PDA

View Full Version : Prise en charge psychologique des délinquants sexuels mineurs d'âge


Honoré Bienvoulu
13 november 2006, 19:15
Une avocate s'étonne et s'insurge contre le vide institutionnel en la
matière. "Comment se peut-ce", demande-t-elle en substance ?

Mais ma pauvre dame, prendre en charge le suivi de délinquants sexuels
mineurs, c'est admettre implicitement que les mineurs d'âge ont une vie
sexuelle. Et depuis la folie médiatique autour de l'affaire Dutroux,
admettre une chose pareille, aux yeux de certains, c'est déj* être
pédophile. Tout simplement.

- Mais en l'occurrence, le violeur était âgé de 12 ans, donc il me semble
qu'on devr...
- PÉDOPHILE !

Oreste Hétoudabord
17 november 2006, 10:45
"Honoré Bienvoulu" <whoknows@somewhere.edu> wrote in message
news:cpWdnWEWdK5IKMXYnZ2dnUVZ8qWdnZ2d@scarlet.biz. ..
> Une avocate s'étonne et s'insurge contre le vide institutionnel en la
> matière. "Comment se peut-ce", demande-t-elle en substance ?
>
> Mais ma pauvre dame, prendre en charge le suivi de délinquants sexuels
> mineurs, c'est admettre implicitement que les mineurs d'âge ont une vie
> sexuelle. Et depuis la folie médiatique autour de l'affaire Dutroux,
> admettre une chose pareille, aux yeux de certains, c'est déj* être
> pédophile. Tout simplement.
>
> - Mais en l'occurrence, le violeur était âgé de 12 ans, donc il me semble
> qu'on devr...
> - PÉDOPHILE !
>
>

Il y a en effet clairement un malaise autour de la question. Dans le même
ordre d'idée, si un fait d'actualité concerne une gamine de, par exemple, 12
ans et demi, eh bien au journal parlé, d'un présentateur * l'autre, il sera
question, tour * tour, de la "jeune fille", de la "jeune femme", de la
"fillette", de "l'adolescente" ou de "l'enfant". Parfois même, il n'est nul
besoin de passer d'un(e) présentateur(trice) * l'autre, Françoise Berlaimont
de la RTBF en est le vivant (et mol) exemple. L*, elle s'emmêle complètement
les pinceaux et ce au coeur d'un seul et même JP. (Pas qu'* ce sujet,
d'ailleurs, Berlaimont est quand même la seule que j'aie entendu parler de
la tenniswoman Maria "Shaparova". Mais c'est un autre débat)