pouvons néanmoins affirmer que les supputations sur ses origines juives
sont fausses.

Tervinge
16 oktober 2006, 19:55
Intervenant : Acribia

>>> Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
>>> SD) avait des ancêtres juifs ;-)
>>
>> Hitler lui-même avait parait-il une grandmère juive.
>
> C'est faux.

Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces méchants
nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en contradiction
avec leur idéologie pour le moins radicale.

jcbesanc
16 oktober 2006, 22:55
"> > Hitler lui-même avait parait-il une grandmère juive.
> > C'est faux.
> > D'après Marlis Steinert dans l'Histoire et la biographie de Ian
Kershaw
> > Enfance
>
> Hitler est né le 20 avril 1889 * 18h30 * Braunau-sur-Inn, petite
> localité . . ...............qu'il est impossible de
> déterminer avec exactitude qui était le grand-père d'Hitler. Nous
> pouvons néanmoins affirmer que les supputations sur ses origines juives
> sont fausses.

Quoique .....
la mére d'Alois HITLER s'appelait SCHICKELGRÜBER, de son prénom Anna Maria.
Elle travaillait comme domestique dans une famille d'israelites de COLOGNE
(ou FRANCFORT A.M.) qui s'appelait FRANKENBERGER. Un jour, alors qu'elle
était célibataire, elle tomba enceinte et quitta le service de la famille F.
Après l'accouchement, cette famille versa une pension alimentaire *
l'enfant, prénommé Alois, donc le père d'Adolf. Anna maria S. rencontra
ensuite un meunier ambulant, ou ouvrier meunier = Georg HIEDLER. Celui ci
l'épousa et reconnut l'enfant. Un jour, dit on, un officier d'état civil se
trompa dans ses registres et écrivit HITLER au lieu de HIEDLER. A la mort
d'anna maria S. la famille FRANKENBERGER continua de verser de l'argent sur
la tête d'Alois. Ce fait, troublant, fait penser que le géniteur du père
d'HITLER était un des fils de la famille FRANKENBERGER. C'était une histoire
qui se racontait en Allemagne avant l'arrivée des nazis au pouvoir. Bien
entendu Adolf se défendait de façon véhémente. Après son accession au
pouvoir, les nazis firent, comme d'habitude, une grande manifestation
publique et offiicielle, destinée * prouver de façon imparable et définitive
que les ancêtres du Führer étaient d'authentiques aryens. On peut évidemment
supposer que, si cette histoire est vrai, la gestapo a eu ensuite tout le
temps d'éliminer toute trace compromettante. Certains suggérant que les
preuves des antédents juifs de H. n'ont pas été détruits mais soigneusement
conservés par HIMMLER.

D'Iberville
17 oktober 2006, 00:05
strixbubo a écrit :
> On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
> wrote:
>
>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>> origines soient différentes.
>> Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la norme...
>
> C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
> Difficile quand il n'y a plus ni l'un ni l'autre. Epouser quelqu'un de
> son quartier alors ? Mais les quartiers deviennent de plus en plus
> mélangés. Epouser quelqu'un de sa religion ou qui parle la même
> langue ? Aucune garantie qu'il ou elle ait la même origine ethnique.

Je ne voudrais pas vous faire de la peine, mais si un pays, ou même une
ville peut être "mélangé", les quartiers, eux, sont souvent "ethniques"
: vous avez un quartier chinois, un quartier marocain, un quartier
italien, etc dont les gens se croisent éventuellement au métro ou au
travail, mais qui ne se mélangent pas entre eux pour la cause. Dans un
pays comme la Hollande, plus de 80% des Turcs vont chercher leur femme
en Turquie...

(...) Après les émeutes raciales plusieurs villes du Nord de
l'Angleterre, qui ont vu jeunes Blancs et Asiatiques s'affronter pendant
plusieurs nuits, les rapports d'études sont unanimes * décrire le fossé
d'incompréhension qui s'est creusé entre les différentes communautés qui
constituent aujourd'hui la Grande-Bretagne.

Des femmes d'origine asiatique, vivant * Oldham, l'une des villes les
plus touchées par les troubles, ont ainsi expliqué aux enquêteurs
comment elles s'imposent un couvre-feu volontaire après 19h "pour éviter
tout incident avec la communauté blanche". Un jeune homme d'origine
pakistanaise, a déclaré * la fin d'une séance : "Après avoir quitté
cette réunion, je rentrerai * la maison et je ne verrai pas d'autre
visage blanc jusqu'* ce que je revienne ici la semaine prochaine",
tandis qu'un jeune homme blanc résumait ainsi : "Je n'ai jamais
rencontré personne dans ce quartier qui n'était pas comme nous".

Les rapporteurs de l'étude Cantle, en sont restés tout ébahis. "Alors
que la ségrégation physique des logements sociaux n'a pas été une
surprise, l'équipe a été particulièrement saisie par la profondeur de la
polarisation de nos villes et cités. Écoles, associations communautaires
et bénévoles, emplois, lieux de culte, langues, réseaux culturels et
sociaux, *tous sont séparés*, ce qui signifie que beaucoup de
communautés fonctionnent sur la base de vies parallèles. Ces vies ne
semblent jamais se toucher, et encore moins se chevaucher" (sic).

Une représentante de la Commission pour l'égalité des races le résume *
sa manière : "C'est dans le nord que la ségrégation est * son maximum.
Si vous arrivez dans la région, vous n'allez pas aller vous installer
dans les Highlands écossais où il n'y a rien, mais vous allez vous loger
dans un quartier où vous trouverez la nourriture de votre pays et où
vous pourrez pratiquer vos coutumes, c'est normal (...) Si vous êtes
une mère célibataire indienne, vous n'allez pas aller vous installer
dans un quartier de "Blancs".
(Le Devoir, 18/12/01)


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

D'Iberville
17 oktober 2006, 00:05
Thibaud a écrit :
> D'Iberville a écrit:
>> strixbubo a écrit :
>>
>>> On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
>>> wrote:
>>>
>>>> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>>>>
>>>> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois
>>>> ne suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par
>>>> l'immigration qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se
>>>> mélangent pour que disparaissent les races et les conflits raciaux.
>>>> Bientôt des campagnes de métissage, des publicités sur la beauté
>>>> automatique des métis (berk!), si ça ne marche on passera * des
>>>> mesures coercitives.
>>>
>>>
>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>> origines soient différentes.
>>
>>
>> Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>> norme...
>>
>
> Oui, mais moins.
>
> On épouse qui on a l'occasion de rencontrer, et les populations sont
> moins «pures». Les collègues de travail ne sont pas tous forcément d'une
> seule origine ethnique.

http://www.time.com/time/cartoons/20060917/8.html



--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

D'Iberville
17 oktober 2006, 00:05
Tervinge a écrit :
> Intervenant : Acribia
>
>>>> Ben oui : Reynhard Heydrich par exemple (numéro II de la SS et chef du
>>>> SD) avait des ancêtres juifs ;-)
>>> Hitler lui-même avait parait-il une grandmère juive.
>> C'est faux.
>
> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces méchants
> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en contradiction
> avec leur idéologie pour le moins radicale.

Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de papiers
pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un "Mischling", c-*-d
une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est qu'ils étaient bien
forcés de constater que, dans la pratique, la distinction n'allait pas
de soi, et que s'il avait réellement fallu appliquer les théories
raciales * la lettre, et donc prouver l'absence totale d'ascendance
juive * la troisième ou quatrième génération, on aurait cruellement
manqué de fonctionnaires, de soldats et même de membres du parti nazi...

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Nestor le pingouin pour la France
17 oktober 2006, 00:25
D'Iberville a écrit:

> Thibaud a écrit :
>
>> D'Iberville a écrit:
>>
>>> strixbubo a écrit :
>>>
>>>> On Mon, 16 Oct 2006 00:05:14 -0700, Acribia <y-en-marre@france.fr>
>>>> wrote:
>>>>
>>>>> Mais bon, vous ne répondez pas * pourquoi mariage interracial ?
>>>>>
>>>>> Je pense que des naïfs, des apprentis-sorciers, voyant que les lois
>>>>> ne suffisent plus pour combattre la xénophobie exacerbée par
>>>>> l'immigration qu'ils ont voulue, veulent maintenant que tous se
>>>>> mélangent pour que disparaissent les races et les conflits raciaux.
>>>>> Bientôt des campagnes de métissage, des publicités sur la beauté
>>>>> automatique des métis (berk!), si ça ne marche on passera * des
>>>>> mesures coercitives.
>>>>
>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>>> origines soient différentes.
>>>
>>> Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>> norme...
>>
>> Oui, mais moins.
>>
>> On épouse qui on a l'occasion de rencontrer, et les populations sont
>> moins «pures». Les collègues de travail ne sont pas tous forcément
>> d'une seule origine ethnique.
>
> http://www.time.com/time/cartoons/20060917/8.html

http://www.theonion.com/content/node/38641

Thibaud
17 oktober 2006, 03:45
D'Iberville a écrit:
> Thibaud a écrit :

>>>
>>> Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>> norme...
>>>
>>
>> Oui, mais moins.
>>
>> On épouse qui on a l'occasion de rencontrer, et les populations sont
>> moins «pures». Les collègues de travail ne sont pas tous forcément
>> d'une seule origine ethnique.
>
>
> http://www.time.com/time/cartoons/20060917/8.html
>
>
>

Amusant.
Mais le lieu de travail reste une occasion de se rencontrer, malgré tout.
La race, la langue, la religion restent des facteurs, mais l'endogamie est
moins stricte qu'autrefois.

J'aime bien aussi le dessin sur la globalisation.




--
Thibaud

Thibaud
17 oktober 2006, 04:15
http://timewitnesses.org/images/1NAZI.GIF

Fustigator
17 oktober 2006, 08:15
Vitae forma vocatur Thibaud <thibaud_salle@hotmail.com>, die Mon, 16
Oct 2006 23:06:32 -0400, in littera <453448B8.8070704@hotmail.com> in
foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>
>http://timewitnesses.org/images/1NAZI.GIF

On ne peut plus considérer les Juifs européens comme une race
distincte des autres Européens, même si certains croient voir dans les
premiers des "caractères raciaux" différents de ceux du reste des
Européens. Le judaïsme est une religion et une culture, pas une race.
--
Fusti

Tervinge
17 oktober 2006, 09:05
Intervenant : D'Iberville

>> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces méchants
>> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en contradiction
>> avec leur idéologie pour le moins radicale.
>
> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de papiers
> pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un "Mischling", c-*-d
> une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est qu'ils étaient bien
> forcés de constater que, dans la pratique, la distinction n'allait pas
> de soi, et que s'il avait réellement fallu appliquer les théories
> raciales * la lettre, et donc prouver l'absence totale d'ascendance
> juive * la troisième ou quatrième génération, on aurait cruellement
> manqué de fonctionnaires, de soldats et même de membres du parti nazi...

Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.

Philippe-André
17 oktober 2006, 09:25
Tervinge <-@--.--> a écrit:

>Intervenant : D'Iberville
>
>>> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces méchants
>>> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en contradiction
>>> avec leur idéologie pour le moins radicale.
>>
>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de papiers
>> pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un "Mischling", c-*-d
>> une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est qu'ils étaient bien
>> forcés de constater que, dans la pratique, la distinction n'allait pas
>> de soi, et que s'il avait réellement fallu appliquer les théories
>> raciales * la lettre, et donc prouver l'absence totale d'ascendance
>> juive * la troisième ou quatrième génération, on aurait cruellement
>> manqué de fonctionnaires, de soldats et même de membres du parti nazi...
>
>Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
>séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
>juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
>qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
>dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.


Ca représentait pourtant environ 150.000 Mischlinge * tous les niveaux
de la machine d'Etat jusqu'aux plus hauts grades de l'armée
(feld-maréchal, général).

Tervinge
17 oktober 2006, 09:45
Intervenant : Philippe-André

>>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de
>>> papiers pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un
>>> "Mischling", c-*-d une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est
>>> qu'ils étaient bien forcés de constater que, dans la pratique, la
>>> distinction n'allait pas de soi, et que s'il avait réellement fallu
>>> appliquer les théories raciales * la lettre, et donc prouver l'absence
>>> totale d'ascendance juive * la troisième ou quatrième génération, on
>>> aurait cruellement manqué de fonctionnaires, de soldats et même de
>>> membres du parti nazi...
>>
>> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories
>> de séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que
>> les juifs représentaient moins de un pour cent de la population
>> allemande et qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement
>> exogame, de l* * dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a
>> peut-être de la marge.
>
> Ca représentait pourtant environ 150.000 Mischlinge * tous les niveaux
> de la machine d'Etat jusqu'aux plus hauts grades de l'armée
> (feld-maréchal, général).

J'admets bien volontiers que ça fait du monde, mais en 1939 le parti
comptait 9 millions de membres et la Wehrmacht 3 millions.

Thibaud
17 oktober 2006, 09:55
Fustigator a écrit:
> Vitae forma vocatur Thibaud <thibaud_salle@hotmail.com>, die Mon, 16
> Oct 2006 23:06:32 -0400, in littera <453448B8.8070704@hotmail.com> in
> foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>
>
>>http://timewitnesses.org/images/1NAZI.GIF
>
>
> On ne peut plus considérer les Juifs européens comme une race
> distincte des autres Européens, même si certains croient voir dans les
> premiers des "caractères raciaux" différents de ceux du reste des
> Européens. Le judaïsme est une religion et une culture, pas une race.

Sans doute, mais la mythologie nazie, reprise par l'antisémitisme musulman,
feint de l'ignorer.

--
Thibaud

Looping
17 oktober 2006, 10:35
"Fustigator" <Fustigator@xs4all.nl> a écrit dans le message de news:
0pj7j2t28obm2fakos62h7vu9fe069knv1@4ax.com...
> Vitae forma vocatur "Groloulou-Looping"
> <mettre_mon_pseudo_ici@Eurocockpit.com>, die Mon, 16 Oct 2006 15:50:25
> +0200, in littera <4phgvbFisfl6U1@individual.net> in foro
> soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>
>>
>>"strixbubo" <eld@versateladsl.be> a écrit dans le message de news:
>>fb27j2lqg6qi6ha3dmo1md0dibdr2tuipd@4ax.com...
>>> On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
>>> wrote:
>>>
>>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>>>> origines soient différentes.
>>>>
>>>>Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>>>norme...
>>>
>>> C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
>>>
>>
>>alors c'est passer sa nuit de noce avec un endoscope.
>
> J'parie que tu n'en as jamais vu un.
>

demande * ta femme de venir changer ton lange

--
Looping

D'Iberville
17 oktober 2006, 10:55
Tervinge a écrit :
> Intervenant : D'Iberville
>
>>> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces méchants
>>> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en contradiction
>>> avec leur idéologie pour le moins radicale.
>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de papiers
>> pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un "Mischling", c-*-d
>> une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est qu'ils étaient bien
>> forcés de constater que, dans la pratique, la distinction n'allait pas
>> de soi, et que s'il avait réellement fallu appliquer les théories
>> raciales * la lettre, et donc prouver l'absence totale d'ascendance
>> juive * la troisième ou quatrième génération, on aurait cruellement
>> manqué de fonctionnaires, de soldats et même de membres du parti nazi...
>
> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
> séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
> juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
> qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
> dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.

Le feld-maréchal Erich von Manstein, qui fut le plus grand stratège
allemand de la 2ème GM, parlait parfois de son ascendance juive.
N'oubliez pas qu'au 19ème, de nombreux Juifs s'étaient convertis ou
avaient fait changer leur nom, * l'image des parents d'un certain Karl
Marx ;-)

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

D'Iberville
17 oktober 2006, 10:55
Tervinge a écrit :
> Intervenant : Philippe-André
>
>>>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de
>>>> papiers pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un
>>>> "Mischling", c-*-d une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est
>>>> qu'ils étaient bien forcés de constater que, dans la pratique, la
>>>> distinction n'allait pas de soi, et que s'il avait réellement fallu
>>>> appliquer les théories raciales * la lettre, et donc prouver l'absence
>>>> totale d'ascendance juive * la troisième ou quatrième génération, on
>>>> aurait cruellement manqué de fonctionnaires, de soldats et même de
>>>> membres du parti nazi...
>>> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories
>>> de séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que
>>> les juifs représentaient moins de un pour cent de la population
>>> allemande et qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement
>>> exogame, de l* * dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a
>>> peut-être de la marge.
>> Ca représentait pourtant environ 150.000 Mischlinge * tous les niveaux
>> de la machine d'Etat jusqu'aux plus hauts grades de l'armée
>> (feld-maréchal, général).
>
> J'admets bien volontiers que ça fait du monde, mais en 1939 le parti
> comptait 9 millions de membres et la Wehrmacht 3 millions.

Non : 8,5 millions, c'est en 1945


--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Tervinge
17 oktober 2006, 11:15
Intervenant : D'Iberville

>> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
>> séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
>> juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
>> qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
>> dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.
>
> Le feld-maréchal Erich von Manstein, qui fut le plus grand stratège
> allemand de la 2ème GM, parlait parfois de son ascendance juive.
> N'oubliez pas qu'au 19ème, de nombreux Juifs s'étaient convertis ou
> avaient fait changer leur nom, * l'image des parents d'un certain Karl
> Marx ;-)

Evidemment, si on enlève Manstein, ça fait un vide.

Tra la la
17 oktober 2006, 11:35
D'Iberville a écrit :
> Tervinge a écrit :
>> Intervenant : D'Iberville
>>
>>>> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces
>>>> méchants
>>>> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en
>>>> contradiction
>>>> avec leur idéologie pour le moins radicale.
>>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de
>>> papiers pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un
>>> "Mischling", c-*-d une moitié, un quart ou un huitième de Juif, c'est
>>> qu'ils étaient bien forcés de constater que, dans la pratique, la
>>> distinction n'allait pas de soi, et que s'il avait réellement fallu
>>> appliquer les théories raciales * la lettre, et donc prouver
>>> l'absence totale d'ascendance juive * la troisième ou quatrième
>>> génération, on aurait cruellement manqué de fonctionnaires, de
>>> soldats et même de membres du parti nazi...
>>
>> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
>> séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
>> juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
>> qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
>> dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.
>
> Le feld-maréchal Erich von Manstein, qui fut le plus grand stratège
> allemand de la 2ème GM, parlait parfois de son ascendance juive.


À quel degré car il est fils d'aristocrate prussien (von Lewinski) et
d'une autre aristocatre (von Sperling), neveu d'Hindenburg et ne fut pas
du tout tendre envers les juifs.

von Lewinski dit Von Manstein peut paraître avoir un nom juif (Lewi...,
c'est la thèse ou l'affabulation de Strahlberg) mais v. Manstein dit *
ce sujet : ""Die Familie v.L. ist ein altes pommerellisch-kassubisches
Adelsgeschlecht, das den ursprünglichen Namen Royk unter der späteren
polnischen Herrschaft nach dem langjährigen Besitz Lewyn (polnisch
Lewino) ergänzte und im 16./17.Jahrhundert den Doppelnamen
v.Royk-Lewinski führte. Seit Beginn des 18.Jahrhunderts erscheint in den
Urkunden nur der Name von Lewinski" (Aus einem Soldatenleben, S. 12)."

> N'oubliez pas qu'au 19ème, de nombreux Juifs s'étaient convertis

ça se produit encore ces jours-ci, cf. les Sarkozy (Andrée Mallah, la
mère de Nicolas, est née juive séfarade mais son fils au moins est
catholique alors que dans la religion juive il devrait être juif,
judaïté héritée par les mères).

>ou
> avaient fait changer leur nom, * l'image des parents d'un certain Karl
> Marx ;-)

Nagy-Bócsay Sárközy CHANGÉ en Sárközy de Nagy-Bócsa

D'Iberville
17 oktober 2006, 11:45
Tra la la a écrit :
> D'Iberville a écrit :
>> Tervinge a écrit :
>>> Intervenant : D'Iberville
>>>
>>>>> Il faut dire aussi que c'est tellement tentant d'accuser tous ces
>>>>> méchants
>>>>> nazis d'avoir de la famille juive, et de les mettre ainsi en
>>>>> contradiction
>>>>> avec leur idéologie pour le moins radicale.
>>>> Il n'en demeure pas moins que si les Nazis ont noirci autant de
>>>> papiers pour savoir ce qu'était un "Juif", et un surtout un
>>>> "Mischling", c-*-d une moitié, un quart ou un huitième de Juif,
>>>> c'est qu'ils étaient bien forcés de constater que, dans la pratique,
>>>> la distinction n'allait pas de soi, et que s'il avait réellement
>>>> fallu appliquer les théories raciales * la lettre, et donc prouver
>>>> l'absence totale d'ascendance juive * la troisième ou quatrième
>>>> génération, on aurait cruellement manqué de fonctionnaires, de
>>>> soldats et même de membres du parti nazi...
>>>
>>> Qu'il soit difficile de transformer en règles juridiques des théories de
>>> séparation raciale, j'en conviens bien volontiers. Mais, sachant que les
>>> juifs représentaient moins de un pour cent de la population allemande et
>>> qu'en plus ils n'ont pas une tendance farouchement exogame, de l* *
>>> dépeupler les rangs du parti et de l'armée il y a peut-être de la marge.
>>
>> Le feld-maréchal Erich von Manstein, qui fut le plus grand stratège
>> allemand de la 2ème GM, parlait parfois de son ascendance juive.
>
>
> À quel degré car il est fils d'aristocrate prussien (von Lewinski) et
> d'une autre aristocatre (von Sperling), neveu d'Hindenburg et ne fut pas
> du tout tendre envers les juifs.

L'intelligence et les qualités de Manstein étaient indéniables mais, en
dépit d'apparences encourageantes, ses sentiments politiques étaient
plus difficiles * déchiffrer. Il méprisait Goering et détestait Hitler.
A ceux en qui il avait entière confiance, il admettait avoir des
antécédents juifs (Beevor, page 370)

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

Non scrivetemi
17 oktober 2006, 11:55
On Tue, 17 Oct 2006 04:53:32 -0400, le sioniste masqué Thibaud a très
consciemment écrit:

> Fustigator a écrit:
>> Vitae forma vocatur Thibaud <thibaud_salle@hotmail.com>, die Mon, 16
>> Oct 2006 23:06:32 -0400, in littera <453448B8.8070704@hotmail.com> in
>> foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>>
>>
>>>http://timewitnesses.org/images/1NAZI.GIF
>>
>>
>> On ne peut plus considérer les Juifs européens comme une race
>> distincte des autres Européens, même si certains croient voir dans les
>> premiers des "caractères raciaux" différents de ceux du reste des
>> Européens. Le judaïsme est une religion et une culture, pas une race.

> Sans doute, mais la mythologie nazie, reprise par l'antisémitisme musulman,

> feint de l'ignorer.


Sans doute, mais la mythologie nazie, reprise par l'anti-palesti-nisme
sioniste l'ignore

Philippe-André
17 oktober 2006, 11:55
Tra la la <en-avant-la@musique.fr> a écrit:

>
>ça se produit encore ces jours-ci, cf. les Sarkozy (Andrée Mallah, la
>mère de Nicolas, est née juive séfarade mais son fils au moins est
>catholique alors que dans la religion juive il devrait être juif,
>judaïté héritée par les mères).


La mère d'Andrée Mallah est Adèle Bouvier est née le 5 mars 1891 *
Lyon 4ème.

Tra la la
17 oktober 2006, 11:55
D'Iberville a écrit :
> Tra la la a écrit :

>>
>> À quel degré car il est fils d'aristocrate prussien (von Lewinski) et
>> d'une autre aristocatre (von Sperling), neveu d'Hindenburg et ne fut
>> pas du tout tendre envers les juifs.
>
> L'intelligence et les qualités de Manstein étaient indéniables mais, en
> dépit d'apparences encourageantes, ses sentiments politiques étaient
> plus difficiles * déchiffrer. Il méprisait Goering et détestait Hitler.
> A ceux en qui il avait entière confiance, il admettait avoir des
> antécédents juifs (Beevor, page 370)
>

Qui rapporte ces paroles ? Et * quel degré était-il donc juif selon
cette personne ou ces gens ?

Lu quelque part (site allemand) que c'est la thèse (ou affabulation) de
Stahlberg.

http://www.das-ritterkreuz.de/index_forum.php4?modul=forum_select_lesen&grp=alle&session=316

Die Legende von jüdischen Vorfahren der Familie v.Lewinsky stammt wohl
von Mansteins Adjutant Alexander Stahlberg, der in seinem Buch "Die
verdammte Pflicht, Erinnerungen 1932-45" (Frankfurt a.M. 1987) von einem
"Ur-Ur-Ahnherren Lewi" spricht. Es ist vielleicht nur seine Fabulation.

La confidence de v. Manstein selon Stahlberg (lequel se dit métis de juif)
»Herr Feldmarschall, ich werde niemals einen Abend in Saporoshje
vergessen, an dem zu später Stunde nach einigen Gläsern Wein Herr
Feldmarschall uns Bridge-Partner mit der Geschichte von der Herkunft der
Familie Lewinski überrascht haben, der Geschichte von dem Ur-Ur-Ahnherrn
Lewi der - mölgicherweise - vor langen Zeiten in Warschau Oberrabbiner
gewesen sei.«
http://www.salvator.net/salmat/pw/pw1/2wk/stahlb.htm

Rappelons que von Manstein dit bien que le nom est celui d'un domaine
(Lewyn) polonais ancestral ce qui doit être facile * vérifier, plutôt
que celui d'un rabbin (lévite).

Tra la la
17 oktober 2006, 12:25
Philippe-André a écrit :
> Tra la la <en-avant-la@musique.fr> a écrit:
>
>> ça se produit encore ces jours-ci, cf. les Sarkozy (Andrée Mallah, la
>> mère de Nicolas, est née juive séfarade mais son fils au moins est
>> catholique alors que dans la religion juive il devrait être juif,
>> judaïté héritée par les mères).
>
>
> La mère d'Andrée Mallah est Adèle Bouvier est née le 5 mars 1891 *
> Lyon 4ème.
>


http://www.amarfamily.org/getperson.php?personID=10059I&tree=Amar1
(1 enfant, mais je ne vois pas le nom)
http://www.politikcity.de/forum/showthread.php?t=10328
ici le lien avec Aron

et c'est le grand-père né Aron (mais Bénédict dans le texte ci-dessous)
qui se serait converti au catholicisme donc sa mère n'est pas juive,
mais d'origine juive. Il fallait bien que quelqu'un se doit converti...

Cette source demande méchamment si Sarkozy n'aurait pas de la famille en
Turquie (son grand-père est né juif dans l'Empire ottoman)

Andrée Mallah, Tochter eines Arztes jüdischer Herkunft, wie es offiziell
heißt. Bénédict Mallah, der Großvater von Sarkozy, ist zum Katholizismus
übergetreten, als er eine Französin heiratete. Er ist aber als Mallah,
Aron Benico 1890 in Saloniki geboren und zuerst aufgewachsen. Also ein
osmanischer Staatsbürger, da seine Vorfahren, mindestens seit Anfang des
19. Jahrhunderts aus Saloniki waren.
Ob vielleicht entfernte Verwandte von Sarkozy heute in der Türkei zu
finden sind?

Philippe-André
17 oktober 2006, 12:45
Tra la la <en-avant-la@musique.fr> a écrit:

>Philippe-André a écrit :
>> Tra la la <en-avant-la@musique.fr> a écrit:
>>
>>> ça se produit encore ces jours-ci, cf. les Sarkozy (Andrée Mallah, la
>>> mère de Nicolas, est née juive séfarade mais son fils au moins est
>>> catholique alors que dans la religion juive il devrait être juif,
>>> judaïté héritée par les mères).
>>
>>
>> La mère d'Andrée Mallah est Adèle Bouvier est née le 5 mars 1891 *
>> Lyon 4ème.
>>
>
>
>http://www.amarfamily.org/getperson.php?personID=10059I&tree=Amar1
>(1 enfant, mais je ne vois pas le nom)
>http://www.politikcity.de/forum/showthread.php?t=10328
>ici le lien avec Aron
>
>et c'est le grand-père né Aron (mais Bénédict dans le texte ci-dessous)
>qui se serait converti au catholicisme donc sa mère n'est pas juive,
>mais d'origine juive. Il fallait bien que quelqu'un se doit converti...
>
>Cette source demande méchamment si Sarkozy n'aurait pas de la famille en
>Turquie (son grand-père est né juif dans l'Empire ottoman)
>
>Andrée Mallah, Tochter eines Arztes jüdischer Herkunft, wie es offiziell
>heißt. Bénédict Mallah, der Großvater von Sarkozy, ist zum Katholizismus
>übergetreten, als er eine Französin heiratete. Er ist aber als Mallah,
>Aron Benico 1890 in Saloniki geboren und zuerst aufgewachsen. Also ein
>osmanischer Staatsbürger, da seine Vorfahren, mindestens seit Anfang des
>19. Jahrhunderts aus Saloniki waren.
>Ob vielleicht entfernte Verwandte von Sarkozy heute in der Türkei zu
>finden sind?


La grand-mère maternelle du candidat n'étant pas juive, sa mère ne
l'était par conséquent pas non plus.

Peu importe que le grand-père, le Dr Aron Mellah né * Salonique le 8
juin 1890, se soit converti. De plus, il n'était pas "sépharade" mais
"oriental" (misrachi).

jr
17 oktober 2006, 13:15
Philippe-André:


> La mère d'Andrée Mallah est Adèle Bouvier est née le 5 mars 1891 *
> Lyon 4ème.

Passionnant. C'est chez les canuts, le 4ème. Son grand père n'aurait pas
été mêlé * la révolte, par hasard?

--
jr

Nestor le pingouin pour la France
17 oktober 2006, 17:15
Tervinge a écrit:

> J'admets bien volontiers que ça fait du monde, mais en 1939 le parti
> comptait 9 millions de membres

Ils avaient lancé des adhésions par internet ?

Tra la la
17 oktober 2006, 17:25
Philippe-André a écrit :
> Tra la la <en-avant-la@musique.fr> a écrit:
>

>>
>> http://www.amarfamily.org/getperson.php?personID=10059I&tree=Amar1
>> (1 enfant, mais je ne vois pas le nom)
>> http://www.politikcity.de/forum/showthread.php?t=10328
>> ici le lien avec Aron
>>
>> et c'est le grand-père né Aron (mais Bénédict dans le texte ci-dessous)
>> qui se serait converti au catholicisme donc sa mère n'est pas juive,
>> mais d'origine juive. Il fallait bien que quelqu'un se doit converti...
>>
>> Cette source demande méchamment si Sarkozy n'aurait pas de la famille en
>> Turquie (son grand-père est né juif dans l'Empire ottoman)
>>
>> Andrée Mallah, Tochter eines Arztes jüdischer Herkunft, wie es offiziell
>> heißt. Bénédict Mallah, der Großvater von Sarkozy, ist zum Katholizismus
>> übergetreten, als er eine Französin heiratete. Er ist aber als Mallah,
>> Aron Benico 1890 in Saloniki geboren und zuerst aufgewachsen. Also ein
>> osmanischer Staatsbürger, da seine Vorfahren, mindestens seit Anfang des
>> 19. Jahrhunderts aus Saloniki waren.
>> Ob vielleicht entfernte Verwandte von Sarkozy heute in der Türkei zu
>> finden sind?
>
>
> La grand-mère maternelle du candidat n'étant pas juive, sa mère ne
> l'était par conséquent pas non plus.

Je pensais que c'était clair :

>>"donc sa mère n'est pas juive,
>> mais d'origine juive. "

> Peu importe que le grand-père, le Dr Aron Mellah né * Salonique le 8
> juin 1890, se soit converti.

Euh. On parlait des "métis" de juifs convertis (cf. von Manstein [sans
doute un racontard], Karl marx).

>De plus, il n'était pas "sépharade" mais
> "oriental" (misrachi).

Oui, enfin, les ladinos de Salonique étaient des Espagnols (sépharades)
et pas des orientaux (irak, perse).

http://www.cfwb.be/av/kiosk/HTM/FILMS/Fsalonique.htm
SALONIQUE, LA SEPHARADE DISPARUE

Pendant plus de cinq cents ans, Salonique, sous la domination ottomane
fut une ville juive où l'on parlait un espagnol qui remontait au XVè
siècle. Son histoire est aujourd'hui oubliée et occultée par la
réécriture nationaliste grecque du passé. Le film retracera cette
histoire * travers le témoignage des derniers survivants.

Le film évoquera également le style de vie oriental qui malgré tout
survit dans la ville et se clôturera sur la déclaration symbolique de
Juan Carlos, redonnant, cinq cents ans plus tard, leur nationalité
espagnole aux très rares descendants des juifs chassés d'Espagne...

jr
17 oktober 2006, 17:35
Philippe "Xnay" André a potassé Sarkozy:


> La grand-mère maternelle du candidat n'étant pas juive, sa mère ne
> l'était par conséquent pas non plus.
>
> Peu importe que le grand-père, le Dr Aron Mellah né * Salonique le 8
> juin 1890, se soit converti. De plus, il n'était pas "sépharade" mais
> "oriental" (misrachi).

Bon, je note. Mais quand a-t-il eu la varicelle, s'il l'a jamais eue?
Mmmmm? Ce sont des choses qui intéressent l'électeur!


--
jr

D'Iberville
17 oktober 2006, 23:35
Tra la la a écrit :
> D'Iberville a écrit :
>> Tra la la a écrit :
>
>>>
>>> À quel degré car il est fils d'aristocrate prussien (von Lewinski) et
>>> d'une autre aristocatre (von Sperling), neveu d'Hindenburg et ne fut
>>> pas du tout tendre envers les juifs.
>>
>> L'intelligence et les qualités de Manstein étaient indéniables mais, en
>> dépit d'apparences encourageantes, ses sentiments politiques étaient
>> plus difficiles * déchiffrer. Il méprisait Goering et détestait Hitler.
>> A ceux en qui il avait entière confiance, il admettait avoir des
>> antécédents juifs (Beevor, page 370)
>>
>
> Qui rapporte ces paroles ? Et * quel degré était-il donc juif selon
> cette personne ou ces gens ?
>
> Lu quelque part (site allemand) que c'est la thèse (ou affabulation) de
> Stahlberg.

Dans sa biographie de Manstein, Benoît Lemay note que celui-ci fut le
seul officier * protester officiellement contre l'introduction du
"paragraphe aryen" dans l'armée.

"Manstein fut probablement incité * écrire * Beck une telle lettre du
fait qu'il voulait venir en aide non seulement * l'officier subalterne
Schmerling- Diringshofent [qui était Mischling}, mais aussi * ses deux
petits-neveux qui, tous les deux, étaient des soldats de la Reichswehr
et des Mischlinge. Ceux-ci étaient les enfants de sa nièce Frau von
Preuschen, née von Lewinski

D'ailleurs, il est * se demander jusqu'* quel point sa famille et, de ce
fait, ses probables origines juives le motivèrent (...) De nombreuses
suppositions ont circulé * propos d'un possible ancêtre juif de
Manstein. Le fait qu'il fut né sous le nom de famille Lewinski et adopté
ensuite par les Manstein a amené plusieurs auteurs * présumer qu'il
avait une ascendance juive. Ils ont avancé que Lewinski pourrait être
une variante de Levy, avec suffixe patronymique polonais. Manstein
lui-même soupçonnait que son arrière-arrière-grand-père Lewi pût être un
chef rabbin * Varsovie, sans en être certain cependant. (...) Le fils de
Manstein, Rüdiger, affirma pour sa part que sa famille avait peut-être
des origines juives mais qu'il n'y avait aucune preuve pour confirmer
cette supposition. La SS mena une investigation sur les origines
ancestrales de Manstein - qu'elle continua d'appeler Lewinski - en avril
1944, après son licenciement. Cependant, le dossier est incomplet et ce
que la SS put trouver * son sujet reste inconnu"

--
Quotidiennement updatés, et avec photos, les "Saviez-vous que...",
sont enfin disponibles en ligne : http://diberville.blogspot.com/
"Davon geht die Welt nicht unter, sieht man sie manchmal auch grau".

mj.vuillemin
18 oktober 2006, 00:15
jr wrote:
:: Philippe "Xnay" André a potassé Sarkozy:
::
::
::: La grand-mère maternelle du candidat n'étant pas juive, sa mère ne
::: l'était par conséquent pas non plus.
:::
::: Peu importe que le grand-père, le Dr Aron Mellah né * Salonique le 8
::: juin 1890, se soit converti. De plus, il n'était pas "sépharade"
::: mais "oriental" (misrachi).
::
:: Bon, je note. Mais quand a-t-il eu la varicelle, s'il l'a jamais eue?
:: Mmmmm? Ce sont des choses qui intéressent l'électeur!
::
:: ROTFL !!!!
J.V

Fustigator
18 oktober 2006, 11:15
Vitae forma vocatur "Gromenteur-Groloulou-Looping"
<mettre_mon_pseudo_ici@Eurocockpit.com>, die Tue, 17 Oct 2006 11:32:03
+0200, in littera <4pjm6qFj4j14U1@individual.net> in foro
soc.culture.belgium(et aliis) vere deconnavit quod sequitur:

>
>"Fustigator" <Fustigator@xs4all.nl> a écrit dans le message de news:
>0pj7j2t28obm2fakos62h7vu9fe069knv1@4ax.com...
>> Vitae forma vocatur "Groloulou-Looping"
>> <mettre_mon_pseudo_ici@Eurocockpit.com>, die Mon, 16 Oct 2006 15:50:25
>> +0200, in littera <4phgvbFisfl6U1@individual.net> in foro
>> soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>>
>>>
>>>"strixbubo" <eld@versateladsl.be> a écrit dans le message de news:
>>>fb27j2lqg6qi6ha3dmo1md0dibdr2tuipd@4ax.com...
>>>> On Mon, 16 Oct 2006 05:43:55 -0400, D'Iberville <Diberville@gmail.com>
>>>> wrote:
>>>>
>>>>>> Les mariages "interraciaux" - dont j'ai quelques exemples dans ma
>>>>>> famille - ne se planifient pas, pas plus que les mariages
>>>>>> "ethniquement purs" préconisés par les nazis. Les voyages, les
>>>>>> communications et l'immigration font en sorte qu'on rencontre un
>>>>>> éventail de plus en plus large d'individus, d'origines de plus en plus
>>>>>> diverses. Un jour un homme tombe amoureux d'une femme, une femme d'un
>>>>>> homme, il arrive et arrivera de plus en plus souvent que leurs
>>>>>> origines soient différentes.
>>>>>
>>>>>Oui, enfin, bon, notez quand même que l'endogamie est et restera la
>>>>>norme...
>>>>
>>>> C'est quoi l'endogamie ? Epouser quelqu'un de son clan, de sa tribu ?
>>>>
>>>
>>>alors c'est passer sa nuit de noce avec un endoscope.
>>
>> J'parie que tu n'en as jamais vu un.
>>
>
>demande * ta femme de venir changer ton lange

Ah, quel intello tu fais ,quand tu racontes de telles conneries.

Ton alzheimer progresse, mon vieux.
--
Fusti

Fustigator
18 oktober 2006, 11:15
Vitae forma vocatur Thibaud <thibaud_salle@hotmail.com>, die Tue, 17
Oct 2006 04:53:32 -0400, in littera <45349A0C.9010507@hotmail.com> in
foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:

>Fustigator a écrit:
>> Vitae forma vocatur Thibaud <thibaud_salle@hotmail.com>, die Mon, 16
>> Oct 2006 23:06:32 -0400, in littera <453448B8.8070704@hotmail.com> in
>> foro soc.culture.belgium(et aliis) vere scripsit quod sequitur:
>>
>>
>>>http://timewitnesses.org/images/1NAZI.GIF
>>
>>
>> On ne peut plus considérer les Juifs européens comme une race
>> distincte des autres Européens, même si certains croient voir dans les
>> premiers des "caractères raciaux" différents de ceux du reste des
>> Européens. Le judaïsme est une religion et une culture, pas une race.
>
>Sans doute, mais la mythologie nazie, reprise par l'antisémitisme musulman,
> feint de l'ignorer.


Bien sûr, parce que cela les arrange.
--
Fusti